Icon Sport

Pro D2 - 7e journée : Agen poursuit sur sa lancée, Narbonne et Mont-de-Marsan réagissent

Agen poursuit sur sa lancée, Narbonne et Mont-de-Marsan réagissent
Par Rugbyrama

Le 14/10/2016 à 22:15Mis à jour Le 14/10/2016 à 22:41

PRO D2 - Ce vendredi soir, le leader agenais a remporté un 4e succès consécutif sur la pelouse de Bourgoin. Lanterne rouge avant cette 7e journée, Narbonne a mis fin à l'invincibilité de Vannes sur son terrain et à sa série de 3 défaites. Tout comme le Stade montois, large vainqueur d'Albi. Sinon, Biarritz respire un peu mieux alors que Soyaux-Angoulême est toujours en haut de l'affiche.

Bourgoin - Agen : 14-21

Lors de cette 7e journée, Bourgoin s’est incliné à domicile face à Agen (14-21). Malgré deux cartons jaunes en première mi-temps, le leader agenais a opposé une grosse défense aux assauts berjalliens. Sans être géniaux, les Lot-et-Garonnais ont maîtrisé leur match et contré plusieurs ballons dangereux en touche devant leur ligne. Bourgoin s’incline sans avoir à rougir et pourra regretter longtemps cet essai casquette encaissé à un quart d’heure de la fin du match et plusieurs occasions manquées. Le SUA, qui n’avait plus gagné en Isère depuis 1998, conforte sa place de leader avant le match d’Aurillac, dimanche.

Vannes - Narbonne : 21-27

Le stade de la Rabine n’est plus imprenable. Son invincibilité qui durait depuis 24 rencontres dont 3 en Pro D2 a été stoppée par Narbonne qui l’emporte 21-27 et signe un deuxième succès de rang précieux pour cette équipe qui était lanterne rouge avant cette septième journée. Tout s’est joué à deux minutes du terme avec le troisième essai audois signé Eadie. Le centre australien est l'homme du match car auteur d’un doublé, de coups de pieds précieux face aux barres et d’une occupation ajustée.

Juste avant ce tournant du match, les Orange et Noir ont profité des espaces permis par un carton rouge à Phelipponneau et une règle de la carence appliquée sur la mêlée précédente. Avant cela, Narbonne avait mené presque durant toute la rencontre grâce à sa défense, à sa mêlée, à son contre en touche et à son réalisme avec des points marqués à chaque incartade dans les 22 mètres adverses.

Saki Navakadretia (Narbonne)

Saki Navakadretia (Narbonne)Icon Sport

Même le carton rouge de Guillaume ne faisait pas dérailler cette équipe transfigurée. Les Vannetais connaissaient trop de soucis au pied avec un Moeke remplacé rapidement (0/3 aux pénalités). Ils souffraient aussi en mêlée et en touche avec des balles perdues sur des lancers qui auraient dû permettre des attaques décisives. Ce deuxième revers de suite pour les promus (toujours sans bonus défensif) pose question quand cette victoire donne un grand bol d’air aux Narbonnais.

Mont-de-Marsan - Albi : 32-12

Ne vous laissez pas berner par un score qui parait bien flatteur car ce ne fut pas une soirée de tout repos pour Mont-de-Marsan ! Globalement dominateurs, les Landais ont en effet eu toutes les peines du monde à se détacher au score, se heurtant pendant toute la rencontre à une féroce défense albigeoise. Les Montois, qui ont évolué à 15 contre 13 à deux reprises mais se sont montrés incroyablement maladroits, ont attendu la deuxième période pour distancer définitivement leurs adversaires grâce à trois essais (de pénalité, James et Wakaya).

Charles Malet (Mont-de-Marsan) - septembre 2016

Charles Malet (Mont-de-Marsan) - septembre 2016Icon Sport

Ils empochent un point de bonus offensif presque inespéré. Albi, trop souvent sanctionné, n'a finalement rien pu faire et repart les mains vides de Boniface.

Biarritz - Carcassonne : 36-18

Biarritz s'est fait peur ! Sur sa pelouse d'Aguilera, le BO a eu toutes les peines du monde à s'imposer face à de valeureux carcassonnais (36-18). Malmenés jusqu'à la 70e minute et sous pression, les hommes de David Carricarrère ont profité de l'indiscipline audoise pour se donner un peu d'air. Courageuse et ambitieuse, l'USC s'est compliquée la tâche en écopant de 3 cartons jaunes. Sur le fil, les Biarrots ont empoché le bonus offensif grâce à un essai de Jean Sousa. Très sévère pour des Carcassonnais qui peuvent nourrir quelques regrets ce vendredi soir.

Alexandre Roumat (Biarritz)

Alexandre Roumat (Biarritz)Icon Sport

Soyaux-Angoulême - Dax : 29-14

Soyaux-Angoulême a repris sa marche en avant. Après sa défaite à Carcassonne, l’étonnant promu charentais s’est imposé à domicile face à Dax (29-14), son quatrième succès en quatre réceptions cette saison. Il prend provisoirement la deuxième place du classement avant Aurillac - Colomiers dimanche. Malmené en première période, le SA XV a réussi à prendre les devants juste avant la fin de la mi-temps à la suite d’un essai de pénalité consécutif à une grosse domination en mêlée (16-14).

Adrien Ayestaran (Soyaux-Angoulême)

Adrien Ayestaran (Soyaux-Angoulême)Icon Sport

En seconde période, malgré des approximations, les Charentais sont parvenus à se mettre à l’abri grâce au pied de Jean Ric (17 points) et à un essai du centre Bolakoro (75e). Après sa victoire à domicile face à Vannes, l’USD ne sera pas parvenue à enchaîner à l’extérieur face à l’autre promu. Dax n’aura pas même pas réussi à inscrire le moindre point pendant plus d’une mi-temps en Charente !

Oyonnax - Montauban : 36-10

Oyonnax tient enfin son match référence ! Face à Montauban, les Oyomen ont dû batailler en début de rencontre mais ont finalement réussi à empocher le bonus offensif (36-10). Trois essais marqués en moins d'une demi-heure de jeu (D. Codjo, 12e ; Q. Etienne, 26e ; V. Ma'afu, 30e) permettaient aux hommes de Johann Authier de prendre rapidement une avance confortable (24-10, 40e).

Dug Codjo (Oyonnax)

Dug Codjo (Oyonnax)Icon Sport

La réaction des Montalbanais n'était pas suffisante (J. Bosviel, 15e), le rouleau compresseur de l'Ain était en place. Fabien Cibray marquait l'essai du bonus offensif (45e), Florian Faure celui du coup fatal (79e). L'USM, qui n'avait encaissé que sept essais depuis le début du championnat, a subi les foudres du favori à la remontée et en a pris cinq sur ce déplacement.

Béziers - Perpignan (dimanche, 12h30)

Aurillac - Colomiers (dimanche, 14h15)

Petitjean - Beco

Petitjean - BecoIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0