Icon Sport

Pro D2 - Aucune victoire à l'extérieur, Brive atomise Vannes...

Aucune victoire à l'extérieur, Brive atomise Vannes...
Par Rugbyrama

Le 22/02/2019 à 22:29Mis à jour Le 22/02/2019 à 23:28

PRO D2 - Pour cette soirée du vendredi 22 février 2019, comptant pour la 22ème journée de Pro D2, toutes les équipes à domicile ont gagné. À noter les 9 essais inscrits par Brive qui recevait Vannes.

Aurillac - Massy : 31 - 18

Mission accomplie pour les Cantaliens, auteurs d'une prestation convaincante (31-18), précieux dans la quête d'un maintien (avec 26 points de Joris Segonds, auteur d'un 100 % au pied) face à des Massicois courageux mais sans solutions à Jean-Alric. Après un début tonitruant concrétisé par un essai de Maituku d'entrée de jeu, les Cantaliens mettaient les ingrédients pour entamer les débats idéalement. C'était sans compter sur la réaction d'orgueil des Massicois avec un essai inscrit par Halaifonua. Des visiteurs sans complexes mais dominés à la pause (16-7).

Le deuxième acte sera surtout l'occasion d'observer le talent des buteurs respectifs sur le pré, Segonds dans un grand soir et Graaff pour le RCME. Victimes également de son indiscipline, les Essonniens vont céder au score malgré un nouvel essai de Kaikatsishvili (22-15). Dès lors, les locaux s'en remettront à la botte de leur ouvreur pour assurer le score et contenir le retour des Massicois, qui avec un peu plus de pertinence, auraient mérité autre chose qu'un voyage à vide du Cantal (31-18).

Avec ce succès, les hommes de Thierry Peuchlestrade peuvent envisager sereinement l'avenir, disposant d'une marge d'avance qui paraît significative sur la zone rouge avant de réceptionner le leader Bayonnais la semaine prochaine. Les Massicois eux restent calés plus que jamais à la dernière place, les prochaines s’annonçant compliquées pour la conclusion de la compétition.

Colomiers - Bourg-en-Bresse : 29 - 19

Passation de pouvoir en bas de classement ! Colomiers, 15e et en position de relégable avant le coup d'envoi, remporte un match capital pour sa survie en PRO D2. Vainqueurs 29-19, les joueurs de la Colombe dépassent Bourg-en-Bresse et signent la bonne opération de la soirée dans la course au maintien. Auteurs d'une première période fantomatique, les Bressans, menés 19-6 à la pause, ont montré un bien meilleur visage au retour des vestiaires mais n'ont jamais vraiment semblé en mesure de renverser une situation bien compromise, en raison de multiples fautes et pénalités offertes à leurs adversaires.

Quelques jours après la mise à l'écart de l'entraîneur des avants Marc Dantin, le club columérin a plié l'affaire sur une interception d'Etcheverry (69e) après un arrêt de volée vite joué par Dupont dans ses 22m. L'USCo, qui avait pris un point à l'aller sur la pelouse de Bourg, prive ce soir les Burgiens d'un bonus défensif qui pourrait valoir très cher, en cas d'égalité au classement en fin de saison. Soirée cauchemar pour Bourg-en-Bresse, qui, en plus, a vu deux de ses cadres, Santallier et Lyons, quitter la pelouse touchés à un genou.

Mont-de-Marsan - Montauban : 16 - 10

Pour sa deuxième sortie consécutive dans son stade Guy Boniface, Mont-de-Marsan n'a pas failli en s'imposant au terme d'un petit match devant Montauban (16-3). Un succès qui permet aux Montois de relancer la machine et de signer une deuxième victoire de rang. Une série qui vient effacer les trois défaites consécutives qui avaient précédé la victoire bonifiée face à Aurillac du week-end passé (36-8), dont une défaite à domicile face à l'imprévisible Provence Rugby (16-20). Une réaction au bon moment qui permet aux Landais d'appréhender un brin plus sereinement une qualification pour les phases finales. De son côté, Montauban est désormais condamné à batailler pour accrocher le maintien, le Top 6 étant sans doute irrévocablement hors de portée.

