Eurosport

Perpignan et la place du Castillet ont vibré comme jamais

Perpignan et la place du Castillet ont vibré comme jamais
Par Eurosport

Le 08/05/2018 à 21:20Mis à jour Le 09/05/2018 à 10:04

PRO D2 - Incroyable scène de liesse sur la place du Castillet. Plus de 25000 Catalans se sont rassemblées pour fêter le retour de l’USAP en Top 14, 4 ans après. Rugbyrama s’est rendu au cœur de la furia catalane pour vous faire vivre cette ambiance incroyable.

Lorsque que la place du Castillet résonne comme un seul homme, l’USAP y est pour beaucoup. Ce soir, les supporters catalans célébraient un moment de joie immense, la victoire de leur équipe face à Grenoble en finale de Pro D2 dimanche à Ernest-Wallon (38-13).

Tout avait commencé très tôt pour les hommes de Christian Lanta, Patrick Arlettaz et Perry Freshwater. Dès 13 h, dans un bar de la Halle Vauban, ils se sont donnés rendez vous pour siroter quelques bières entres coéquipiers. Le vice-capitaine, Karl Château est arrivé avec un cadeau, le bouclier. Une après-midi sous le signe de la joie, mais surtout du partage.

Perpignan champion de France

Perpignan champion de FranceIcon Sport

Après une saison éprouvante physiquement, mais aussi mentalement, les joueurs ont partagé un moment de convivialité rare après une année bien remplie : "C ‘est un plaisir d’être ici, de vivre des moments comme ceux-ci. Ca fait du bien de penser à autre chose que le rugby, je suis content d’être avec mes coéquipiers. L’année a été dure, on a connu quelques galères. La fête est d’autant plus belle. C’est de la pure folie !"

Lucas Bachelier, l’ancien capitaine des -20 de l’équipe de France, grand absent de la saison pour cause de blessure, ne s’est pas trompé. À 18 H, aux alentours du Castillet, l’ambiance était déjà surchauffée, un engouement qui n’était pas s’en rappeler un soir de juin 2009.

Vidéo - Et les joueurs de l'USAP ont présenté leur trophée à leur public

00:06

L’ovation pour Mafi, l’idole de tout un peuple

Sur la place gigantesque de la cité catalane, les 25 000 supporters présents ont été à la hauteur de leurs joueurs. Ils n’ont pas hésité à mettre une ambiance incandescente et une magnifique communion s’est installée entre les joueurs et le peuple "Sang et Or".

Parmi toutes ces célébrations, un homme a été acclamé plus que les autres : Lifemi Mafi, le capitaine de l’USAP, ovationné en dernier. Au moment où le bouclier a été soulevé par le centre néo-zélandais, toutes les années de souffrances vécues par les Perpignanais ont été évacuées. Un moment intense, rare et tellement beau que Karl Château n’était pas prêt d’oublier, "c’est une immense joie, ce moment sera gravé toute ma vie même si je suis encore jeune." Mais maintenant, le troisième ligne de l’Usap se projetait déjà sur la suite des festivités, qui risquent de durer encore quelque temps en pays Catalan…

Vidéo - Finale Pro D2 - Le geste du match : le retour hallucinant de Mélé pour éviter un essai

00:46
Contenus sponsorisés
0
0