Icon Sport

Pro D2 - Soyaux-Angoulème montre des qualités

Soyaux-Angoulème montre des qualités
Par Rugbyrama

Le 03/08/2018 à 18:02

En ce vendredi soir sur la pelouse de St Lary, Angoulême retrouvait dans le cadre de son second match de préparation. Une partie ouverte lors de laquelle les hommes du duo Lairle-Ladauge ont montré tous les progrès réalisés par rapport au dernier match perdu face à Agen 19 à 7.

Pour leur deuxième rencontre de préparation, les Angoumois ont confirmé toutes les promesses entrevues lors du match à Agen, qui malgré la défaite, avait néanmoins montré une équipe charentaise bien structurée et organisée. Sur les consignes très précises de leur duo d'entraîneur, les coéquipiers de Tom Varndell ont entamé la rencontre tambour battant. Et c'est par l'intermédiaire de sa star anglaise que Soyaux marquait le premier essai du match, sur interception et après une course de 60m (4'). Après le match, ce dernier réagissait : "Marquer sur mon premier ballon du match... Qu'elle sensation, je suis comblé !"

Dans la foulée, fidèles à leur principes de jeu aperçus l'an passé, les joueurs du SA XV n'ont cessé de continuer à attaquer de tous les côtés, souvent à la suite de lancements de jeu bien rodés. En témoigne les deux autres essais refusés à Sitauti et Bureitikiyaka dans le premier quart d'heure. "Mon essai à clairement lancé l'équipe dans ce match, cela s'est vu dans nos attitudes juste après" analyse l'ailier Varndell.

Une attaque de feu dans le plus pur style angoumois, qui plaît au troisième ligne venu de Grenoble, Dylan Hayes : "Cela fait plaisir de marquer après des bonnes séquences de jeu comme aujourd'hui. Il y a eu une bonne progression par rapport au dernier match face à Agen, cela promet de bonnes choses pour la suite."

Mais si cette attaque est aussi rôdée à l'approche de cette saison, l'équipe de Soyaux le doit au travail précis de ces coachs, mais aussi à des individualités déjà très en forme. Que ce soit par Sitauti, très dangereux sur chacun de ses ballons touchés, ou encore ses deux ailiers fraîchement arrivés en Charente, Angoulême a mis à mal de nombreuses fois la défense de l'Aviron Bayonnais. Bien que du travail soit encore à effectuer afin d'optimiser au mieux les franchissements réguliers de leurs sprinteurs, cela promet clairement pour la suite. Et connaissant la précision du travail de Lairle et Ladauge, cela pourrait rapidement faire très mal.

Des difficultés devant

Néanmoins, comme le dit souvent l'adage, un match se gagne d'abord devant. Et les Angoumois seraient bien réalistes de s'en inspirer à l'avenir, tant l'Aviron à dominé le pack adverse durant la première période. Que ce soit en mêlée, dans les rucks ou sur ballon porté, les Basques ont mis à mal leurs adversaires du jour sur chacunes de leurs initiatives devant. Forcément jusqu'à en abuser. Malgré leur vitesse derrière, il n'était donc pas étonnant de voir les partenaires de Lucas Méret derrière à la pause, 14 à 12. Même si la seconde période, suite aux sorties de Ouirle et Battut d'un côté et aux entrées de Halavatau et Gay de l'autre, à permis d'équilibrer un peu plus les débats, voilà un point sur lequel devront rapidement trouver des solutions les Charentais. "On doit être plus agressifs en défense et trouver une conquête directe plus efficace. Avec le groupe qu'il y a, le reste devrait bien se passer après...", reprend Dylan Hayes.

Une piste à travailler si le SA XV veut faire mieux que la saison que la saison passée, lors de laquelle il avait terminé 13ème. Si le groupe dispose des atouts nécessaires pour atteindre cet objectif, nul doute que les qualités offensives indéniables de ce dernier ne régleront pas tout une fois l'hiver venue sur les terrains de Pro D2...

Par Théo Fondacci

Contenus sponsorisés
0
0