Icon Sport

PRO D2 - Bilan 30e journée : Biarritz arrache une place en demie, Albi relégué

Biarritz arrache une place en demie, Albi relégué
Par Rugbyrama

Le 07/05/2017 à 16:11Mis à jour Le 07/05/2017 à 17:25

PRO D2 - Ce dimanche, pour le compte de la dernière journée de championnat, Biarritz a décroché une place en demi-finale, en s'imposant à Mont-de-Marsan (35-40). Pour Albi, le miracle n'a pas eu lieu. La victoire des Albigeois sur la pelouse de Carcassonne n'a pas suffi à maintenir le SCA (36-41).

Agen - Colomiers : 13-13

Agen avait besoin d'un point, il en a pris deux ! Au terme d'une rencontre très fermée et tendue, le SUA se satisfera du match nul contre Colomiers (13-13, un essai partout) pour assurer une réception en demi-finale. C'est avant tout sur sa mêlée ultra dominatrice que le SUA a construit sa performance, ainsi que sur une défense parfaitement organisée. Les Columérins peuvent nourrir des regrets tant ils ont laissé d'occasions en route, et voient leur aventure prendre une fin abrupte. Les Lot-et-Garonnais n'ont pas nécessairement rassuré sur leur niveau de jeu, et devront hausser leurs exigences face au Biarritz olympique, qu'ils retrouveront lors du premier match éliminatoire de la saison.

George Tilsley (Agen)

George Tilsley (Agen)Icon Sport

Mont-de-Marsan - Biarritz : 35-40

Superbe duel entre Mont-de-Marsan et Biarritz, avec beaucoup de suspens et un sublime chassé-croisé. Les Biarrots réalisent un énorme exploit en s’imposant dans les Landes, ce qui leur ouvre la porte des demi-finales, tout en donnant l’impression d’avoir mieux su gérer la pression du résultat. Le BOPB a marqué 4 essais, œuvres de Vaka (15’), Hamdaoui (24’), Gimenez (40’+2) et Placines (74’), contre 2 essais du SMR dont le premier de pénalité (19’) et un second de Gorgadze (44’). Les Montois ont failli, notamment dans les zones de contacts et avec beaucoup de scories dans leur jeu. Ils ont manqué leur entame et ont couru derrière le score. Cette performance des Basques les oblige à aller disputer une demie à Montauban.

Matthew James (Mont-de-Marsan), septembre 2016

Matthew James (Mont-de-Marsan), septembre 2016Icon Sport

Perpignan - Béziers : 54-17

L'USAP a rempli sa part du contrat en s'imposant face à Béziers (54-17), mais la qualification s'est échappée au gré des résultats sur les autres pelouses. Perpignan a fait en sorte de ne pas avoir de regret en mettant très vite la main sur cette rencontre avec des essais de Carlisle et Acebes dans le premier quart d'heure. Avec une équipe remaniée, Béziers exploitait la moindre erreur de son adversaire pour contrer, à l'image de ses deux réalisations (Max 16e et Puletua 36e). La deuxième période a été à sens unique avec une équipe de Perpignan qui soignait sa sortie avec un total de 8 essais inscrits dans cet après-midi. L'occasion également de dire au-revoir à ceux qui arrêtent ou quittent le club à la fin de la saison. C'était presque inespéré une bonne partie de la saison, mais Perpignan aura peut-être le regret d'être passé si proche des phases finales.

Karl Chateau (Perpignan)

Karl Chateau (Perpignan)Icon Sport

Montauban - Oyonnax : 57-10

Montauban l’a fait ! Sapiac aura droit à sa demi-finale ! Large vainqueur du champion de France de Pro D2 Oyonnax (57-10), l’USM profite de la défaite de Mont-de-Marsan face à Biarritz pour s’offrir une demi-finale d’accession au Top 14, à domicile. Impensable il y a encore quelques semaines. Mais auteur d’une fin de saison canon avec 6 victoires consécutives, le groupe de Pierre-Philippe Lafond fait désormais figure d’épouvantail. Et c'est Mont-de-Marsan qui se déplacera donc à Sapiac pour affronter la bande à Jérôme Bosviel, encore monstrueux cet après-midi. Les Vert et Noir, appliqués, ont passé 8 essais à une équipe d’Oyonnax quelque peu démobilisée car assurée de monter directement en Top 14. Mais l’essentiel était ailleurs pour les joueurs de l’Ain, qui paraderont avec leur bouclier de champion aux alentours de 23 heures dans leur antre de Charles-Mathon.

Fabien Nabias - Montauban

Fabien Nabias - MontaubanIcon Sport

Narbonne - Soyaux-Angoulême : 43-14

Narbonne est maintenu en Pro D2 sur le fil ! Les joueurs de Christian Labit ont décroché une victoire bonifiée ô combien importante sur sa pelouse face à Soyaux-Angoulême (43-14), Vannes et Albi s’étant tous deux imposés dans le même temps. Les Audois ont fait la différence en première période (22-0). Ils ont au final marqué 6 essais, dont un doublé du centre australien Clint Eadie. De son côté, le SAXV a bien réagi en seconde période en inscrivant 3 essais. Les Charentais peuvent partir pour des vacances bien méritées. Leur première saison en Pro D2 est une immense réussite.

Saki Navakadretia (Narbonne)

Saki Navakadretia (Narbonne)Icon Sport

Carcassonne - Albi : 36-41

Albi jouera en Fédérale 1 la saison prochaine. À Carcassonne, les Tarnais devaient l’emporter pour croire au maintien. Ils ont rempli brillamment leur mission dans un match fou à 11 essais ! L’essai de la victoire a été inscrit par l’ailier Blanc à 5 minutes de la fin. Mais il n’y a pas eu de coup de pouce d’Angoulême du côté de Narbonne ou de Bourgoin à Vannes. Si les Albigeois descendent, ils le doivent en grande partie aux 5 défaites et 2 nuls concédés en 15 matches à domicile. De son côté, l’USC ternit un peu son bilan avec cette 3e défaite de la saison à Domec.

Nemo Gunther Roelofse (Albi)

Nemo Gunther Roelofse (Albi)Icon Sport

Vannes - Bourgoin : 56-0

Un match à sens unique. Dans un stade de la Rabine plein comme un œuf, les Vannetais ont validé officiellement leur maintien en s’offrant un dernier succès (56 - 0) dans cette saison de Pro D2. Face à la lanterne rouge Bourgoin-Jallieu, le club breton n’a pas tremblé. Dès que les Morbihannais ont accéléré le jeu autour de la charnière Payen-Moeke et de l'arrière Bouthier, les Isérois ont été pris de vitesse. Les essais se sont rapidement accumulés dans cette partie, dix au final pour les Morbihannais. Promus en début de saison, les Vannetais peuvent leur maintien tandis que les Berjalliens quittent la Pro D2. Après un match calvaire. A l’image de leur saison.

Anthony Bouthier (Vannes)

Anthony Bouthier (Vannes)Icon Sport

Aurillac - Dax : 54-19

Le seul match sans enjeu de cette ultime journée se déroulait à Jean-Alric. Et c'est sans surprise qu'Aurillac s'est imposé face à Dax, offrant à son public une véritable orgie de jeu (54-19). Les Cantalous ont fait feu de tout bois avec pas moins de 8 essais inscrits dont un doublé pour le centre Lilomaiava. Cette victoire bonifiée permet ainsi au Stade aurillacois de finir la saison à une honorable 8e place. Loin toutefois de l'objectif inaugural, le club cantalien s'étant hissé en finale d'accession l'an passé. Dax, lui, déjà assuré du maintien, a eu le mérite de ne jamais fermer le jeu, marquant 3 essais, avec un doublé de Pic au passage. Une nouvelle fois, l'USD conserve sa place dans le monde professionnel. Insubmersibles Dacquois...

Robert Lilomaiava (Aurillac)

Robert Lilomaiava (Aurillac)Icon Sport

Contenus sponsorisés
0
0