Midi Olympique

Pro D2 - Retour au pays pour Usarraga

Retour au pays pour Usarraga
Par Midi Olympique

Le 01/08/2018 à 15:31Mis à jour Le 01/08/2018 à 15:51

PRO D2 - Ce lundi, Midi Olympique propose la saga d'été de Biarritz. Présentation des enjeux de la saison, de l'effectif, interview mais aussi le portrait de Asier Usarraga. Après une saison à Albi en Fédérale 1, l’international Espagnol Asier Usarraga est de retour dans son Pays Basque, au sein du club qui lui a offert ses premiers matchs chez les pros.

Son départ en 2017 avait été un petit crève-cœur. Du côté d’Aguilera, les joueurs du cru sont sacrés. Et même si le natif de Saint-Sébastien a fait ses premiers pas de l’autre côté de la frontière, il avait clairement été adopté par le public. Arrivé chez les jeunes, alors que le BO évoluait encore en élite, Asier Usárraga a débuté avec l’équipe première un soir d’hiver 2014, à tout juste 20 ans. C’était sur le terrain de Narbonne. Après une première année de découverte (six matchs, trois titularisations), il fit son trou la saison suivante (25 apparitions, 15 titularisations, 1 essai). Pour cause, le troisième ligne aile a rapidement fait valoir ses précieuses qualités de "plaqueur-gratteur" et a conquis le peuple Biarrot.

Avant de s’envoler vers Albi. "J’ai commencé au BO en Crabos. J’ai passé quasiment toute ma carrière ici donc, forcément, ce fut dur de partir, se remémore l’intéressé. Mais parfois, ça fait du bien de partir, de connaître autre chose pour revenir plus fort." En est-il ressorti grandi ? "Oui, bien sûr, répond l’international espagnol. À Albi, j’ai beaucoup joué, j’ai trouvé un très beau groupe. Malheureusement, on n’a pas pu monter, mais j’ai passé une très belle saison. Maintenant, je suis très content de revenir à la maison, à Biarritz. Je connaissais beaucoup de mecs donc l’intégration a été facile. Cette saison, mon ambition est de jouer le plus possible. Surtout pour apporter à l’équipe."

"C’est quelqu’un qui colle parfaitement au projet. Il est jeune mais pas que. Il a un profil différent des autres troisième ligne. Il va apporter de la variété, annonce Matthew Clarkin. On attend beaucoup de lui dans ces phases de contacts et sur les plaquages. Nous sommes heureux qu’il soit de retour à la maison." En effet, aligné avec les "puissants" Manu ou Penitito et les "coureurs" De Coninck ou Guiry, le profil d’Usárraga permettra au staff d’avoir une ligne complémentaire. "Il y a de la concurrence à ces postes. Nous avons eu de très bonnes discussions avec Asier avant sa signature, souligne Jack Isaac. Il a accepté le challenge. S’il joue, c’est qu’il aura gagné sa place. Tout le monde sait qu’on ne va pas faire un roulement juste parce que nous avons beaucoup de monde. C’est le meilleur qui jouera et Asier est prêt à relever ce challenge."

Un vrai gratteur

Et son style de jeu, différent, pourrait peser en sa faveur. "C’est un vrai gratteur, poursuit le manager biarrot. Il a un registre très intéressant. À Albi, il tournait à quatre ou cinq grattages par match. C’est une statistique intéressante. Je me souviens qu’il y a quelques années, quand Asier avait été lancé, il avait fait basculer le match sur quelques situations précieuses, en récupérant des ballons." Les supporters biarrots s’en rappellent également. Ils espèrent maintenant qu’avec ce retour au pays, Usárraga et le BO atteindront les sommets.

Par Pablo Ordas

Contenus sponsorisés
0
0