Icon Sport

Carcassonne enchaîne à Albert-Domec

Carcassonne enchaîne à Albert-Domec

Le 16/01/2020 à 22:35Mis à jour Le 16/01/2020 à 23:06

Pour sa première de l'année dans l'Aude, Carcassonne a réalisé une prestation solide face à Oyonnax (20-16) et continue sur sa belle lancée à domicile.

Septième match sans défaite consécutif à la maison pour l'USC. Malgré la réception du troisième de Pro D2 dans ce duel d'ouverture de la 17ème journée, les Audois ont su rester réalistes et profiter de l'indiscipline aindinoise pour s'imposer. Cette partie était pourtant loin d'être gagnée face à des Oyomen toujours aussi solides défensivement.

Redorer le blason audois à la maison a été le fil rouge du staff de Carcassonne tout au long de la semaine. Un match ciblé face à un cador de la division pour mettre fin à la série noire en cours de deux défaites et un nul. Il y avait aussi une petite question d'honneur car l'USC restait sur trois revers face à Oyonnax dont un à domicile. Contre la meilleure défense de Pro D2 et dans des conditions venteuses, le réalisme était donc de mise dès l'entame avec un essai en première main de Jasmin (3e) après une chistera en sortie de ruck de Valentine.

Mais l'expérimenté demi de mêlée quittait ses coéquipiers sur saignement cinq minutes plus tard et ne revenait pas, la faute à une suspicion de fracture du plancher orbital. Un coup dur finalement bien maîtrisé par son équipe avec MacMahon et Seguy qui ont jonglé au poste. Bosch permettait aux siens de mener tranquillement (13-6), bien aidé par un premier carton jaune oyonnaxien (Tyrell 16e), jusqu'à un exploit individuel de Callandret (34e) qui remettait tout le monde à hauteur à la pause (13-13).

Oyonnax a encore tendu la joue

Avec le vent fort dans le dos en deuxième période, les Oyomen avaient la voie royale pour un succès à l'extérieur. Le Bourhis leur donnait d'ailleurs l'avantage pour la première fois sur pénalité (13-16 à la 46e). Mais les joueurs de Joe El Abd ont tenu jusqu'à l'heure de jeu avant de craquer encore une fois par indiscipline. Après de longues minutes à défendre dans leurs 22m et un ultime maul écroulé, Tui laissait encore les siens à 14 (60e). Un joueur de moins et un espace libre de plus pour Atunaisa Manu bien servi à hauteur par MacMahon pour le deuxième essai audois (64e), celui de la victoire.

Christian Labit n'a eu cesse de demander de la patience et du réalisme à son équipe, il a été bien écouté ce soir car Carcassonne a retrouvé la victoire après plus d'un mois de disette (20-16). En revanche, Oyonnax a encore tendu la joue pour se faire battre avec de trop nombreuses fautes notamment en mêlée (2 pénalités, 3 coups-franc) et doit donc se contenter d'un bonus défensif certainement un peu amer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés