Icon Sport

Pro D2 - Benjamin Lapeyre (Béziers) : "Si je suis prêt ? On le verra dimanche sur le terrain ! "

Lapeyre : "Si je suis prêt ? On le verra dimanche sur le terrain !"
Par Rugbyrama

Le 07/09/2018 à 16:20Mis à jour Le 07/09/2018 à 16:21

PRO D2 - Biterrois depuis le 30 août dernier (contrat d’un an), l’ailier de 31 ans, non conservé par Brive après la descente la saison passée (sans club, il s’était engagé avec Hyères-Carqueiranne-La Crau), pourrait retrouver son ancien club dimanche. Une première avec l’ASBH qui dépend toujours de l’homologation de sa licence par LNR, attendue dans la journée ou demain.

Rugbyrama : Revenons juste avant votre signature à Béziers. Dans quel état d’esprit étiez-vous ?

Benjamin Lapeyre : Je sortais d’un mois d’entraînement avec Hyères-Carqueiranne et j’étais prêt pour jouer mon premier match contre Bourgoin. Après, ça s’est vite fait avec Béziers (suite au départ d’Alipate Ratini, séparation à l’amiable, NDLR). En deux jours tout était bouclé. Il fallait réagir très vite par rapport à ma situation afin de rentrer dans la période de transferts supplémentaire. Voilà pourquoi je n’ai pas joué de rencontre avec Hyères.

-A quelques jours de cette première en Fédérale 1, aviez-vous encore l’espoir de recevoir un coup de fil d’un club pro ?

B.L. : J’avais toujours l’espoir de pouvoir rebondir et de retrouver un club professionnel assez rapidement.

-Avez-vous eu d’autres propositions ?

B.L. : Non et je n’ai pas trop réfléchi car je savais que je voulais vite remonter. Ma seule condition était d’avoir une clause libératoire dans mon contrat au cas où un club de Top14 voulait me récupérer par la suite. C’était le plus important pour moi avec le fait d’avoir l’opportunité de jouer en ProD2.

-Comment se sont déroulés vos premiers pas à Béziers ?

B.L. : Très bien. J’ai été bien intégré par tout le staff et les joueurs. Je connaissais déjà quelques mecs dont certains avec qui j’avais joués et d’autres que j’avais un peu connus au travers des matchs. Tout s’est fait facilement pour moi.

-Aujourd’hui, êtes-vous excité à l’idée de débuter le championnat avec l’ASBH dimanche (prévu titulaire à l’aile contre Brive)?

B.L. : Déjà, j’attends de voir si je vais avoir ma licence à temps ! Sinon cela repoussera mon premier match avec Béziers à la prochaine journée. Au-delà de ça, je suis très content et impatient de débuter.

-Cela pourrait être tout de même particulier pour vous de retrouver d’entrée le club qui n’a pas souhaité vous conserver après la descente et ce, malgré votre belle saison (18 matchs et 8 essais) …

B.L. : Oui. Mais je serais surtout heureux de retrouver mes anciens coéquipiers et le public briviste. Mon aventure s’était plutôt mal finie avec le staff et tout ça, mais je reste content de recroiser ce club. Et aussi de pouvoir les affronter.

-Certes, mais n’êtes vous pas animé par un sentiment de revanche ?

B.L. : Ce n’est pas de la revanche, juste l’envie de leur montrer qu’ils se sont peut-être trompés.

-Êtes-vous prêt physiquement à relever ce défi ?

B. L. : On le verra dimanche sur le terrain (sourire) ! J’ai essayé de me préparer au mieux, mais seuls les matchs te conditionnent réellement. Ce sera donc à moi de me mettre rapidement dans le bain face à Brive.

-Si vous deviez citer les forces de vos anciens partenaires…

B.L. : Ils ont gardé une grosse ossature des joueurs du Top14 et se sont renforcés avec des éléments qui évoluaient dans cette division. Il y a aussi un joueur comme Olding qui amène son expérience internationale. C’est une belle équipe. Ils sont très costauds devant, denses et ils sont aussi très en place en défense. Brive est moins solide derrière mais très rapide. Une formation complète.

-Votre regard sur le groupe biterrois ?

B.L. : C’est une équipe jeune et pleine d’envie. Il n’y a pas de “stars” mais un beau collectif qui peut réaliser une belle aventure. Les jeunes amènent leur enthousiasme et il y a quelques cadres pour “resserrer” tout ça. J’espère pouvoir apporter mon expérience du Top14 à mes coéquipiers et si je peux marquer quelques essais au passage, tant mieux !

L'équipe de Béziers célébrant sa victoire face à Massy

L'équipe de Béziers célébrant sa victoire face à MassyIcon Sport

-Quels sont vos objectifs ?

B.L. : Je vais commencer par découvrir le ProD2 et surtout, le fonctionnement de mon nouveau club. Et voir ainsi si je vais pouvoir m’épanouir. C’est un nouveau départ pour moi. Et peut-être que cela va me mettre le pied à l’étrier pour essayer de rebondir. A moi d’être à la hauteur avec Béziers en étant le plus efficace possible, si je souhaite avoir la chance de rejouer peut-être quelques saisons en Top14.

Propos recueillis par Julien LOUIS

Contenus sponsorisés
0
0