Icon Sport

PRO D2 - Les Biarrots toujours maîtres d'Aguilera

Les Biarrots toujours maîtres d'Aguilera

Le 18/01/2018 à 21:59Mis à jour Le 18/01/2018 à 23:18

Et de 21 pour Biarritz à Aguilera après ce succès ce jeudi soir face à Grenoble (37 à 14). Les Biarrots perdent leur bonus offensif dans les derniers instants mais font une très belle opération en revenant provisoirement à deux points du FCG au classement.

Ce match d’ouverture de la 20ème journée de Pro D2 a longtemps été dominé par les imprécisions et l’indiscipline de part et d’autre. D'abord, un acte d'anti jeu de Visinia a réduit les Grenoblois à 14 et amené le premier essai de la partie pour Chambord sur maul (13e). Mais après avoir fait le dos rond et récupéré son arrière, le FCG est allé à son tour en terre promise par l'intermédiaire de Dupont (21e). Le secteur de la mêlée n'a pas été propre alors les deux équipes ont terminé la première période à 14 avec des cartons jaunes pour Edwards et Synaeghel. Juste avant la pause, Pierre Bernard a donné l’avantage à Biarritz sur pénalité (10-7). Et dans le deuxième acte, le BO a encore profité de l'indiscipline iséroise pour planter d'abord deux nouvelles pénalités puis trois essais de pénalité (56e), de Hamdaoui (65e) et de Manu (73e). Mais dans un sursaut d'orgueil, Jacquot (79e) est allé enlever le bonus offensif aux Biarrots, un moindre mal pour le FCG.

37 comme le nombre de points encaissés en moyenne par Grenoble lors de ses quatre derniers déplacements. Comme l'Usap il y a quelques semaines, Grenoble n'a fait illusion qu'une mi-temps à Aguilera. Et si le FCG n'était mené que de trois points à la pause, cette cinquième défaite consécutive loin du stade des Alpes est complètement logique. Malgré de solides intentions, les Grenoblois ont été beaucoup trop indisciplinés (trois cartons jaunes) et imprécis pour créer l'exploit sur la côte basque.

Le BO marque des points mais a de la casse

En revanche, Biarritz s'est offert un concurrent direct du top 6. Mais malgré ce réveil en deuxième période avec un 20-7 infligé à leurs visiteurs, les Biarrots ont laissé échapper le bonus offensif sur la sirène. Pire, le BO a eu beaucoup de blessés ce jeudi soir. Trois rien qu'en première période avec Botha forfait dès l'échauffement, Artru touché à la cheville dès la 1ère minute et Dubarry sorti blessé avant la pause. Mais le plus inquiétant est pour Arrate évacué sur civière un peu avant l'heure de jeu visiblement gravement touché au genou. C'est d'ailleurs ce que le futur joueur parisien a confirmé à nos confrères de Canal+ en annonçant quasiment sa fin de saison.

La victoire est importante pour le BO ce jeudi soir mais elle est entachée par ce manque de constance et cette infirmerie qui se remplit un peu plus au mauvais moment. Malgré tout, Aguilera reste une forteresse imprenable pour la 21ème fois de suite et l'opération comptable est belle. Elle permet aux joueurs du trio Quesada-Raiwalui-Isaac de revenir à deux points de Grenoble et de provisoirement freiner l'émergence de Béziers. Pour les Grenoblois, c'est un nouveau lourd revers à l'extérieur (et à zéro point) qui n'augure rien de bon avant la réception de Perpignan dans une semaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0