Icon Sport

Pro D2 - Nicolas Cachet (Dax) : "On l’a surtout pris de plein fouet car on ne s’y attendait pas"

Un jour, un joueur : Cachet (Dax)
Par Rugbyrama

Le 11/05/2018 à 13:33Mis à jour Le 11/05/2018 à 14:18

Suite à la descente en Fédérale de l’US Dax, l’arrière des "Rouges et Blancs", Nicolas Cachet, revient sur la saison chaotique en Pro D2.

Rugbyrama : Est-ce un soulagement d’avoir terminé la saison après cette année compliquée ?

Nicolas Cachet : Oui c’est sur. La saison de Pro D2 est tellement longue et éprouvante que ça fait forcément du bien. Mais après, vu que le championnat s’est mal passé pour nous, c’est toujours difficile de se quitter sur un échec. Certes la saison est finie mais ça fait du mal de finir par une relégation.

Dax contre Vannes

Dax contre VannesEurosport

Quelle été l’ambiance dans le vestiaire au moment où vous avez appris la relégation ?

N.C. : On était abattu. On l’a surtout pris de plein fouet car on ne s’y attendait pas. Nous avions les cartes en main pour se maintenir sur les derniers matchs à domicile et comme nous n’avons pas réussi à faire le boulot, c’était encore plus difficile. On s’écroule surtout physiquement avec l’enchaînement des blocs. C’était difficile pour nous avec notre petit effectif de garder le rythme et aller chercher des points mais on peut s’en prendre qu’à nous, les joueurs, parce que nous avions tout pour réussir à se maintenir.

Vous avez pourtant rivalisé avec quelques grosses écuries de Pro D2 comme à Mont-de-Marsan ou Montauban. Comment vous expliquez ces défaites à domicile ?

N.C. : Oui c’est vrai. À Mont-de-Marsan on passe tout près, à Montauban on perd de dix points et même face à Grenoble nous n’étions pas ridicule. C’est d’autant plus dommage parce que je pense qu’on avait le niveau pour rester en Pro D2. Mais sur la régularité et les matchs importants face à nos concurrents directs, nous n’étions pas présents. Et c’est contre ces équipes qu’il fallait prendre des points. Pas contre les gros.

Nicolas Cachet (Dax) contre Montauban

Nicolas Cachet (Dax) contre MontaubanIcon Sport

Comment voyez vous l’avenir du club pour la Fédérale 1 ?

N.C. : L’avenir sera forcément très compliqué. Le but sera de repartir et de remonter le plus vite possible mais on ne sait toujours pas avec quels joueurs. On doit rencontrer les dirigeants la semaine prochaine pour connaître les objectifs de la future saison mais pour le moment tout est flou. On attend tous des réponses. De toute façon, on sait pertinemment que remonter directement sera très compliqué. Surtout qu’avec le nouveau système, le perdant de la finale de Fédérale 1 sera opposé à l’avant dernier de Pro D2 donc ce sera encore plus compliqué.

Propos recueillis par Paul Stanislas

Contenus sponsorisés
0
0