Midi Olympique

Un Bayonne renversant s'offre la finale

Un Bayonne renversant s'offre la finale

Le 18/05/2019 à 20:17Mis à jour Le 18/05/2019 à 20:38

PRO D2 - Un match d'abord censé être plié à la mi temps en faveur d'Oyonnax (27-9). Les Bayonnais sont revenus petit à petit dans leur match en maîtrisant totalement leur adversaire, infligeant un 15-00 aux locaux en quelques minutes, avec notamment une magnifique interception des visiteurs.

Incroyable. Improbable. Inimaginable. Choisissez me mot qui vous convient. Mais cette première demi-finale nous a offert un scenario complètement fou. A la pause, il fallait pourtant être sacrément visionnaire pour imaginer une victoire de Bayonne sur la pelouse de Charles Mathon. Oyonnax tournait devant 20-9 après 40 minutes, fort de sa puissance et de sa maîtrise avec trois essais en dix minutes. Mais les Bayonnais ont su renverser cette rencontre au retour des vestiaires poussant les oyonnaxiens à la faute pour réussir à passer devant par le jeu en régalant notamment par l'apport de son banc. Un exploit pour Bayonne qui s'impose 34-38 et file en finale.

Bayonne y a toujours cru

L'entame avait été bonne. Sans complexe, les Bayonnais ont mis les oyonnaxiens sur le reculoir au début de ce match, concrétisant par le pied d'Ordas (3-9), avant de reculer et de se montrer moins précis et de craquer avant la pause. Mais cette équipe a de la moelle. Du caractère. Et cela est passé par le jeu. Pour ne pas avoir de regret. Les Basques ont monopolisé le ballon, mis en place leur plan pour se remettre dans le match d'abord par Latunipulu (50e). Le début de la fameuse remontada. En tenant le ballon et redressant la tête en mêlée les Basques ont aussi profité des entrées de leur banc pour mettre au supplice leurs adversaires. Bustos Moyano et Tedder ont inscrit un essai chacun mais Boniface ou encore Boutaty ont été déterminants. Bayonne décroche un billet qui semblait presque inespéré pour la finale. Magique.

Vidéo - Bayonne revient dans le match grâce à Latunipulu

01:02

Désillusion totale pour l'USO

Les Oyonnaxiens avaient encore en tête leur barrage perdu de l'année passée et cette descente en Pro D2. Toute la saison a été tournée vers cette demi-finale pour espérer revenir au plus vite dans l'élite. Le plan était sur de bons rails à la pause, après une entame délicate, l'USO a su prendre l'ascendant en mêlée pour inscrire trois essais en dix minutes. Puis patatras. Au retour des vestiaires, face à des Bayonnais sans complexe, Oyonnax a perdu le fil. Payant notamment son indiscipline avec notamment deux cartons jaunes (Zegueur - 54e et Tison 63e) sur lesquels l'équipe a encaissé des essais. rédhibitoire. L'interception de Tedder a crucifié cette équipe malgré une réaction dans les dernières minutes avec l'essai d'Inman (76e). Une cruelle désillusion

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0