Icon Sport

Pro D2 - 19e journée - Béziers gagne mais son bonus offensif "devient" défensif pour le BO !

Béziers gagne mais son bonus offensif "devient" défensif pour le BO !

Le 11/01/2018 à 20:28Mis à jour Le 12/01/2018 à 08:56

Pro D2 - 19e journée - Les Biterrois ont remporté une victoire importante (24-20) ce jeudi contre Biarritz, en vue de la course à la qualification entre ces deux prétendants. Mais alors que Béziers disposait du bonus offensif à la 70e, le BO a marqué deux essais en dix minutes synonyme de bonus défensif, dont le dernier à la sirène par Delaï.

Ce jeudi, pour entamer la 19e journée de Pro D2, un affrontement entre les 7e et 5e du classement a mis aux prises deux candidats à la qualification. Alors c'est Béziers avec trois essais qui a remporté les quatre points. Essentiel. Mais le bonus défensif engrangé sur la sirène par Biarritz (et privant de facto de bonus offensif de réalistes Biterrois) compte pour le moral de Basques accrocheurs qui comptent une unité supplémentaire au classement et un point terrain peut-être décisif en fin de saison en cas d'égalité de ces deux clubs.

Durant cette rencontre, il y a eu des maladresses et ainsi beaucoup de mêlées, globalement dominées par le BOPB. Mais ce prometteur Béziers - Biarritz a tenu ses promesses dans l'intensité, le nombre d'essai, l'indiscipline (4 cartons jaunes) et le suspense final. Déjà, après les essais de Valentine en filou (12e) et Barrère sur un dégagement contré (48e), le troisième a mis le stade de la Méditerrannée en émoi. Le bonus offensif, un brin généreux par rapport au scénario, a été offert par l'entrant Desroches à dix minutes du terme.

2/2 pour l'ASBH contre deux concurrents

L'opération était alors juste parfaite pour les hommes d'Aucagne et Gérard qui avaient fait preuve d'un sacré réalisme et d'une défense hyper vaillante. Mais après avoir insisté sans résultats probants en mêlée à cinq mètres ou en pénal'touches durant tout le match, les Basques se sont lâchés. Et ils ont marqué ! Tout s'est joué en cinq minutes en fait. L'essai en coin d'Artru après une énième pénalité vite jouée à la main par Maxime Lucu a vu Viiga être sanctionné pour une faute après coup et quelques échauffourées dans l'en-but.

La bande à Quesada, en plus de revenir au score a donc profité d'une pénalité sur les 50m et le monopole du ballon a été total. L'essai de Delaï à la 80e a donc été la conséquence d'un cad'deb de l'Ilien sur le dernier défenseur, après une passe magnifique au pied de Bernard depuis les 40m et une charge cruciale de Soqeta encore en amont.

Voilà donc comment chacune de ces deux équipes peut paraître satisfaite de ce 24-20. Béziers de poursuivre avec une deuxième victoire de rang contre deux adversaires directs à la qualification. Biarritz de ne pas repartir bredouille, tout en marquant un point terrain utile pour l'avenir.

Vidéo - Béziers a remporté une victoire importante

02:19
0
0