Icon Sport

Béziers raffûte Bayonne dans le money-time

Béziers raffûte Bayonne dans le money-time

Le 04/03/2018 à 16:04Mis à jour Le 04/03/2018 à 16:58

Avec un essai à la dernière seconde, les Bitterois l'emportent face à Bayonne (35-30) en clôture de la 25e journée de Pro D2. Au terme d'un match très ouvert avec 8 essais au total, ce sont les rouge et bleu qui s'imposent dans ce match pour la sixième place. Les Bayonnais repartent tout de même avec le bonus défensif.

Guillaume Rouet avait prévenu avant la rencontre : "c’est presque un huitième de finale". Le demi de mêlée de Bayonne et ses équipiers savaient donc à quel point ce déplacement à Béziers, un point devant au classement et titulaire de la désirée sixième place, était importante. Les Basques ont bien failli réaliser un grand coup au stade de la Méditerranée mais ils se sont finalement inclinés (35-30). Le jeune talonneur Marco Pena s’est arraché pour aller inscrire un essai à la 80eme minute en coin et donc donner la victoire à Béziers. Cette victoire permet aux équipiers de Jonathan Best de rester bien accrocher à leur sixième place. Bayonne, toujours 7ème, a beau avoir pris un bonus défensif, mais un petit trou de quatre points s’est creusé entre les deux formations.

Un mano-à-mano insoutenable

Les supporters ont eu le droit à une rencontre au suspense insoutenable où huit essais ont été marqués. Bayonne est parfaitement entré dans sa rencontre. Son flanker Davis est allé logiquement marquer le premier essai de la rencontre (3eme). Les hommes de Vincent Etcheto se sont endormis d’un coup. L’ailier Gmir (16eme) a lancé le match de Biterrois, apathiques jusque-là, en marquant un essai à la suite d’une superbe action collective. Pris de vitesse, le Basque Leiataua a d’ailleurs pris un carton jaune sur cet essai. On pensait alors Béziers en bonne position, surtout après l’essai de Pinto Ferrer (20eme) mais les Bayonnais, juste avant la pause sont revenus à 20-17 juste avant la mi-temps grâce à un essai de Rouet (38eme).

Vidéo - Au bout du suspense, la bonne opération est pour Béziers

02:40

Marco Pena a surgi pour libérer Béziers

Le temps a filé sans qu’aucune des deux équipes ne prennent réellement le large. En franchisant la ligne de l’en-but adverse en puissance (73eme), Desroches, le deuxième ligne de Béziers, a ainsi répondu à l’essai de Du Plessis (48eme). L’ouvreur, auteur de 12 points, est finalement sorti en titubant sévèrement sur une commotion impressionnante. Bustos Moyano a bien pensé donner la victoire aux siens sur une pénalité frappée à 42 mètres un peu à droite (28-30), mais le jeune talonneur Marco Pena, comme un ailier, a fait l’extérieur de la défense basque juste avant la sirène, pour s’écraser et hurler de joie face aux tribunes libérées. David Aucagne peut aborder la suite sereinement, notamment son déplacement à Narbonne où un résultat positif est envisageable. Au contraire, Vincent Etcheto va devoir remotiver son groupe après cette grande déception.

Contenus sponsorisés
0
0