Icon Sport

Pépite de Pro D2 - Enzo Hervé (Brive) prend l'ouverture

Hervé prend l'ouverture
Par Rugbyrama

Le 15/01/2019 à 18:05Mis à jour Le 15/01/2019 à 18:33

PEPITE PRO D2 - À seulement 20 ans, le Périgourdin s'impose comme le numéro 10 titulaire du CAB. Celui qui a connu son premier match en Top 14 à 18 ans nous raconte son parcours.

Avant d'être un produit du centre de formation briviste, Enzo Hervé trouve ses racines au Bugue, petite bourgade de 2 600 habitants à 30 km de Bergerac, où il a débuté le rugby à l'âge de 4 ans. Il joue onze saisons dans ce club, entraîné par son père, avant de rejoindre Brive à 15 ans. "Étant de fin d'année, j'ai pu jouer trois saisons avec les Crabos, puis j'ai intégré le centre de formation en passant en Espoirs".

Pro D2 - Enzo Hervé (Brive)

Pro D2 - Enzo Hervé (Brive)Icon Sport

Alors qu'il commençait sa première saison avec les jeunes pousses corréziennes, les événements se sont enchaînés très (trop ?) rapidement. Le 1er octobre 2017, il était titulaire en Top 14 pour le déplacement à Montpellier. Une grande pression à seulement 18 ans. "J'ai passé la semaine avec la boule au ventre, j'étais en stress complet. Mais les anciens ont essayé de me rassurer, me mettre en confiance. On savait que ce match serait un gros morceau. J'ai fait de mon mieux, mais ça a été très dur." Dans cette défaite 54 à 10, il est remplacé à la 65e minute par Mathieu Ugalde. Il ne sera plus appelé en pro jusqu'à la fin de saison et la descente du club en Pro D2.

Une forte concurrence

Enzo Hervé se définit lui-même comme un joueur d'instinct, qui affectionne attaquer la ligne et faire jouer autour de lui. "Après si il faut écarter au large je le fais ." Son profil plaît aux entraîneurs brivistes qui le font partciciper à la préparation estivale. "J'ai fait la prépa avant de retourner avec les Espoirs, mais je n'avais plus vraiment la tête à ça. Les coachs l'ont remarqué, ils m'ont donné ma chance contre Montauban et tout s'est bien enchaîné".

Aligné d'entrée pour cette 9e journée de Pro D2, Enzo Hervé ne quitte plus le groupe briviste depuis. Il compte à ce jour 7 titularisations pour 3 essais marqués en championnat dont un dernier contre Biarritz il y a moins d'une semaine, à un poste très fourni. Si Ugalde est aujourd'hui parti à Grenoble, le CAB peut toujours se reposer sur l'international irlandais Stuart Olding, qui se retrouve utilisé au centre. "C'est vrai que je ne m'attendais pas à autant jouer avec de si bons éléments à mon poste. Stuart est un joueur de grande classe mais il peut évoluer partout, ce qui me permet de gagner des minutes."

Pro D2 - Stuart Olding (Brive)

Pro D2 - Stuart Olding (Brive)Icon Sport

Ce temps de jeu lui permis de s'imposer à Brive, si bien qu'Enzo Hervé vient de signer son premier contrat professionnel et a prolongé jusqu'en 2022. Une annonce faite, juste avant les fêtes de fin d'année qu'il a passées avec une autre personnalité du rugby hexagonal. Sa cousine, Carla Neisen, est en effet internationale française. "C'est compliqué car elle est à Marcoussis et moi à Brive, et elle joue aussi à 7. Mais on arrive quand même à se voir, comme à Noël, on peut échanger sur nos expériences et c'est vraiment super." Dans une équipe candidate à la remontée, Enzo Hervé a faim de progrès. "Je ne dois pas me reposer sur mes lauriers, rien n'est acquis. Je veux encore engranger du temps de jeu, et aller le plus loin possible avec l'équipe. Les phases finales sont un objectif, mais monter en Top 14, ce serait parfait."

Par Baptiste Pery

Contenus sponsorisés
0
0