Rugbyrama

Pépites de Pro D2 : Oltmann, un Germano-vanuatais à Carcassonne

Pépites de Pro D2 : Oltmann, un Germano-vanuatais à Carcassonne
Par Rugbyrama

Le 06/03/2018 à 18:13Mis à jour Le 06/03/2018 à 18:14

Arrivé cette saison en provenance de Perpignan, Maxime Oltmann enchaîne les feuilles de match cette saison. Avec 17 apparitions au compteur, l’ailier d’1m90 pour 88kg espère jouer encore d’ici la fin de saison, et participer au maintien de son équipe.

"Ce n’est pas un métissage que l’on voit souvent (rires)". Natif de Vanuatu, une petite île du pacifique, ce joueur de 22 ans possède un parcours atypique. Arrivé en France à 5 ans, c’est grâce à son meilleur ami d’enfance qu’il s’est mis au rugby. Ces deux frères ont commencé par le tennis, Maxime a lui tout de suite choisi le ballon ovale : "Mon meilleur ami d’enfance jouait dans la rue, j’ai eu envie d’essayer et depuis, je n’ai jamais arrêté de jouer". Et aujourd’hui, c’est toute la fratrie Oltmann qui joue au rugby.

Maxime Oltmann (Carcassonne)

Maxime Oltmann (Carcassonne)Rugbyrama

Pourtant, le cadet de la famille n’était pas destiné à faire du rugby : "Je n’ai pas grandi dans une famille de sportif, mon père et ma mère ne faisaient pas de sport". Après avoir fait ses gammes à l’école de rugby de Canet Sainte-Marie (USCSM), il rejoint l’USAP en première année de crabos. Une aventure au sein du club catalan qui dura pendant 5 ans (2012-2017). En 2016, à 20 ans, il porta le maillot de l’équipe d’Allemagne "grâce à la nationalité de mon père, j’ai pu participer au 6 Nations B"

C’est à l’intersaison 2017 qu’il rejoint les Audois pour gagner du temps de jeu. "C’était un peu le problème à Perpignan il y a beaucoup de joueurs de bon niveau, ici, j’ai plus la possibilité de m’exprimer". Un choix qui s’avère payant, au vu sont temps de jeu cette saison. Il cumule 1189 minutes de jouées.

" Je ne m’attendais pas à jouer autant"

À Carcassonne, où il y a un effectif plus restreint que le voisin sang et or, il a pu montrer ses qualités et ainsi accumuler les apparitions sur le terrain. Le principal intéressé ne s’attendait pas à une telle saison. "Quand j’ai discuté pour venir à l’intersaison, je pensais jouer 10 matchs, pas plus, aujourd’hui, je suis à 17, c’est un vrai plaisir."

Maxime Oltmann (Carcassonne)

Maxime Oltmann (Carcassonne)Rugbyrama

Utilisé dès la deuxième journée, il marque son premier essai lors de sa première titularisation à Mont-de-Marsan. 4 essais, dont 2 lors des deux derniers matchs, pour une première saison, il se réjouit de cette situation. "Si la saison s’arrêtait là, je serais pleinement satisfait", mais la saison ne s’arrête pas là, malheureusement pour les hommes de Christian Labit. Tout juste sorti de la zone rouge, ils vont affronter Dax ce week-end. Le 14e contre le 15e du championnat avec seulement 3 points d’écarts. "C’est le match de la dernière chance pour les deux équipes, si on gagne, on pourra dire que c’est quasiment acquis pour le maintien. À l’inverse, si Dax gagne, tout est relancé pour la fin de saison."

Maxime Oltmann (Carcassonne)

Maxime Oltmann (Carcassonne)Rugbyrama

Petit avantage pour Carcassonne qui reste sur 4 victoires lors des 5 derniers matchs, son compère dacquois est en revanche sur 4 défaites en 5 matchs. "On va aller là-bas pour faire un résultat, on vient de sortir la tête de l’eau, il faut continuer sur notre bonne dynamique". En bonne forme sur ces deux dernières sorties l'ailier du Pacifique va-t-il continuer sur sa lancée, réponse vendredi à Dax ...

Par Clément Gay

Contenus sponsorisés
0
0