Icon Sport

Pro D2 - Bravo Aurillac !

Bravo Aurillac !

Le 10/08/2018 à 10:00Mis à jour Le 10/08/2018 à 15:13

PRO D2 - A une semaine d'une ouverture à haut risque contre Oyonnax, Aurillac s'est offert le scalp de l'UBB (22-20), c'est bon pour la confiance.

Les Aurillacois se sont fait vraiment plaisir en s'imposant face à l'UBB, théoriquement candidate au Top 6. le match a basculé à la 68e quand le troisième ligne Marius Vialle s'est arraché pour courir en solo derrière la ligne, terme d'une action initiée par une pénalité rapide. Aurillac menait 22-15 et l'on sentit bien que les Cantaliens parviendraient à conserver cet avantage, l'UBB était trop approximative et les Aurillacois faisaient la loi en mêlée, au point d'y récolter une poignée de pénalités décisives. Autre signe avant-coureur de ce succès : le carton jaune infligé à Corbex pour faute technique très tôt dans le match, n'eut pas de conséquences énormes. Bordeaux n'en profita pas pour "punir" Aurillac. En plus, Segonds a bien fait son boulot de buteur.

Joris Segonds (Aurillac)

Joris Segonds (Aurillac)Midi Olympique

Dire que dans les travées de jean-Alric, on entendait beaucoup de commentaires pessimistes avant le coup d'envoi. Trop de blessés, trop de départs importants à l'intersaison....

" Nous étions galvanisés"

Ces 80 minutes sont tombées à point pour rassurer tout le monde avant de débuter le championnat face à Oyonnax, gros bras du Pro D2. "Aujourd'hui, notre défense fut notre principal motif de satisfaction. Ca nous rassure, même si face à une équipe de Top 14, une défaite ne nous aurait pas non plus mis la tête au fond du seau. Après, je trouve que nous avons encore encaissé des essais trop facilement. Mais mieux valait les encaisser aujourd'hui qu'en championnat." expliquait le demi de mêlée Paul Roussel, trop modeste à notre sens.

Il ne voulut pas trop en faire sur la supériorité de son pack en mêlée : "Je ne suis pas trop spécialiste de la question. Mais c'est une satisfaction évidemment, alors que nous avions été chahutés la semaine dernière. Mais je sais aussi que les mêlées de Top 14 et de Pro D2 ne sont pas vraiment comparables. Mais nous nous sommes bien repris c'est sûr et ça nous a donné de bons lancements. Plus largement, nous avons vécu ce soir une bonen dernière préparation avant le rendez-vous d'Oyonnax." Thierry Peuchlestrade, coach-adjoint d'Aurillac ne boudait pas non plus son plaisir : "Le fait d'affronter une équipe de Top 14 nous a aussi galvanisé. Je suis aussi très heureux de notre comportement dans la zone plaqueur-plaqué. J'avaisd emandé aux joueurs de mnter en agressivité dans ce secteur."

Contenus sponsorisés
0
0