Si Mont-de-Marsan a fait une bonne opération comptable, le match ne s'est jamais réellement décanté. L'entame de rencontre a été hachée entre deux formations qui n'ont pas vraiment su se lâcher. Dans le premier acte, Mont-de-Marsan a été plus efficace grâce à trois pénalités de Yoann Laousse Azpiazu, dont deux des 50 mètres (9-0, 19). Puis le premier tournant est rapidement arrivé. Après une explication de texte, le Montalbanais Elvis Tekassala a écopé d'un carton rouge, le Montois Julien Tastet d'un jaune (24). Mais dans son style caractéristique, Montauban a su s'accrocher, se rapprocher de l'en-but et prendre le jeu à son compte, à plusieurs reprises. Sans trouver la faille.

En seconde période les Landais ont tenté de hausser le rythme. En vain, les fautes de mains ont été trop nombreuses. En supériorité numérique les Montois ont su assurer l'essentiel au fil de la rencontre. Nacani Wakaya a vu l'intervalle et a mis les cannes pour aller inscrire le premier essai de la soirée, transformé par Yoann Laousse Azpiazu (16-0, 46). Puis Montauban a inscrit ses premiers points grâce à Maxime Mathy sur une pénalité (16-3, 49). Les Tarn-et-Garonnais ont terminé le match pied au plancher. Montauban a repris espoir grâce à l'essai de Pierre Sayerse, transformé par Jérôme Bosviel (16-10). Mais, en fin de match Mont-de-Marsan a su défendre le gain du match.

Oyonnax - Carcassonne : 38 - 10

Une réaction était attendue du côté d'Oyonnax après la claque prise contre Vannes la semaine passée. Elle a bel et bien eu lieu avec une victoire probante et bonifiée à Mathon contre Carcassonne (38-10) qui permet de revenir à trois points seulement de l'Aviron Bayonnais, le leader de Pro D2.

Venu avec une équipe très remaniée suite à la victoire référence obtenue contre Nevers, Carcassonne a explosé sous la puissance de l'USO. Les hommes d'Adrien Buononato ont passé cinq essais. Tison s'est régalé avec un triplé (30e, 39e, 61e). Le numéro 8 a été à la conclusion de tous les ballons portés parfaitement maitrisés. Hall et Giresse (50e, 75e) sont les deux autres marqueurs. Panizzo a sauvé l'honneur des Audois avec un essai en début de deuxième période (45e). Lors de la prochaine journée, Oyonnax ira à Montauban et Carcassonne recevra Biarritz.

Provence Rugby - Biarritz : 23 - 13

Les Provençaux reçus cinq sur cinq ! Après Bourg-en-Bresse, Mont-de-Marsan, Montauban et Massy, les hommes de Jamie Cudmore ont enchaîné une cinquième victoire consécutive face à Biarritz. Dans cette rencontre, les Aixois menaient déjà 13-0 après 21 minutes grâce à un essai de Fidow et la réussite au pied de leur buteur Florent Massip. Profitant d’un carton jaune adressé à Charles Malet (28e) pour fautes répétées, les Basques sont revenus à cinq longueurs (13-8) avant la mi-temps grâce à un essai de Maxime Lucu (29e) et une pénalité de Pierre Bernard (39e).

En seconde période, après une nouvelle pénalité de Massip, les Biarrots ont vendangé plusieurs opportunités de marquer avant d’être punis sur une interception de Narumasa (64e). Avec la transformation de Massip, auteur d’un 5 sur 5 au pied, les Aixois se sont assurés la victoire (23-8). L’essai de Tawalo (76e) n’a rien changé pour le BO. Grâce à ce succès (23-13), Provence Rugby reste plus que jamais en course pour une place en phase finale. De son côté, Biarritz, qui rentre bredouille au Pays basque, voit la qualification s’éloigner.

Brive - Vannes : 61 - 14

Les Vannetais peuvent s’en vouloir car ils avaient les moyens de faire bien mieux que cette terrible claque. Très dominateurs en conquête en première période, notamment en mêlée fermée où ils ont fait souffrir le pack corrézien, les Bretons n’ont pas su concrétiser leurs temps forts.

À l’inverse, le CABCL a su capitaliser sur ses occasions, profitant d’abord de la naïveté de la défense adverse puis du renoncement des hommes de Jean-Noël Spitzer en seconde période, lorsque le match était plié. Soit un total de neuf essais marqués pour les Coujoux, dont sept après la pause et une victoire bonifiée et éclatante qui conforte leur place dans le quatuor de tête du Pro D2.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés