Icon Sport

Carcassonne a éteint Sapiac, Massy respire et le derby landais a tenu toutes ses promesses...

Carcassonne a éteint Sapiac, Massy respire et le derby landais a tenu toutes ses promesses...
Par Rugbyrama

Le 02/02/2018 à 21:55Mis à jour Le 03/02/2018 à 09:44

Stupeur à Sapiac où le leader montalbanais a chuté contre Carcassonne pourtant réduit à 14 pendant 70 min. Il voit ainsi se rapprocher Mont-de-Marsan vainqueur ce soir du derby landais face à Dax. Dans les autres rencontres de cette 22e journée, Grenoble a enfin regagné à l'extérieur, Massy s'est donné de l'air en vu du maintien, Angoulême et Aurillac se sont imposés à domicile.

Montauban - Carcassonne

Succès de l'US Carcassonne qui s'offre un exploit à Sapiac (13-16) alors qu'ils étaient en infériorité numérique suite au carton rouge d'Adrien Devisme à la 12ème minute de jeu.

Pourtant malgré ce coup du sort, les Audois furent totalement décomplexés, remportant les duels et jouant les coups à bon escient. Kévin Gimeno finira par trouver la faille fort logiquement juste avant la pause pour permettre aux siens de virer en tête à la mi-temps (6-10).

Vidéo - Carcassonne a climatisé Sapiac

02:55

Le leader Montalbanais au retour des vestiaires n'y arrivait toujours pas. Sans envie, par manque de détermination et surtout face à un bloc défensif de l'USC de qualité, les Tarn-et-Garonnais vont finir par être surpris. Si l'essai après un ballon porté avant l'heure de jeu permettait aux locaux de repasser devant au tableau d'affichage (13-10), c'est bien les hommes de Christian Labit, admirables de générosité qui finirent par rafler la mise grâce aux coups de pied d'Antoine Lescalmel (13-16). Un succès mérité qui permet aux Audois de croire en leur chance de maintien face à des Montalbanais inexistants qui viennent de connaître leur premier échec de la saison à Sapiac.

Mont-de-Marsan - Dax

Aux Montois le derby Landais !!! Après s'être imposé au match aller sur la pelouse de Dax, Mont-de-Marsan a remis ça au retour (26-23). Après une première période maîtrisée, avec notamment une belle domination en conquête et une attaque efficace, récompensée par deux essais (Pearce 17e et Laborde 32e), les Montois se sont fait surprendre en seconde période. Tout d'abord, par un essai d'Acalde (53e), alors qu'ils venaient de passer de longues minutes dans le camp dacquois, puis par une contre éclair de l'USD (62e), alors en infériorité numérique.

Vidéo - Aux Montois le derby Landais

03:37

Un contre qui doit beaucoup à l'accélération dévastatrice de Delai qui a eu la lucidité nécessaire pour offrir l'essai à Justes. La fin de rencontre a été serrée. Mené de 6 pts à la sirène, Dax a eu une pénalité dans les 22 Montois. La raison l'a emporté et les visiteurs ont montré les perches pour assurer un bonus défensif dans cette rencontre. Un moindre mal pour Mont-de-Marsan.

Vannes - Grenoble

Grenoble renverse Vannes à La Rabine ! Une semaine après sa défaite contre Perpignan au stade des Alpes, le FCG s'est racheté en s'imposant sur la pelouse de Vannes sur la sirène. Grâce à deux essais inscrits en seconde période par Bastien Guillemin (52e) et Loïc Godener en toute fin de match donc, les Isérois mettent fin à cinq défaites consécutives à l'extérieur.

Vidéo - Grenoble renverse Vannes à La Rabine

03:53

Vannes, qui a toujours mené au score dans cette rencontre, après deux réalisations signées Fredrick Hickes (12e) et Jules Le Bail (61e), pourra s'en vouloir d'avoir concédé cette cruelle défaite. Les Isérois se rassurent et n'ont pas dis leur dernier mot dans la quête des demi-finales directes. Les Bretons concèdent eux leur quatrième revers à domicile de la saison et vont lutter pour le maintien ces prochaines journées.

