Icon Sport

Pro D2 - Montauban, une saison aussi épatante que frustrante

Montauban, une saison aussi épatante que frustrante
Par Rugbyrama

Le 21/05/2018 à 12:11Mis à jour Le 21/05/2018 à 13:28

Après une phase régulière aboutie, terminée à la seconde place du classement, les Montalbanais se sont inclinés sur leur pelouse en demi-finale de Pro D2 face à Grenoble. Un revers qui a mis fin à 10 mois de compétitions remarquables de la part des "vert et noir".

La statistique : 8

C’est en plein cœur de l’hiver que l’équipe de Montauban a pris les commandes de la Pro D2 et ainsi assumer son statut de grosse écurie du championnat. Avec 8 victoires consécutives entre novembre et janvier, les hommes de "PP Lafond" ont régné sur le championnat. Avec cette série de succès, les Sapiacains détiennent le plus grand nombre de victoires consécutives cette saison en deuxième division. Lors de ces 8 rencontres, les Montalbanais se sont imposés à 3 reprises à l’extérieur.

La performance : La victoire face à Vannes 73 à 0

Outre la performance stratosphérique de Jérôme Bosviel face à Biarritz, la démonstration collective des « vert et noir » face à Vannes est sans aucun doute la plus grosse performance à ressortir cette saison. En inscrivant pas moins de 10 essais, les Tarn-et-Garonnais ont écrasé le 15 décembre des Vannetais totalement dépassés sur le terrain. Un score-fleuve qui leur a d’ailleurs offert le record de la plus large victoire de la saison en Pro D2. Imprenables en ce temps-là à domicile, les Sapiacains avaient envoyé un message fort au reste du championnat.

La déception : La fin de saison catastrophique

Après un début de saison en trombe, conclu par une place de leader, les Montalbanais se sont écroulés en fin de saison. Avec seulement 3 succès lors des 10 derniers matchs de la saison, les coéquipiers d’Amédée Domenech ont tenu un rythme de relégable sur les ultimes rencontres de l’exercice 2017/2018. Alors que la plupart des équipes arrivaient avec le plein de confiance pour les phases finales, les Sapiacains semblaient arriver émoussés. Une fin de saison conclue par une défaite à domicile face aux Grenoblois en demi-finale.

La révélation : Jacques Engelbrecht

Pour sa deuxième saison au sein du club Tarn-et-Garonnais Jacques Engelbrecht a crevé l’écran. Auteur de performances remarquables tant sur le plan physique que technique, le Sud-Africain a souvent porté son équipe dans des moments difficiles. Par sa présence athlétique en attaque, mais aussi son agressivité en défense, le joueur de 32 ans et l’un des meilleurs "vert et noir" de la saison 2017-2018. Un talent que le club Sapiacain a d’ailleurs sécurisé en le prolongeant pour deux saisons supplémentaires au mois de décembre.

Jacques Engelbrecht - Montauban

Jacques Engelbrecht - MontaubanIcon Sport

Le tournant de la saison : La défaite face à Perpignan

Imprenable à domicile, les Montalbanais se sont inclinés à deux reprises sur leur terrain. Après le revers face à Carcassonne, les joueurs de la cité d’Ingres ont dû déposer les armes une seconde fois face à Perpignan. Une défaite cruelle à la dernière minute qui a permis aux Catalans de sécuriser leur place de leader, et qui a installé un peu plus le doute dans les têtes des hommes de Jean-François Reygasse. Sûrs de leur force durant une grande partie de la saison, les "vert et noir" ont perdu confiance au pire des moments en enchaînant les défaites avant les phases finales.

Bilan global de la saison :

C’est une saison épatante, mais aussi frustrante que les joueurs de Montauban se sont offerts. Après une défaite en finale d’accession l’année dernière, ils ont encore échoué lors des phases finales. Un parcours qui reste cependant très honorable étant donné que le club de Montauban possède le 9e budget de la Pro D2. Il faudra cependant devenir intraitable à domicile les prochaines saisons pour pouvoir espérer plus que de simples phases finales.

Par Clément Gay.

Contenus sponsorisés
0
0