Midi Olympique

Match Amical - Montauban plus fort que Carcassonne

Montauban plus fort que Carcassonne
Par Rugbyrama

Le 28/07/2018 à 10:59Mis à jour Le 30/07/2018 à 12:21

MATCH AMICAL - Le premier match amical des deux équipes a vu les Montalbanais l'emporter grâce à une deuxième période très maîtrisée. Les hommes de Christian Labit avaient pourtant démarré la rencontre au mieux.

Les Carcassonnais, visiblement très bien préparés, démarrent la partie en trombe. Ce sont eux qui ouvrent le score dès la 6e minute après avoir occupé les 22 mètres montalbanais. L'action est initiée par une percée du demi de mêlée Damien Anon et sa passe après contact à son deuxième centre Sébastien Giorgis. De premier abord les 15 locaux font peu de fautes, maîtrisent leur lancer en touche et la mêlée est propre.

Tout le contraire des Montalbanais qui ne parviennent pas à sortir de leur camp. Leur défense est bien regroupée mais ils contestent mal dans les rucks et concèdent de nombreuses pénalités. Côté carcassonnais les lignes d'attaque sont renforcées par Antoine Renaud très actif et impeccable dans les duels aériens et les relances. A force de multiplier les temps de jeu, l'alignement vert finit par craquer. Et à la 13e minute les Audois doublent la mise. Le capitaine Antoine Lescalmel engrange au pied, 14 à 0.

Une reprise marquée par le déchet technique

Le reste de la première mi-temps se résume à cette opposition de styles. L'USM a peu de ballons mais montre de très beaux mouvements ponctués par des sorties rapides. Jusqu'à ce qu'une faute vienne rendre le ballon à ses adversaires qui en profitent. Le demi d'ouverture jaune fait souffler les siens en exploitant tous ces coups de pied au maximum.

Carcassonne - Montauban (Match amical)

Carcassonne - Montauban (Match amical)Midi Olympique

Les Montalbanais ne débloqueront leur compteur qu'à deux minutes de la mi-temps grâce à une belle séquence en première main conclue par l'ailier Alex Luatua, avec l'aide du généreux Utu Maninoa. Très vite les locaux répondent par une bonne mêlée qui sert de lancement de jeu à la ligne de trois quart. Sébastien Gioorgis, encore lui, trouve la faille et l'essai sera marqué par l'Anglais Darrel Dyer.

Quelques phases brouillonnes avec des fautes de main à répétition viennent perturber le déroulé de la rencontre. Mais dans l'ensemble la première mi-temps est agréable pour les nombreux spectateurs présents à Albert-Domec.

Montauban tardif mais efficace

Le retour des vestiaires ne sera pas bénéfique ni pour le spectacle ni pour les Carcassonnais qui multiplient les erreurs et assistent à une renaissance des visiteurs. L'entrée en jeu de plusieurs cadres y sont pour beaucoup : les hommes de Jeff Dubois tapent fort et juste dans la défense jaune qui recule sans cesse. Le troisième ligne Pierre Huguet a beau se débattre et plaquer à tour de bras, les Tarn-et-Garonnais se rendent très disponibles et mettent bien plus d'intensité physique.

Carcassonne - Montauban (Match amical)

Carcassonne - Montauban (Match amical)Midi Olympique

Et surtout ils sont plus appliqués et rendent donc moins de ballons. A force de dominer les mauls le pack sapiacain finit par aplatir. Et en fin de rencontre la domination verte sera effective quand le 4e essai synonyme de victoire est inscrit.

Encore une fois avants et trois-quarts se mettent au service du collectif en se déplaçant et en étant à la réception de passes après-contact. Une performance intéressante pour le manager Jeff Dubois qui relativise : "il y a une très bonne deuxième mi-temps, c'est certain. Mais de là à dire qu'un XV titulaire se dégage, je ne crois pas. On a beaucoup mélangé les jeunes joueurs avec les plus anciens, on voulait surtout voir évoluer tout le monde".

Carcassonne - Montauban (Match amical)

Carcassonne - Montauban (Match amical)Midi Olympique

Christian Labit est quand à lui satisfait de la première mi-temps de ses joueurs et justifie leurs manquements : "nous avons fait quelques changements, à des postes clés notamment, qui nous font perdre le fil. Mais globalement je suis plutôt satisfait de l'engagement en première période".

Par Quentin Put

Contenus sponsorisés
0
0