Icon Sport

Pro D2 - Xavier Péméja (Nevers) : "Ça va me permettre de taper un peu sur la table"

Péméja : "Ça va me permettre de taper un peu sur la table"

Le 07/08/2018 à 12:27Mis à jour Le 07/08/2018 à 14:48

Vendredi soir, l'Uson s'est incliné en match de préparation face à Massy (14-19). Si Massy a construit sa victoire sur la défense, l'Uson, dont le potentiel offensif, est évident, peut nourrir quelques regrets en raison d'un cruel déficit dans la zone de marque. Déçu et agacé par la défaite de ses joueurs, le manager de l'Uson Xavier Péméja entend rappeler ses joueurs à quelques obligations.

Rugbyrama : Quel bilan faîtes-vous de cette rencontre perdue face à Massy ?

Xavier Péméja : Il y a quelques regrets car nous avons pêché dans la finition. Sur ce point, nous avons vraiment failli. Nous aurions dû marquer deux ou trois fois lors du premier tiers temps. Seulement, face à Massy, c'est toujours compliqué. En défense, c'est une équipe qui plie, mais qui ne rompt jamais. C'est une formation très bien organisée, qui ne lâche rien. Même quand on franchi le premier rideau, il y a toujours un mec qui arrive de nul part pour rattraper le coup. C'est incroyable.

De vrais pénibles ?

X.P. : Non ! Ils ne sont pas chiants, ils sont bons tout simplement. En plus, dès qu'ils ont eu des opportunités dans la zone de marque, ils ont su les saisir. C'est vraiment la force de Massy. Ça prouve bien également que la force de championnat, quelques soient les pronostics, quelques soient les déclarations des uns et des autres, il nous réserve des surprises. La Pro D2 est très homogène, peut-être plus que jamais. Et d'une journée à l'autre, tout peut être remis en cause.

Xavier Péméja

Xavier PéméjaIcon Sport

Qu'est ce qui vous a déçu dans la prestation de vos joueurs ?

X.P. : Notre contenu n'est franchement pas bon lors du dernier tiers-temps. Autant les deux premiers sont corrects, autant nos trente dernières minutes sont à revoir. Les Massicois, eux, ont fait preuve de constance, notamment dans le secteur défensif. Je suis plutôt content de l'essai que nous avons inscrit. Un essai bien construit. Mais nous n'avons pas été bons sur les situations proche de la ligne d'essai adverse. On a encore du mal à s'organiser après franchissement, surtout sur des ballons ralentis. On manque de timing, de courses bien orientés. C'est une problématique que nous avons déjà connu l'an passé et également lors du premier match amical contre Béziers.

Quels vont être les axes de travail pour cette dernière ligne droite ?

X.P. : Ne pas gagner ce match, que nous aurions aussi bien pu remporter, va me permettre de taper un peu sur la table. Parce que avoir un objectif ambitieux c'est bien, mais il faut l'assumer sur le terrain. Quand je vois un talonneur sortir tout seul d'un maul après pénaltouche alors qu'on va à l'essai pour finalement être sanctionné par l' arbitre et que sur l'action suivante, on prend un essai ; quand je vois des joueurs qui s'isolent près des lignes, quand je vois des mecs parfois un peu trop individualistes, je me dis qu'on a encore un peu travail. Et ce match va me permettre de le rappeler à mes joueurs.

Contenus sponsorisés
0
0