Icon Sport

Pro D2 - Bilan 20e journée - Le gros coup de la soirée est signé... Vannes

Perpignan et Narbonne s'exportent mais le gros coup de la soirée est signé... Vannes
Par Rugbyrama

Le 10/02/2017 à 22:12Mis à jour Le 10/02/2017 à 22:30

PRO D2 - En s'imposant à Albi (19-22), Vannes a remporte le match de la peur et signé une belle opération dans la lutte pour le maintien. Perpignan et Narbonne ont eux aussi gagné à l'extérieur. Tous les résultats.

Albi - Vannes : 19-22

Le match de la peur aura rarement aussi bien porté son nom ! Vannes s'impose sur la pelouse d'Albi (19-22) après avoir dominé toute la rencontre, mais les Bretons se sont bien fait peur dans les dernières minutes en concédant un essai à Albi qui empoche le bonus défensif après la sirène. Les Vannetais avaient pris les commandes grâce à un essai de Bouthier, mais n'ont jamais su tuer le match, permettant à Kirkpatrick de répondre à Moeke et laisser les siens dans la coup. Albi a été trop maladroit et peu inspiré, et l'essai de Tufele après la sirène trop tardif pour espérer mieux qu'un point de bonus défensif. Vannes prend trois points d'avance sur Albi et la zone rouge en bas du classement.

Aurillac - Soyaux-Angoulême : 30-26

Aurillac renoue avec la victoire à domicile. Mais que ce fut dur et laborieux, notamment en toute fin de match face à la furia angoumoisine qui mettait sous grande pression les Aurillacois… Avoir tenu cette victoire, lors de cette dernière séquence charentaise d’envergure, est peut-être le meilleur enseignement du côté du SACA. Parce que lors du reste de la partie, les Cantaliens ont surtout brillé par leur inconstance. Capable d’inscrire 3 essais en 10 minutes par Fourcade, Ravaï et Maninoa (23e, 25e et 32e) puis de sombrer totalement et de laisser le SA XV revenir dans la partie, à son gré avec Ayestaran (40e) et Chabat (47e). Le résultat est tout de même bon à prendre pour Aurillac qui ne s’est pas totalement rassuré pour autant. Pour Soyaux-Angoulème qui prend le bonus défensif mais qui concède son troisième revers de rang, il y a paradoxalement de bonnes choses à retenir, notamment en seconde période.

Bourgoin - Perpignan : 12-26

Perpignan a retrouvé la lumière à l'extérieur ! L'USAP s'est imposée sur la pelouse de Bourgoin (12-26) et signe son deuxième succès loin de ses bases cette saison. Et comme lors de la dernière journée, les Catalans ont joué les prolongations avec une rencontre interrompue une dizaine de minutes après une panne d'électricité à Pierre-Rajon. Mais les catalans ont su profiter de l'indiscipline des Berjalliens pour prendre le dessus dans ce match avec notamment un 100 % au pied de Carlisle. A cela se sont ajoutés deux essais signés Acebes (9e) et Piukala (65e). Bourgoin a reçu trois cartons jaunes durant ce match. Bien trop pour espérer quelque chose, et cela malgré les deux essais de Taavili (11e et 34e). Le CSBJ qui s'enfonce encore un peu plus avec ce 6e revers concédé à domicile.

Carcassonne - Mont-de-Marsan : 25-22

Dans une rencontre capitale pour la course aux phases finales, Carcassonne s'est imposé de justesse face à Mont-de-Marsan (25-22). Une victoire essentiellement due à un homme : Antoine Lescalmel, auteur de 20 des 25 points de son équipe, a permis aux Audois de tenir le coup grâce à un jeu au pied précis (7/7). Les intentions dans ce match étaient clairement landaises et longtemps, ils ont cru pouvoir l'emporter avec le bonus offensif (D. Malafosse, 18e, D. Gerber, 62e, Y. Brethous, 52e). Finalement, un essai collectif à trois minutes de la fin de la rencontre permet aux Carcassonnais de s'imposer sur le fil. Les Montois repartent malgré tout avec un bonus défensif largement mérité.

Dax - Narbonne : 18-22

Face à Narbonne, Dax n’a pas réussi à confirmer sa bonne dynamique de trois victoires consécutives. Rapidement menés dans cette partie, les Dacquois ont su virer en tête à la mi-temps grâce à une pénalité de Cachet (11-10). Mais le buteur landais, remplacé dès l’heure de jeu, n’a pas été en réussite au pied (2 sur 6), à l’inverse de l’ouvreur audois Fournil (6 sur 6). Malgré une fin de match à 14 et sous pression, Narbonne, qui a aussi réalisé une grosse entame de seconde période, a réussi à s’imposer dans les Landes. Le RCNM renoue avec le succès après deux défaites et s’éloigne de la zone rouge.

Colomiers - Oyonnax : 30-20

10/10 pour Colomiers à domicile. Michel-Bendichou reste une forteresse imprenable. Les Columérins ont souffert mais se sont offert le leader, Oyonnax (30-20), dans le match au sommet de cette 20e journée. Idéalement lancés à la pause, après deux essais de Costa Repetto (19e) et Inigo (36e), les hommes de Bernard Goutta ont laissé revenir dans le match des Oyomen pourtant réduits à 14 après le carton rouge de Cudmore pour un coup de poing (34e). Ikpefan (45e) et Ursache (63e) ont permis à l'USO de revenir à hauteur après l’heure de jeu. Mais Colomiers a repris le dessus en fin de match, avec un 3e essai signé Plazy (73e) et revient à un petit point d’Oyonnax au classement. Agen pourrait doubler tout le monde en cas de victoire face à Béziers, dimanche. Quel suspense dans la course au titre !

Vidéo - Cudmore a été logiquement expulsé après un terrible coup de poing

02:25

Agen - Béziers : Dimanche, 14h

Biarritz - Montauban : 34-10

Vidéo - Une bagarre et deux rouges : ce Biarritz - Montauban était bouillant

02:30
Contenus sponsorisés
0
0