Icon Sport

PRO D2 - 8e journée - Agen toujours leader, Colomiers sur le podium, Narbonne revit

Agen toujours leader, Colomiers sur le podium, Narbonne et Perpignan revivent
Par Rugbyrama

Le 21/10/2016 à 22:05Mis à jour Le 22/10/2016 à 08:28

PRO D2 - Agen a dû s'employer pour dompter le promu Soyaux-Angoulême (40-23) alors que Colomiers monte sur le podium après son large succès contre Vannes (45-5). Carcassonne a signé un probant succès bonifié face à Aurillac (47-13) alors que Béziers n'en finit plus de sombrer. Narbonne et Perpignan enchaînent un 3e succès de rang.

Agen - Soyaux-Angoulême : 40-23

Sur sa pelouse d’Armandie, Agen a battu Soyaux-Angoulême 40 à 23. Le leader lot-et-garonnais a mis 70 minutes pour construire sa victoire face à une équipe charentaise toujours aussi bien organisée et joueuse. Le SUA a eu du mal à trouver la faille dans la défense su SA XV. Le banc agenais et le paquet d’avants ont fait la différence dans les dernières minutes mais les Angoumoisins ont mené plusieurs fois au tableau d’affichage. Le score est lourd pour le promu qui aurait sûrement mérité un point de bonus défensif. Agen conserve sa place de premier de la classe.

Carcassonne - Aurillac : 47-13

Quelle soirée à Carcassonne ! Encore invaincus à Albert-Domec après trois rencontres, les Audois étaient cette fois opposés à Aurillac, co-leader de Pro D2. Ils n'ont pas fait de complexe pour autant, l'emportant largement 47-13. Surtout, les hommes de Nicolas Nadau et Mathieu Cidre n'ont pas hésité à envoyer du jeu aux quatre coins du terrain, dans le sillage d'un Domolailai omniprésent et d'un Lazzarotto virevoltant. Un rythme effréné qui a permis à l'USC de traverser la ligne à pas moins de cinq reprises (Lazzarotto, Matthews, Domolailai, Sauveterre, Tisseau), notamment lors d'un second acte à sens unique, qui voyait Aurillac baisser complètement les bras avec seulement trois points inscrits. Superbe opération pour Carcassonne qui se donne de l'air. Aurillac, plombé par les blessures, doit rapidement réagir.

Colomiers - Vannes : 45-5

Colomiers a été intraitable ce vendredi soir face à Vannes. En conquête notamment où les Haut-Garonnais ont totalement dominé les débats en touche mais d’autant plus en mêlée fermée. Logiquement, les Columérins ont disposé de nombreux ballons intéressants ce qui leur a permis d’inscrire la bagatelle de 6 essais et d’obtenir une belle victoire bonifiée. Seule ombre au tableau : une grande indiscipline (2 cartons jaunes et un rouge pour Aurélien Beco). Dans ce contexte tendu, les Vannetais ne sont jamais parvenus à dérouler un semblant de jeu et ce n’est pas l’essai de Bouthier en toute fin de rencontre qui fera oublier le premier gros revers de la saison du RCV (45-5).

Montauban - Béziers : 38-23

Montauban conserve son invincibilité à domicile ! L'USM a largement dominé une équipe de Béziers fragile et trop indisciplinée (38-23). Emmenés par un Jérôme Bosviel royal, auteur de 28 points, les Tarn-et-Garonnais ont marqué quatre essais (Mathy 9e, Bosviel 23e, 75e, Tupuola 49e) et poursuivent leur beau parcours en championnat. La réaction biterroise était trop tardive (Y. Maamry 73e, Q. Libes 81e) mais a empêché malgré tout les Montalbanais d'empocher le bonus offensif. L'ASBH a perdu 4 de ses 5 derniers matches.

Narbonne - Mont-de-Marsan : 35-14

Après Béziers et Vannes, Narbonne a réussi la passe de trois en l’emportant de manière convaincante face à Mont-de-Marsan (35-14). Les Audois ont copieusement dominé les débats, notamment lors de la seconde période. Au total, ils ont inscrit trois essais par Strauss (17e), de pénalité (64e) et Fekitoa (79e) contre un pour les Montois par David (70e). Pour son quatrième déplacement cette saison, Mont-de-Marsan a concédé une quatrième défaite et pour la première fois ne ramène aucun point de bonus dans les Landes.

Perpignan - Bourgoin : 45-15

Perpignan retrouve le sourire et signe un troisième succès de rang en championnat en atomisant Bourgoin (45-15). En une mi-temps, le CSBJ a pris l'eau et a sombré sur la pelouse d'Aimé-Giral. Perpignan était certes inspiré, mais les Catalans ont surtout profité des largesses berjalliennes pour assurer le spectacle. C'en était même trop facile pour Acebes et Selponi qui ont été dans tous les bons coups. Brazo (7e), Pujol (20e) et Ecochard (35e) en profitaient. Défaillant dans tous les secteurs, Bourgoin concédait également deux essais de pénalités (31e et 47e). La seconde mi-temps fut moins spectaculaire. Mais un essai résume ce match. Le dernier de l'Usap. A la 76e, Farnoux filait entre les poteaux au terme d'un contre après une longue action de Bourgoin qui se cassait les dents sur la défense catalane. Perpignan s'est rassuré, a assuré le show et repart avec 5 points. Que du positif. Tout l'inverse de Bourgoin qui repart les valises pleines au terme d'un match cauchemardesque.

Albi - Oyonnax : 16-18

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés