Icon Sport

Montauban s'impose à l'extérieur, Dax remporte le match de la peur... les résultats de la soirée

Montauban s'impose à l'extérieur, Dax remporte le match de la peur... les résultats de la soirée
Par Rugbyrama

Le 19/01/2018 à 21:44Mis à jour Le 20/01/2018 à 13:36

Pour la suite de la 20e journée de Pro D2, Montauban s'est encore une fois imposé à l'extérieur, cette fois-ci de justesse à Nevers. Dax a remporté le match qu'il ne fallait pas perdre à Narbonne. Perpignan a atomisé Aurillac. Bayonne et Angoulême ont également gagné.

Nevers - Montauban

Au bout du suspense ! Entre le promu de Fédérale 1 et le leader du championnat de Pro D2, il y a eu match jusqu’à l’ultime seconde. En effet, Nevers est passé tout près de faire chuter le leader Montauban sur sa pelouse du Pré-Fleuri. L’USON a frôlé l’exploit, ne s’inclinant que 16-18.

Les Neversois réussissaient le meilleur départ avec un essai plein d’opportunisme de Naqiri (10-3, 14e). Dans le premier acte, l’USON organisait des ballons portés pour se mettre dans le sens de la marche. L’USM répliquait par sa force en mêlée. D’ailleurs, c’est grâce à ce secteur de jeu que les Montalbanais revenaient dans la partie. En obtenant un essai de pénalité (13-13, 48e). Puis Klur s’arrachait en bout d’aile pour donner l’avantage aux Tarn-et-Garonnais (13-18, 55e). Ensuite, les Sapiacains s’arc-boutaient avec expérience en défense. Nevers ne lâchait rien, remontait tout le terrain dans les arrêts de jeu pour s’offrir une balle de match par le pied de Derrieux. Mais l’arrière, excellent dans le jeu, ne trouvait pas la mire (80’+5’).

Après sa défaite à Bayonne, le leader montalbanais renoue donc avec le succès (16-18). A l’expérience. Au classement, Montauban renforce sa position de leader. Nevers fait du surplace dans la deuxième partie de tableau mais conserve ses 9 points d’avance sur le premier relégable Narbonne, battu à domicile par Dax.

Vidéo - Montauban a encore frappé loin de ses bases

02:44

Perpignan - Aurillac

Une orgie d'essai ! Et une sacrée déculottée. Après son revers sur sa pelouse face à Béziers, il y a 15 jours, Perpignan retrouvait Aimé-Giral avec l'envie de remettre les pendules à l'heure. Et les cantaliens en ont été victimes. Avec une équipe jeune et remaniée, Aurillac n'a pas fait le poids. L'USAP a très vite pris les devants avec déjà un 28-0 à la pause le résultat de trois essais de Lam, Bousquet et Ecochard. La deuxième période n'a pas dérogé au scenario du premier acte, avec cinq nouvelles réalisations de Château, Cocagi, Walcker, Farnoux et Eru. Une démonstration de force à laquelle les Aurillacois ont répondu en fin de rencontre avec des réalisations de Maninoa et Maituku dans les cinq dernières minutes. Bien trop tard. Perpignan s'impose 56-12, prend bien évidemment le bonus offensif et assure sa place dans le top 3.

Vidéo - Une orgie d'essai à Aimé-Giral, l'USAP a remis les pendules à l'heure

03:02

Narbonne - Dax

C’est un grand tournant dans la lutte pour le maintien qui a eu lieu au Parc des Sports et de l’Amitié ce vendredi. Dax s’est imposé avec le bonus offensif sur le terrain de Narbonne (13-41). Les Landais ont passé six essais à des Audois totalement hors-sujet sur le plan défensif. Le premier essai des Dacquois est à l’image de la rencontre. Le Racing, joueur comme le veut son manager Justin Harrison, a refusé de prendre deux pénalités dans les cordes de Brett. En manque de réalisme, il s’est fait punir par une interception assassine de l’ailier adverse, Bureitakiyaca (9eme). Paulino et Faeo (21eme, 44eme) ont bien fait vivre l’espoir pour Narbonne avec des essais en puissance mais ça n’a pas suffi du tout. Devant à la pause (8-14), Dax a enfoncé le clou en deuxième période. Ses autres essais ont été marqués par Alcade (31eme), Bureitakiyaca encore (41eme), Prat pour son retour (49eme), Dréan (52eme) et enfin Klemenczak (69eme), le futur centre du Racing 92.

Narbonne est désormais au bord du précipice, avec six points de retard sur Dax. Pour ne rien arranger, Carcassonne s'est imposé à la dernière seconde à Vannes. Le Racing se rapproche dangereusement vers la Fédérale 1 et va devoir préparer son déplacement à... Montauban, avec la tête au fond du trou.

Vidéo - Dax a enfoncé Narbonne

03:05

Soyaux-Angoulême - Béziers

Seule équipe à n'avoir jamais empoché de bonus offensif, Soyaux-Angoulême connaît enfin le goût d'une victoire à 5 points en s'imposant nettement face à Béziers. Un succès primordial pour le SAXV qui s'éloigne un peu plus du bas du tableau et fait même un grand pas vers le maintien. Au delà du résultat, les Charentais ont mis tous les ingrédients pour disposer d'une équipe biterroise transparente alors qu'elle restait sur une série de 6 victoires lors des 7 derniers matches.

Un déplacement à oublier pour l'ASBH ( déjà battu à domicile par le SAXV ) qui avait choisi de faire tourner son effectif avant la réception de Mont de Marsan la semaine prochaine.

Vidéo - Angoulême s'est rapproché du maintien avec la manière

03:02

Massy - Bayonne

Au finish! Bayonne s'impose à Massy(19-14) avec un essai dans les arrêts de jeu(Muscarditz 81'). Girard pensait pourtant avoir passé la pénalité de la gagne à la 79ième minute de jeu. Dans cette partie d'un niveau technique assez faible, c'est Massy qui avait marqué le premier essai du match (Pleindoux 73'). Avant donc ce retour in-extremis des basques. C'est la 3ième victoire à l'éxtérieur de l'Aviron qui revient dans la course à la qualification. 3ième revers à la maison pour les Essonniens qui restent à la lutte pour le maintien.

Vidéo - Bayonne s'est défait de Massy dans les arrêts de jeu

02:43

Vannes - Carcassone

C’est au bout du suspens sur la pelouse de la Rabine, sur une pénalité de Gilles Bosch après la sirène (80’+2), que Carcassonne arrache une victoire plus que précieuse dans la course au maintien. L’USC rend donc la monnaie de sa pièce au RCV, victorieux à l’aller à Domec. Mais Vannes a « offert » cette dernière possibilité, la faute à un lancer pas droit. Un geste assez symptomatique de cette rencontre marquée par un énorme déchet technique et beaucoup d’en-avants qui sont venus gâcher le spectacle, malgré de l’envie des deux côtés. Il faut louer la détermination des Audois qui ont marqué le seul essai de la rencontre par Tuilagi (23’), en force en sortie de mêlée. Pour les Morbihannais qui doivent se contenter du bonus, c’est un coup d’arrêt alors qu’il y avait l’opportunité de se donner de l’air sur le bas de tableau.

Vidéo - Au bout du suspens, Carcassonne s'accroche à ses espoirs de maintien

02:12
Contenus sponsorisés
0
0