Icon Sport

Pro D2 - Alain Carré (Président) : "Le derby est très valorisant pour Colomiers"

Carré : "Le derby est très valorisant pour Colomiers"
Par Rugbyrama

Le 27/07/2018 à 12:18

PRO D2 - Le président de Colomiers Alain Carré parle de la journée de vendredi qui opposera son club au rival toulousain dans toutes les catégories. Il se confie sur cet événement très festif et les bonnes relations qu'entretiennent les deux clubs haut-garonnais.

Rugbyrama : C'est la deuxième année que le derby a lieu entre Colomiers et le Stade toulousain. Quelles sont les origines de ce projet ?

Alain Carré : L'année dernière Didier Lacroix et moi-même avons eu l'idée de faire un derby pour permettre à l'équipe une de parfaire sa préparation, Colomiers servant un peu de sparring partner au Stade. La volonté était aussi de faire une journée festive autour du rugby en faisant participer toutes les équipes des deux clubs. Toutes les catégories de jeunes, et même les anciens s'affrontent toute la journée. L'édition 2017 à Toulouse était une vraie réussite. Et l'alternance veut que cette année, c'est le club de Colomiers qui reçoit.

Comment va se dérouler la journée ?

A.C. : L'ouverture des portes est fixée à 15h30 et une heure après commencent les matchs avec les poussins. Puis à 20h30 la journée se termine par la rencontre des professionnels du Stade toulousain et de Colomiers. On a mis en place un tournoi dans lequel chaque match donne un point au vainqueur. Et le club avec le plus de points remporte le trophée que nous avions gardé toute l'année après notre succès l'an dernier. C'est un événement rugby très axé sur la convivialité et les festivités. Avec Toulouse on a beau être séparés de quelques encablures mais on s'entend très bien. Le Stade, grande équipe en France, accepte ce challenge et c'est très valorisant pour Colomiers.

" Le premier nom gravé sur le trophée, c'est le nôtre !"

Le trophée va donc quitter votre bureau pour la journée ?

A.C. : Oui, en tout cas on attendra demain (vendredi) soir pour savoir s'il revient à Colomiers (rires). On a rajouté une plaque en laiton pour graver les vainqueurs chaque année et le premier nom, c'est le nôtre ! Plaisanterie à part, le trophée a été fait pour donner du piment à la journée et satisfaire les jeunes mais le but n'est pas là. C'est sûr que les jeunes Columérins sont très fiers de rencontrer leurs voisins toulousains mais on veut avant tout passer une belle journée grâce au rugby.

President Alain Carre - Colomiers

President Alain Carre - ColomiersIcon Sport

Finalement cela ne ressemble pas vraiment à un match de préparation classique entre deux formations professionnelles ?

A.C. : Non, parce que tout le monde amateur est présent. Les jeunes sont accompagnés de leurs parents et défendent leurs couleurs respectives. J'ai trouvé cela très beau l'année dernière et j'espère vraiment que ça perdure. Que le derby devienne un événement incontournable juste avant le mois d'août. Cette année 5000 personnes sont attendues.

" Nos relations avec Didier Lacroix sont excellentes !"

Pour organiser une journée pareille, vos relations avec Didier Lacroix doivent être très bonnes ?

A.C. : Exactement, elles sont excellentes, d'ailleurs je ne cache pas que les dépenses sont divisées en deux, tout comme les recettes. De son côté le Stade amène son public tandis que nous venons avec beaucoup de partenaires. Ce qui fait qu'en plus d'être une journée sportive et festive, le derby devient intéressant économiquement. A la fin tout le monde est gagnant.

En dehors de ce derby, y a-t-il un partenariat entre Toulouse et Colomiers ?

A.C. : Non mais nous nous rencontrons souvent entre dirigeants. La première fois avec René Bouscatel remonte au transfert du jeune Thomas Ramos qui s'était plutôt bien passé. Et cette saison nous avons Hugo Pirlet, un pilier droit également en prêt du Stade. Et on lui souhaite la même réussite que Thomas quand il retournera dans son club de Toulouse.

Propos recueillis par Quentin Put

Contenus sponsorisés
0
0