Midi Olympique

Pro D2 - Bayonne se prépare

Bayonne se prépare
Par Eurosport

Le 27/06/2018 à 10:28

Les joueurs de l’Aviron, qui observent actuellement une semaine de pause, ont repris l’entraînement au début du mois de juin sous la houlette d’un nouvel encadrement.

À écouter certains supporters de l’Aviron bayonnais cette saison, la meilleure recrue n’est pas sur le terrain. Elle se situe dans le staff et elle s’appelle Ludovic Loustau. Après neuf ans passés à l’Union Bordeaux Bègles, le préparateur physique a rejoint l’encadrement de Bayonne à l’intersaison. Connu pour sa rigueur et ses méthodes de travail, il chapote l’intersaison et force est de constater que ça ne chôme pas, pour le plus grand plaisir des amoureux du club. "C’est une prépa dure, intense et ça travaille bien confirme Aretz Iguiniz. Automatiquement, avec un nouveau préparateur physique et un nouveau manager, il y a des choses qui ont changé. Chacun amène sa spécificité, son point fort".

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)Midi Olympique

Le pilier basque, qui entame sa quatorzième saison au sein du groupe professionnel, espère qu’elle permettra à son club de cœur de jouer les premiers rôles dans le Pro D2. "C’est une bonne préparation" estime-t’il.

Yannick Bru poursuit : "C’est dur pour les joueurs. C’est un peu nouveau, mais je pense que c’est un passage obligé si on veut se construire tout un moteur pour toute la saison de Pro D2 qui est exigeante. Ce n’est pas pour rien si j’ai demandé à Ludovic Loustau de rejoindre le projet. Il est réputé pour la volonté qu’il a de faire déplacer les joueurs un maximum. Ça correspond bien à ce qu’on veut proposer. Il a des convictions fortes sur la préparation physique, il a construit beaucoup de choses à Bordeaux. Son expérience de trois-quatre mois en Nouvelle-Zélande l’a encore fait progresser. Il est compétent et a le souhait d’être associé à tous les autres contenus techniques du rugby, à l’attaque, à la défense. C’est très complet".

Les recrues arrivent

Dans ce premier bloc, qui a duré trois semaines, dès le premier jour, les Bayonnais ont parlé rugby. "On associe à la préparation tous les aspects collectifs de notre jeu : nos grands principes en attaque, en défense, la contre-attaque. On a abordé tous les grands principes" détaille Yannick Bru.

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)Midi Olympique

Le jeu organisé autour des phases statiques attendra, lui, le prochain bloc qui débutera lundi, en même temps qu’arriveront les dernières recrues. Torsten van Jaarsveld, Tristan Tedder, Met Talebula ou Armandt Koster sont attendus. "Les sud-africains, on les a choisis pour leur attitude au travail. Ça va coller avec la philosophie du staff annonce le manager ciel et blanc. Met Talebula, lui, a un gros challenge parce qu’il a envie de retrouver le niveau qui était le sien. On va essayer de l’accompagner là-dedans".

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)

Entrainement equipe de Bayonne (Crédit : Aviron Bayonnais Rugby Pro)Midi Olympique

Il ne manquera alors plus que les internationaux, dont quelques jeunes (Boniface et Marty, champions du monde avec l’équipe de France U20 ou Muscarditz, partis en tournée avec les Baby Barbarians), mais même sans eux, l’Aviron s’est bel et bien mis au travail.

Par Pablo Ordas.

Contenus sponsorisés
0
0