Icon Sport

Pro D2 - Le Top 8 des meilleurs transferts pour la saison 2018/2019

Le Top 8 des meilleurs transferts de Pro D2 pour la saison 2018/2019
Par Rugbyrama

Le 07/07/2018 à 15:23Mis à jour Le 07/07/2018 à 15:24

Cet été, les clubs français ont particulièrement été actifs sur le marché des transferts. Avant la reprise du championnat, programmée le 25 aôut, Rugbyrama vous propose son classement des meilleurs recrues pour la saison prochaine.

1- Zac Guildford (29 ans, de Waikato à Nevers)

C’est la recrue phare de l’intersaison de Pro D2. Arrivé en provenance de Waikato, l'international néo-zélandais débarque dans la Nièvre avec le costume de superstar. Pétri de talent, l’ancien joueur des Waratahs ou des Crusaders possède toutes les qualités pour éclabousser la deuxième division française de tout son art. Connu pour ses débordements extra-sportifs, l’ailier All-Black revient tenter l’aventure dans l’Hexagone, après un échec cuisant à Clermont. Surpuissant et rapide, le joueur de 29 ans pourrait mettre à mal de nombreuses défenses, s’il exploite l’intégralité de ses atouts. Une bonne saison du côté de l’USON pourrait donner au Kiwi un nouvel élan à sa carrière.

2- Rémi Talès (34 ans, du Racing à Mont-de-Marsan)

C’est le retour de l’enfant prodige. Né à Mont-de-Marsan, l’ouvreur a commencé sa carrière professionnelle dans les Landes. Après des passages à La Rochelle, Castres ou le Racing, l’international tricolore a fait son retour dans son premier club. Champion de France en 2013, le demi d’ouverture va apporter toute sa science du rugby aux Montois. Avec notamment le départ de Matthew James au poste d’ouvreur, la venue de l’ancien Racingman est une bonne nouvelle pour les "jaune et noir".

Rémi Talès (Racing 92)

Rémi Talès (Racing 92)Icon Sport

3- Stuart Olding (25 ans, sans club à Brive)

Brive s'est positionné sur le centre international irlandais qui a passé une saison pour le moins délicate. Accusés de viol lors d'une soirée en 2016, Paddy Jackson et Stuart Olding ont été acquittés, mais ont vu leurs contrats résiliés par l'Ulster et la Fédération pour des propos jugés dégradants. Certes, cette affaire a éloigné des terrains le natif de Belfast et sa dernière saison est donc à oublier. Il n'en demeure pas moins un joueur de 25 ans avec un immense potentiel physique et une expérience du très haut niveau. Le Nord-Irlandais a 4 sélections et disputé 5 saisons en Ligue Celte.

4- Albert Vulivuli (33 ans, du Racing à Vannes)

Grâce à son partenariat avec le Racing 92, Vannes a pu recruter Albert Vulivuli pour le prochain exercice. L’international fidjien passé par Montpellier, Clermont ou La Rochelle va apporter toute son expérience au club breton. Arrière polyvalent, capable d’évoluer au centre ou encore à l’aile, l’ancien Racingman va pouvoir porter les Vannetais vers le maintien. Avec un physique atypique, 1m90 et 110 kilos, mais aussi une grosse vitesse de pointe, Vulivuli pourrait faire beaucoup de dégâts en Pro D2.

5- Adriu Delai (34 ans, de Biarritz à Massy)

Massy profite des ennuis financiers du BO pour enrôler le Fidjien sur une durée de 2 ans. Joueur très expérimenté de Pro D2, il reste sur deux saisons prolifiques dans le Pays basque. Il est deux fois meilleur marqueur de son club avec 8 puis 15 réalisations. À maintenant 34 ans, l’ailier semble se bonifier avec l'âge et a débuté 26 rencontres l'an dernier. Une condition intéressante pour l'international qui aura sûrement un temps de jeu similaire dans le club francilien. Reste à savoir à quel rythme il s'adaptera à ses nouvelles couleurs.

Adriu Delai - Biarritz

Adriu Delai - BiarritzIcon Sport

6- Pierre Bérard (27 ans, de Castres à Béziers)

Blessé cette saison, le Castrais n’a pas participé à l'épopée du Castres Olympique et n’a donc pas été champion de France. L’arrière français n’en reste pas moins talentueux. Formé à Montpellier et passé par La Rochelle, le joueur de 27 ans possède une grande expérience du haut niveau. Transféré à Béziers pour la prochaine saison, l’ancien international moins de 20 ans sera en concurrence au poste d’arrière avec Jérôme Porical. Barragistes l'an passé, les Biterrois pourront s’appuyer sur des joueurs d’expérience comme Bérard pour franchir de nouveaux paliers.

7- Maxime Marty (20 ans, de Toulouse à Bayonne)

Champion du monde avec les moins de 20 ans cet été, Maxime Marty va s’essayer la saison prochaine en Pro D2. Prêté par Toulouse à Bayonne, le jeune ailier pourra grappiller du temps de jeu du côté du Pays basque. Auteur de deux essais lors du Championnat du monde, le puissant trois-quart va pouvoir apporter toute sa vitesse au sein de la ligne arrière bayonnaise. Le Toulousain aura la lourde tâche de faire oublier Martin Laveau parti à Castres et auteur de 10 essais sous les couleurs de l'Aviron.

8- Charly Trussardi (21 ans, de Clermont à Béziers)

L'espoir clermontois est prêté un an à Béziers pour espérer enchaîner les matchs. Il fera partie du groupe espoir et l'arrivée d'Arnaud Pic n'est pas une bonne nouvelle pour lui. Néanmoins la saison dernière à Clermont a démontré que personne n'est à l'abri des blessures puisqu'il a pu jouer en Top 14 et Champions Cup. L'ASBH pourra donc bénéficier de ce jeune talent en tant que "supersub", en souhaitant le faire mûrir.

Contenus sponsorisés
0
0