Midi Olympique

Pro D2 - Mont-de-Marsan, jamais absent

Mont-de-Marsan, jamais absent
Par Rugbyrama

Le 01/06/2018 à 17:04

Encore au rendez-vous cette année, le Stade Montois Rugby n’en finit plus de confirmer. Mais comme d’habitude, les Landais s’arrêtent en phases finales et ne goûteront pas au Top 14 cette année.

La statistique : 16

Seize comme le nombre de bonus qu’a obtenu le Stade Montois cette saison. C’est le meilleur total de cette année de Pro D2 juste devant Perpignan qui en compte quinze. Un chiffre qui s’explique surtout grâce à la puissance offensive des Montois qui ont accumulé douze succès bonifiés dans leur antre de Guy Boniface. Des bonus qui ont fait la différence pour obtenir le barrage à domicile.

Julien Tastet (Mont-de-Marsan)

Julien Tastet (Mont-de-Marsan)Icon Sport

La décla de Christophe Laussucq :

" Si on pouvait avoir quelques supporters biterrois pour aller à Perpignan"

Après la victoire face à Béziers en barrage, le manager montois Christophe Laussucq avait envoyé un petit pic aux supporters « Jaune et Noir ». En effet, lors du barrage remporté face au club biterrois, le peuple « Rouge et Bleu » avait enflammé Guy Boniface avec une ambiance assez impressionnante. De quoi faire taire le public local.

La révélation : Dorian Laborde

Auteur de neuf essais cette saison, le jeune joueur issu de la formation montoise, Dorian Laborde, progresse d’années en années. L’ailier de vingt-et-un ans avait commencé a jouer avec les professionnels lors de la saison 2015/2016. Lors de l’année suivante, il est titularisé quinze fois pour cinq essais inscrits en Pro D2. Mais cette année, seulement onze fois dans le quinze de départ, le Montois a tout de même franchit neuf fois la ligne d’essai adverse. De bonne augure pour la suite.

Dorian Laborde (Mont-de-Marsan)

Dorian Laborde (Mont-de-Marsan)Icon Sport

La performance : une régularité sans faille

Présent chaque année en phases finales de Pro D2, Mont-de-Marsan est un habitué des gros rendez-vous de deuxième division. Une performance de taille quand on connaît la difficulté de plus en plus importante de ce championnat. D’autant plus que le club landais possède un petit budget par rapport aux gros comme Bayonne, Grenoble ou Perpignan. Une performance certes, mais est-ce que le Stade Montois sera capable de rêver plus grand ?

Julien Tastet (Mont-de-Marsan)

Julien Tastet (Mont-de-Marsan)Midi Olympique

La déception : une indiscipline qui coûte cher

Chaque année, c’est le même point négatif qui revient du côté de Mont-de-Marsan, l’indiscipline. Très irréguliers cette saison à l’extérieur, c’est ce secteur de jeu qui ne leur a pas permit de glaner certains succès hors de leurs terres. Des points égarés qui ont fait que les Montois n’ont pas pu accéder aux deux premières places du classement pour recevoir en demi-finales.

Walter Desmaison (Mont-de-Marsan)

Walter Desmaison (Mont-de-Marsan)Icon Sport

Bilan de la saison :

Les années se suivent et se ressemblent pour les hommes du duo Laussucq – Auradou. Une phase aller plus que réussie et une phase retour un peu moins aboutie. La raison ? L’accumulation des matchs et les blessures qui ont fait beaucoup de mal aux Montois. Néanmoins, c’est une nouvelle saison réussie pour les "Jaune et Noir" qui répondent présent lors de chaque exercice. Qui sait, peut-être que l’année prochaine sera la bonne…

Par Paul Stanislas

Contenus sponsorisés
0
0