Icon Sport

Pro D2 - Biarritz-Brive : Avec l’envie de se sentir comme à la maison !

Biarritz-Brive : Avec l’envie de se sentir comme à la maison !

Le 29/08/2018 à 17:07

PRO D2 - Fort de sa première victoire de la saison à domicile vendredi dernier face à Colomiers (27-17), le CA-Brive se déplace ce jeudi (20h45) du côté de Biarritz. Après une première sortie manquée du côté de Bayonne, les Zèbres savent qu’une bonne saison passera aussi par des performances à l’extérieur.

Que ce soit en Top 14 ou en Pro D2, le stade Amédée-Domenech s’est forgé au fil du temps une réputation de bastion difficile à conquérir. Mais si le club corrézien fait régulièrement régner sa loi à domicile, il n’en est pas de même loin de ses bases, où Brive n’est plus parvenu à triompher depuis près d’un an et demi.

Une série négative qui commence à durer...

Pour trouver la trace du dernier succès briviste loin de son stade, il faut remonter au printemps 2017, et un soir d’exploit au Parc des sports Marcel-Michelin. Ce 8 avril, Brive obtient un improbable succès sur la pelouse du futur champion de France, dans le cadre d’un derby parfaitement maîtrisé par les coéquipiers de Saïd Hirèche (21-26). Une victoire qui laissait les brivistes dans une position idéale pour accrocher un strapontin pour les phases finale. Mais si les victoires à l’extérieur sont déjà rares face au rival historique, Brive a enchainé depuis 15 matchs à l’extérieur sans victoire.

Une porosité à l’extérieur lourde de conséquence.

Pire encore la saison passée où seul un match nul à Bordeaux-Bègles et deux maigres points de bonus défensifs sont venus garnir le panier du CAB loin de ses bases, entrainant le club corrézien en Pro D2. Et pour son retour en Pro D2, la première sortie des « Coujoux » du côté de Bayonne n’a pas rassuré les supporters, avec une nette défaite 30-17. Pour redevenir conquérant à l’extérieur et ainsi être un candidat crédible aux phases finales d’accession en fin de saison, le collectif briviste doit retrouver le liant collectif qui en faisait une équipe crainte sur toutes les pelouses de France.

Francois Da Ros, Stuart Olding and Damien Lagrange (Brive) contre Bayonne

Francois Da Ros, Stuart Olding and Damien Lagrange (Brive) contre BayonneIcon Sport

Un nouvel état d’esprit pour retrouver de l’efficacité à l’extérieur

Et pour réussir dans cette entreprise, le club a pris la mesure de la densité du championnat de Pro D2, quitté il y a maintenant 6 ans, à l’image de son demi de mêlée Samuel Marques : « J’ai connu ce championnat avec la Section Paloise il y a quelques saisons, et le niveau est depuis monté d’un cran. On trouve une bonne douzaine d’équipes qui peuvent prétendre à la montée en Top 14 et pour tirer son épingle du jeu, Brive devra se faire respecter à domicile et trouver des certitudes pour gagner des points à l’extérieur. » L’ancien toulousain sait que l’esprit collectif des siens a rapidement disparu face à un Aviron Bayonnais poussé par son formidable public de Jean-Dauger lors de l’ouverture de la saison.

Des clés simples pour retrouver le chemin du succès.

Pour réussir un coup à Biarritz et rentabiliser ce second déplacement de la saison dans le pays basque, Brive devra s’appuyer une fois encore sur sa mêlée, particulièrement conquérante la semaine passée face à Colomiers. Mais pour son nouveau manager Jérémy Davidson, habitué aux joutes de la Pro D2 pour l’avoir longtemps fréquentée avec Aurillac, la vérité passera par une discipline forte et un jeu plus complet. Pour l’ancien international irlandais, les valeurs humaines et la solidarité restent les maîtres mots d’une performance à l’extérieur. Mais pour être efficace sur l’ensemble d’une saison il faudra être capable de plus pour le collectif corrézien qui doit tendre vers le jeu plus ouvert prôné par l’ancien entraineur de l’UBB. Un jeu que le manager du CABCL travaille au quotidien depuis son arrivée en Corrèze et qui doit permettre de récolter ses premiers fruits ce jeudi soir sur la pelouse du stade d’Aguilera.

Contenus sponsorisés
0
0