Icon Sport

PRO D2 - Dax met une belle claque au voisin biarrot (41-16)

Dax met une belle claque au voisin biarrot

Le 23/10/2016 à 16:08Mis à jour Le 23/10/2016 à 16:36

PRO D2 - Ce dimanche, Dax s'est imposé avec le bonus offensif face à Biarritz en clôture de la 8e journée. Une belle claque pour les Basques.

Dax écrase la concurrence ! Devant son voisin Biarritz, l'USD a rendu une copie parfaite pour s'offrir le derby basco-landais. Cinq essais inscrits par Bau (16e), Taofifenua (32e), Bureitakiyaca (43e) et Dechavanne (58e, 65e) ont concrétisé une partie à sens unique et surtout offert aux Dacquois une victoire prestigieuse 41-16 ainsi que le point de bonus offensif. Trop indisciplinés, les Biarrots ont cédé au cours de la seconde période. Dax retrouve le haut du classement, le BO s'enlise à l'opposé.

Ce derby basco-landais avait tout l'air d'un match charnière dans ce premier tiers de la saison. Le vainqueur du jour avait l'assurance de basculer dans la première partie du tableau et d'aborder les semaines à venir avec assurance. A ce jeu là, c'est bien Dax qui est parvenu à prendre ce tournant, et de quelle manière ! Dans une 8e journée de Pro D2 où les formations évoluant à domicile ont pour la plupart livré un festival d'essais, Dax n'a pas dérogé à la série.

Les trois-quarts landais à la fête

Cinq banderilles, quarante-et-un points, et le bonus offensif qui viennent parfaire une après-midi grandiose à Maurice-Boyau. Grandiose oui, mais pas pour tout le monde. Dévasté par les vagues successives landaises, le Biarritz olympique a littéralement craqué sous les assauts de la paire fidjienne de l'USD. Si Naqalevu nous a offert des franchissements dont il a le secret, Bureitakiyaca a lui planté son 5e essai de la saison. Sur l'aile opposée, Julien Dechavanne qui n'avait plus marqué en Pro D2 depuis 2011 s'est même offert un doublé.

On savait que cette rencontre avait valeur de tournant dans cette saison pour les deux formations. Mais au-delà des précieux points acquis par les Dacquois, c'est bien la manière affichée ce dimanche qui gonfle la jauge de confiance à son maximum. A l'inverse, et même si le retour à la maison va être court pour le BOPB, les joueurs de David Darricarrère se déplaceront à Bourgoin avec le plus grand des doutes.

Contenus sponsorisés
0
0