Midi Olympique

Pro D2 - Jean-François Reygasse (Coprésident de Montauban) : "Nous avons fait appel"

Reygasse : "Nous avons fait appel"
Par Rugbyrama

Le 08/08/2018 à 13:28Mis à jour Le 08/08/2018 à 13:33

PRO D2 - L'USM doit gérer un énorme coup dur à moins de dix jours de la reprise du championnat : neuf de ses joueurs voient leurs contrats non homologués par la DNACG. Le club a peu de temps pour corriger le tir. Angoisse…

Rugbyrama : Par voie de communiqué, la DNACG a fait savoir que neuf de vos contrats de joueurs ne seront pas homologués "pour raisons financières". Que se passe t-il ?

Jean-François Reygasse : Nous avons reçu une notification de la DNACG. Le gendarme financier du rugby s'appuie sur des faits pour nous dire que neuf de nos joueurs pourraient ne pas participer au début du championnat. C'est un coup dur mais nous sommes au travail pour que tout rentre dans l'ordre.

Que vous reproche t-on, au juste ?

J-F. R. : Nous avons fourni des documents à la DNACG que l'organisme n'interprète pas de la même façon que nous. Nous n'avons pas répondu à leurs attentes mais nous sommes persuadés d'être dans notre bon droit. On nous reproche des erreurs dans la rédaction de divers documents, quelques lignes comptables à revoir. L'organisme financier nous a donné une liste d'éléments à améliorer, à corriger. Nous respectons la DNACG et son travail mais tout cela intervient au plus mauvais des moments.

Confirmez-vous que le club a fait appel ?

J-F. R. : Tout à fait. Nous avions sept jours pour faire appel à compter de la date de réception de la notification de la DNACG, à savoir le 2 août. Nous avons fait appel mardi (le 7 août) pour faire valoir notre bonne foi.

Quid de la suite ?

J-F. R. : Une fois de plus, cette histoire nous tombe dessus au plus mauvais moment. Nous serons certainement convoqués par l'organisme d'ici la fin de la semaine prochaine. Avec l'inertie du mois d'août, les congés des uns et des autres, il est difficile de produire les documents demandés dans le temps imparti. J'espère sincèrement que nous serons entendus dans les temps pour que nous puissions défendre nos chances avec notre effectif au complet lors du premier match de championnat, le 17 août prochain contre Carcassonne.

Par David Bourniquel

Contenus sponsorisés
0
0