Midi Olympique

Un jour, un club : Carcassonne un maintien héroïque

Un jour, un club : Carcassonne un maintien héroïque
Par Rugbyrama

Le 09/05/2018 à 14:28

Maintenus à quelques journées de la fin de saison, les Audois n’ont pas connu un championnat de tout repos. Retour sur quelques faits marquants de cet exercice qui met en lumière l’année des Carcassonnais.

La statistique : 3

Sur les cinq dernières années Carcassonne a fini 3 fois à la 14e place (2013/2014, 2015/2016, 2017/2018). Souvent inconstants au cours de leur saison, les Carcassonnais ont pour habitude de vivre des saisons compliquées. Lors de la saison 2013/2014, il s’était même offert le maintien au terme d’une rencontre face à l’avant-dernier relégable Bourg-en-Bresse.

Les fins de saison au couperet, les hommes de Christian Labit y sont malheureusement abonnées.

La décla : "On passait pour des peintres" Benoit Lazzaroto.

Au lendemain de la victoire face à Montauban à Sapiac, l’ailier Carcassonnais s’est livré sans langue de bois à Rugbyrama. Lors de cette interview, le joueur de 30 ans analysait la saison de son équipe, avec beaucoup de franchise. Pour lui, le club et les joueurs se mettaient trop de pression sans avoir de résultat ce qui leur faisait perdre toute crédibilité. Pour l’ancien Lyonnais le réveil des joueurs de la cité était dû à une grosse fierté. Cela avait apparu comme une sorte de rébellion contre la situation du club. Le joueur estimait quand même que ce réveil aurait dû subvenir plutôt dans la saison.

La performance : La victoire à Montauban

Sans aucun doute le tournant de la saison des Carcassonnais. Un soir de février, les joueurs de Christian Labit sont allés s’imposer sur le terrain du leader, à cette époque, Montauban. Victorieux 16 - 13, en ayant joué une grande partie de la rencontre à 14 contre 15 suite à un carton rouge, les "jaune et noir" ont sûrement commencé à croire au maintien ce soir-là. Un électrochoc pour les coéquipiers de Benoit Lazzarotto pour qui le maintien est apparu plus accessible que jamais ce soir-là.

La déception : Le début de saison dramatique

Les "jaune et noir" se sont compliqués grandement la tâche avec un début de saison catastrophique. Lors des 10 premières rencontres, les Carcassonnais ont chuté à 8 reprises. Une série qui promettait un exercice compliqué aux « jaune et noir ». L’entame de saison n’est vraiment pas une spécialité audoise, en effet nombreuses sont les fois où les joueurs de Carcassonne ont raté leur entame de championnat.

La révélation : Maxime Oltmann

L’ailier Germano-Vanutais s’est révélé aux yeux de la Pro D2 lors de cette fin de saison. Auteur de 8 essais lors des 6 derniers matchs de championnat, le joueur de 22 ans a grandement participé au maintien de son équipe. Recruter à l’intersaison, l’ancien Catalan, véritable finisseur a pesé de tout son poids dans les ultimes rencontres de Pro D2.

Maxime Oltmann (Carcassonne)

Maxime Oltmann (Carcassonne)Rugbyrama

Le tournant de la saison : L’arrivée de Christian Labit

Arrivé le 27 novembre du côté de la cité, 1 mois après son limogeage de Narbonne, Christian Labit a complètement changé le destin de l’équipe Carcassonnaise. À sa prise de fonction, le club était englué à la dernière place du classement. À la fin de la saison, c’est une 13e place que le coach audois a décrochée avec ses joueurs. Remercier par le club narbonnais, relégué en Fédérale 1, Christian Labit a réussi l’opération maintien que beaucoup de monde pensait impossible.

Christian Labit - Carcassonne

Christian Labit - CarcassonneIcon Sport

Bilan global de la saison :

À leur habitude, les Carcassonnais se sont encore offert une saison en dents de scie. En passant une grande partie de la saison dans la zone rouge, ils se sont offerts un maintien lors des dernières journées. Avec un des plus petits budgets de la Pro D2, le club de Carcassonne a du mal à exister ces dernières années dans l’antichambre du Top 14. Comme chaque année, le début de saison sera primordial, Carcassonne réussira-t-il cette fois à bien figurer lors des premières journées ?

Contenus sponsorisés
0
0