Massy - Nevers

Après trois revers consécutifs et plus que six longueurs d’avance sur le premier relégable, Massy avait intérêt à renouer avec le succès vendredi devant Nevers. Dans ce duel des anciens pensionnaires de Fédérale 1, Massy a su construire patiemment son succès pour s’imposer (23-11).

Vidéo - Massy s’assure l’essentiel avec le succès

02:55

Pourtant, Nevers a largement dominé les 25 premières minutes. Mais comme le précise l’adage, dominer n’est pas gagner. Surtout face à une défense aussi hargneuse et organisée que celle du club essonnien. Nevers voulait marquer des essais et se faisait finalement punir à la demi-heure de jeu. Massy prenait la main par un essai de Dessasis (33e). Pour ne plus la lâcher (13-3 à la mi-temps) ! Les Essonniens prenaient le large par un essai de Bitunyata, consécutif à… une pénalité de Girard sur le poteau (51e). En fin de match, Massy préférait verrouiller le succès par la patte de son arrière plutôt que de tenter d’aller chercher un hypothétique bonus offensif (23-6, 67e). Plutôt bien vu car les Bourguignons finissaient mieux la partie et inscrivaient un essai en force par leurs avants dans les arrêts de jeu (23-11). Nevers peut rager de voyager à vide, Massy s’assure l’essentiel avec le succès. Primordial à la vue de la victoire du premier relégable Carcassonne chez le leader Montauban ce vendredi soir.

Soyaux-Angoulême - Narbonne

Le second bonus offensif de la saison est peut-être un peu flatteur pour des Angoumoisins qui ont souffert à Chanzy, parvenant tout de même à faire la différence. Avec des réalisations de Kévin Le Guen (15’), d’Aldric Lescure (35’) et de Jean Ric (72’), le SAXV se fait du bien dans ce duel de la seconde moitié de tableau qui lui fait faire un pas de plus vers le maintien. À l’inverse, le RCNM repart bredouille et s’enfonce plus que jamais malgré un état d’esprit conquérant.

Vidéo - Narbonne repart bredouille

01:51

Les Narbonnais n’ont rien lâché, ils ont même été les premiers à l’offensive mais ont clairement manqué de réalisme pour espérer quoi que ce soit. Après un premier acté dynamique et rythme, le retour des vestiaires n’aura été que confusion et déchet technique. Tandis que l’indiscipline (4 cartons) n’aura pas aidé au spectacle.

Aurillac - Béziers

Dans la continuité de sa belle prestation à Colomiers, Aurillac s’est imposé contre Béziers (24-14). Après une première période terne durant laquelle Segonds, l’ouvreur d’Aurillac, a été le seul à marquer (6-0), le stade Jean-Alric a assisté à un joli spectacle, sous les flocons de neige. Les Bitterois, incapables de se trouve offensivement jusque-là, ont marqué deux essais dès le retour des vestiaires par Touzni (43eme) et Viiga (48eme). Béziers a allumé une mèche qu’il n’a finalement pas su contrôler. Sous l’impulsion de Briatte, les Cantaliens ont renversé le match. Le flanker, homme du match, a d’abord réveillé les siens en marquant un premier essai (52eme) puis a offert, sur une chistera, un essai à Nouhaillaguet (65eme). Le jeune ouvreur Segonds, de nouveau lancé dans le bain à la place du très sûr Petitjean, a assumé et a passé 14 points au pied.

Vidéo - Béziers, deux essais et... plus rien

03:30

Béziers, deux essais et... plus rien

Avec cette victoire, Aurillac se relance et prend une bouffée d’air frais par rapport au maintien. En revanche, ça va gronder dans le vestiaire biterrois, à l’image de la prise de bec en fin de match entre Barrère et son staff après son jaune (79eme). Les entraîneurs n’ont sûrement pas dû apprécier de le voir furieux après l’arbitre. Sans doute auraient-ils préféré le voir faire profil bas étant donné la prestation collective très décevante. Preuve en est l’incapacité des équipiers de Best de profiter des deux cartons jaunes d’Aurillac (29eme, 70eme). Les Héraultais prennent un coup sur la tête après leur belle victoire contre Mont-de-Marsan. Pour prétendre aux phases finales, il faut mettre les mêmes ingrédients contre les "petits" comme contre les "gros".

0
0