Icon Sport

PRO D2 - 23e journée : Une avalanche d'essais, Oyonnax reprend son trône

Une avalanche d'essais, Oyonnax reprend son trône
Par Rugbyrama

Le 03/03/2017 à 22:20Mis à jour Le 03/03/2017 à 22:45

PRO D2 - Ce vendredi soir, trois formations ont décroché le bonus offensif : Béziers, Biarritz et Mont-de-Marsan. Oyonnax, seule équipe vainqueur à l'extérieur, retrouve elle sa première place.

Béziers - Dax : 52-17

Sans trembler, Béziers s'impose face à Dax dans un duel capital pour la course au maintien (52-17). Avec huit essais marqués (Ramoneda, Valentine, Puletua, Suchier, Gmir (2), Cerqueira), les Biterrois ont fait la course en tête toute la rencontre, empochant même le bonus offensif dès la 24e minute de jeu. Avec deux cartons jaunes (Naqalevu et Firmin) les Landais n'ont pas pu rivaliser. Dominés en mêlée, en touche et surtout dans les rucks, ils n'ont pas pu empêcher les Biterrois de faire cavaliers seuls. L'essai de Fa'anunu et un sursaut d'orgueil dacquois en fin de rencontre (Klemenczak et Chiappesoni) ont permis de sauver l'honneur, mais ne sauvent rien d'un point de vue comptable : l'ASBH empoche un précieux bonus offensif dans la course au maintien.

Biarritz - Bourgoin : 29-10

Le BO s'en sort avec le bonus face à Bourgoin (29-10)... et c'est presque un miracle ! Pourtant, tout se déroulait à merveille après une première période où les Basques ont inscrit trois essais par Arrate et Magnaval, et menaient 22-3. Sauf que... cette rencontre s'est disputée dans des conditions difficiles avec du vent et de la pluie. Et au retour des vestiaires, les Berjalliens ont su dompter les éléments pour mettre sous pression les Biarrots. Malgré leurs efforts, les joueurs du CSBJ ne sont parvenus à inscrire qu'un seul essai par Gabriel. Suffisant cependant pour sortir le BO du bonus offensif. Un bonus qui est finalement revenu dans les poches basques dans les dernières minutes avec un essai de pénalité suite à un en-avant volontaire de Silago dans ses 5 mètres. Biarritz s'en sort bien.

Narbonne - Aurillac : 23-19

Victoire logique du RCNM qui s’est montré dominateur dans presque tous les secteurs de jeu, sauf en mêlée fermée où les Cantaliens ont été impressionnants. Un début de match canon de la part de Narbonne qui a passé deux fois la ligne en 5 minutes avec Stott (10e) et Meafua (15e). Brouillons, perdus, les Aurillacois ont longtemps été apathiques même si paradoxalement, ils sont parvenus à scorer par trois fois dont un doublé de Granouillet. C’est d’ailleurs lui qui a offert en toute fin de rencontre un point de bonus défensif inespéré aux siens. C'est donc au pied que s'est fait la différence ce soir, avec en cause l'indiscipline des visiteurs. Une victoire 23 à 19 qui permet à Narbonne de se donner de l’air dans la lutte pour le maintien.

Clint Eadie (Narbonne) - 3 mars 2017

Clint Eadie (Narbonne) - 3 mars 2017Icon Sport

Carcassonne - Colomiers : 26-14

Dans un stade Albert-Domec balayé par un vent très fort qui a gêné les 30 acteurs, Carcassonne s’est imposé face à Colomiers (26-14). Après avoir été en difficulté en mêlée et dans leur jeu malgré l’appui du vent dans le premier acte, les Audois ont renversé la vapeur en début de deuxième mi-temps. Auteur de deux essais en quatre minutes dès l’entame du second acte, le Fijdien Leka Tagotago, joker médical de Daniel Kilioni, a concrétisé le beau jeu déployé par ses partenaires. Meilleurs dans les rucks, les Jaune et Noir ont maîtrisé une fin de match lors de laquelle Monsieur Clouté a distribué deux cartons rouges et un jaune. Avec cette victoire, Carcassonne peut encore croire aux phases finales. Colomiers, lui, voit Biarritz le dépasser et Mont-de-Marsan revenir à sa hauteur.

Mont-de-Marsan - Vannes : 33-3

Mont-de-Marsan intègre le top 5 après son succès bonifié face à Vannes combiné à la défaite de Montauban jeudi soir. Face à des Vannetais qui se présentaient avec un XV de départ très remanié, les Montois ont su profiter du carton jaune du troisième ligne Côme pour inscrire 12 points (2 essais de N’Gauamo et Cabannes plus une transformation de James) et s’envoler au tableau d’affichage (21-3 à la mi-temps). En deuxième période, ils ont inscrit deux nouvelles réalisations par Billou et Laborde. Malgré une belle résistance, Vannes repart des Landes avec zéro point et sera relégable dimanche si Albi l’emporte à domicile contre Perpignan.

Soyaux-Angoulême - Oyonnax : 9-13

Dans des conditions dantesques en raison de la pluie, Oyonnax a repris sa place de leader et il n’y a pas eu photo. Pour faire tomber Chanzy une deuxième fois cette saison, les Oyomen se sont appuyés sur leur expérience, leur puissance notamment en mêlée et l’apport du banc. Un essai de filou de James Hall, profitant d’une percée de Valentin Ursache, a permis de faire la différence en première période (23e). Angoulême n’a pas pu mettre en place son jeu et s’est retrouvé en manque de solutions face à une solide défense. Les Charentais sortent forcément frustrés, eux qui ont préféré sécuriser un bonus défensif en fin de match avec une pénalité de Sebastian Poet (79e), plutôt que d’aller chercher le match nul.

Montauban - Agen : 18-22 (joué jeudi)

Vidéo - Le résumé de Montauban - Agen en vidéo

02:40

Albi - Perpignan (dimanche, 14h15)

Vidéo - Le putsch des joueurs va-t-il permettre à Albi de sauver sa peau ?

03:07
Contenus sponsorisés
0
0