Eurosport

Pro D2 - Biarritz : une question d’heures

Biarritz : une question d’heures
Par Rugbyrama

Le 06/06/2018 à 17:38

Prévue à 14 heures, l’assemblée générale des actionnaires du Biarritz Olympique Pays Basque a été reportée à 17 heures.

L’accord de finalisation entres les deux parties, le clan Ledoux-Gufflet, d’un côté, Gave-Aldigé, de l’autre, n’étant pas encore tout à fait prêt. Les avocats des deux parties s’attachant à s’accorder sur les derniers détails.

Les actionnaires parmi lesquels, Serge Blanco, accompagné de Nicolas Brusque, Serge Lagaronne, Laurent Mindurry, pour les historiques, Jean-Baptiste Aldigé, le président actuel, Benoît Raynaud, se retrouvent donc en cette fin d’après-midi, pour un accord qui devrait certainement intervenir aujourd’hui. Bruno Ledoux et Benjamin Gufflet ne participent pas à cette AG, laissant leurs conseils et le président actuel les représenter.

Bruno Ledoux (actionnaire Biarritz)

Bruno Ledoux (actionnaire Biarritz)AFP

L’appel auprès de la DNACG ayant été fait la semaine dernière, il faut maintenant le motiver dans les 72 heures (comme nous vous l’indiquions dans le Midol de lundi), c’est à dire amener des garanties financières. Le temps presse, le délai s’achève demain. Ledoux-Gufflet, sans solutions financières, doivent donc céder leurs parts à Gave-Aldigé, condition pour que ces derniers amènent les 2,8 millions d’euros nécessaires à la survie du club.

Ce qui devrait intervenir dans les heures qui suivent.

Par Edmond Lataillade.

Contenus sponsorisés
0
0