Icon Sport

Pro D2 - Montauban assure l'essentiel face à Biarritz

Montauban assure l'essentiel face à Biarritz

Le 23/08/2018 à 22:42Mis à jour Le 24/08/2018 à 14:51

PRO D2 - Au terme d'une partie marquée par les nombreuses imprécisions et un combat très âpre, Montauban a assuré une deuxième victoire à domicile et aux forceps (16-15) face à des Biarrots passés tout près d'un exploit à l'extérieur.

Victoire de Montauban sur le fil face à Biarritz en ouverture de cette deuxième journée de Pro D2 (16-15). Auteur de tous les points de son équipe dont un essai, Jérôme Bosviel a été le grand artisan de ce nouveau succès étriqué à domicile pour les Sapiacains. Les Biarrots ne sont pas passés loin de leur premier succès loin d'Aguilera cette saison et Maxime Lucu a eu la balle de match sur la sirène, en vain. Le BO repart avec un bonus défensif mérité.

Scénario étouffant ce jeudi soir dans la cuvette de Sapiac. Malgré des essais rapides pour le jeune troisième ligne basque Mathieu Hirigoyen (7e), qui fêtait sa première titularisation chez les pros, et Jérôme Bosviel (12e) pour Montauban, le rythme est vite redescendu tandis que les en-avants se sont multipliés. Une rencontre (presque) de reprise et cela s'est senti car ni l'un, ni l'autre des deux protagonistes n'a réussi à pleinement mettre son jeu en place. "Il y a des bonnes choses mais par intermittence" a d'ailleurs résumé Jeff Dubois, l'entraîneur des arrières montalbanais, au micro de nos confrères de Canal+. Une manière positive de préciser que les Sapiacains ont encore frôlé la correctionnelle à domicile après la courte victoire contre Carcassonne la semaine dernière (16-12). La porte d'un exploit après 14 ans de disette à Sapiac était grande ouverte pour les Biarrots mais ils se sont pris les pieds dans le paillasson.

Bosviel le métronome, Lucu le malchanceux

Ce véritable chassé-croisé tout au long de la partie ne pouvait avoir lieu sans deux grosses défenses, deux conquêtes avec chacune leur période de grâce et surtout deux buteurs à l'affut. Et à ce jeu-là, c'est Jérôme Bosviel, l'arrière sapiacain qui a encore impressionné ce jeudi soir et clairement fait gagner son équipe grâce à ses 16 points marqués (1 essai transformé, trois pénalités). Même si son homologue basque a bien failli faire pencher la balance dans son camp grâce notamment à cette magnifique inspiration au pied après une mêlée à 5m qui a amené le deuxième essai biarrot signé Lazzarotto (70e, 13-15), le dénouement a été cruel pour Maxime Lucu. Après une nouvelle pénalité enquillée par Bosviel, il a eu le coup de pied de la gagne depuis les 22m adverses en coin juste après la sirène. Mais le ballon a décidé de fuir à droite des perches... Dure soirée pour le buteur basque auteur d'un cinglant 2/7 au pied. 14 points laissés en route qui comptent évidemment à la fin même si on ne saurait remettre en cause sa prestation tant il a encore une fois été partout sur le près.

Biarritz n'a toujours pas vaincu ses démons dans la cuvette tarn et garonnaise et a en plus perdu plusieurs joueurs sur blessures (commotions pour Artru et Bastien, genou pour Peyresblanques) mais a glané un précieux bonus défensif chez l'un des derniers demi-finalistes avant de recevoir l'ancien pensionnaire de Top 14, Brive. Montauban peut dire merci au réalisme froid de son buteur et se satisfaire de démarrer la saison par deux succès à domicile malgré la sérieuse blessure également pour son demi de mêlée Baptiste Cadiou. Il faudra clairement retrouver de la précision et de la justesse d'ici vendredi prochain pour le premier déplacement à Soyaux-Angoulême.

Contenus sponsorisés
0
0