Icon Sport

PRO D2 - Montauban bat Mont-de-Marsan (24-13) et se hisse en finale d'accession

Montauban n'est plus qu'à une marche du bonheur

Le 13/05/2017 à 22:43Mis à jour Le 13/05/2017 à 23:01

PRO D2 - Sobre et appliqué, Montauban s'est logiquement hissé en finale d'accession au Top 14 en battant Mont-de-Marsan à Sapiac (24-13). Les Landais ont eu bien trop de déchet pour espérer renverser la vapeur après une entame totalement ratée.

Montauban est à une marche du Top 14 ! Dans leur antre de Sapiac, les Tarn-et-Garonnais ont dominé Mont-de-Marsan après avoir fait la course en tête tout au long de la rencontre. Deux essais de contre-attaque inscrits par Swanepoel (7e) et Ascarat (57e) ont permis aux hommes du duo Whitaker-Lafond de gérer leur avance. Le précieux pied de Bosviel a fait le reste. En face, les Landais ont trop souvent buté sur la meilleure défense de la phase régulière et la réplique tardive de Negrotto (64e) n'a pas suffit. L'USM affrontera le vainqueur de Agen-Biarritz dans une semaine à Chaban-Delmas.

La parcours incroyable de Montauban se poursuit ! En s'offrant une septième victoire consécutive ce samedi soir, les Sapiacens s'offrent une finale d'accession au Top 14. Pensionnaires de la Fédérale 1 il y a trois saisons, les hommes du duo Whitaker-Lafond ont livré la partie parfaite et ne sont plus qu'à quatre-vingt minutes de l'élite du rugby français. Mont-de-Marsan n'a pas su inverser l'avantage du terrain dans la cuvette de Sapiac et pourra longtemps ruminer sa défaite face à Biarritz lors de la 30e journée.

La défense montalbanaise fidèle à elle-même

Si les Landais ont eu de nombreuses munitions dans cette rencontre, ils se sont longtemps confrontés à un mur vert. Le rideau imperméable de l'USM a été fidèle à ses standards de meilleure défense de Pro D2. Derrière la botte de Jérôme Bosviel (14 points), les Tarn-et-Garonnais se sont montrés d'un pragmatisme chirurgical. A l'image de cette interception de Riaan Swanepoel dès l'entame de la rencontre ou de ce ballon de récupération assassin conclue par Sébastien Ascarat à l'heure de jeu.

Leaders surprises cet hiver, quasiment condamnés après un printemps difficile, les Montalbanais confirment un état d'esprit irréprochable et ont tous les ingrédients pour accompagner Oyonnax en Top 14. Agen et Biarritz sont d'ores et déjà prévenus. De son côté, le SMR rate le coche pour la troisième année consécutive et devra encore patienter pour retrouver la première division.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés