Icon Sport

Arlettaz : " À Montauban, ça va cogner fort"

Arlettaz : " À Montauban, ça va cogner fort"
Par Rugbyrama

Le 16/02/2018 à 13:57Mis à jour Le 16/02/2018 à 13:58

Après un succès difficile contre Vannes (16-12), Perpignan prend provisoirement la tête du championnat de Pro D2. Désormais, cap sur le choc à Montauban, samedi prochain, pour les Catalans.

Rugbyrama : Une victoire compliquée ce soir ?

Pierre Arlettaz : Victoire compliquée, oui mais une victoire quand même. Il y a quelque temps il n’y aurait peut-être pas eu cette issue. Donc je ne suis pas satisfait du contenu, mais content du caractère de l’équipe et du fait que les garçons n’aient rien lâché pendant 80 minutes. Nous étions dans la difficulté, dès la première mi-temps. Incapables de conclure sur nos temps forts, beaucoup de maladresses, très indisciplinés. Beaucoup de choses n’ont pas été mais il faut dire que, nous avons dû faire face à une équipe valeureuse, avec des qualités et qui était venu ici pour batailler. Vannes part avec un point amplement mérité. Les Bretons et les Catalans se ressemblent trop pour se quitter avec un gros écart.

Vous l’avez dit, vous avez été beaucoup trop sanctionnés ce soir …

P.A : Oui je crois qu’il y a eu de l’impatience, un peu de peur et de l’agacement, de voir que nous n’arrivions pas à mettre en place notre jeu. Il y a des tas d’explications, qui ne sont, de toute manière, pas des excuses. C’est un pas supplémentaire vers la qualification, un apprentissage de plus. Il faudra comprendre, analyser et gommer les erreurs. C’était un match de reprise, le genre de rencontre piège. Il va aussi falloir se remettre au boulot, emmagasiner de la confiance. Aujourd’hui nous sommes premiers, mais il y a un match compliqué qui nous attend le week-end prochain. Dans ce match on nous a promis l’enfer… très bien. J’aime bien les promesses, balle au centre, nous allons voir.

Vidéo - Perpignan a fini par s'en sortir contre Vannes pour s'emparer du fauteuil de leader

03:14

Ce match à Montauban est-il plus facile à préparer que celui d’hier soir ?

P.A : Bien sûr, les garçons connaissent la qualité de l’équipe de Montauban. Eux, ont fait la course en tête tout le long. Ils seront peut-être dimanche leaders, à nouveau, en cas de victoire à Grenoble. Nous avons du respect pour cette équipe, ce sera un match dur, ils nous attendent.

A quel type de match vous attendez-vous ?

P.A : Nous savons que ça va cogner fort et que ce sera une grosse explication et nous avons envie de ce genre de match. Nous ne connaissons pas l’issue, mais nous avons envie de batailler et de voir ce que nous valons. Ce sera une étape de plus dans notre apprentissage pour les phases finales, dans un milieu hostile, avec une très belle équipe en face. C’est dans ce genre de match qu’il faut apprendre.

Propos recueillis par Pierre Daudiès.

Contenus sponsorisés
0
0