Icon Sport

Pro D2 - 23e journée - Sapiac est tombé au plus mauvais moment contre Agen

Sapiac est tombé au plus mauvais moment contre Agen

Le 02/03/2017 à 22:48Mis à jour Le 03/03/2017 à 15:05

PRO D2 - Pour entamer la 23e journée, Agen s'est positionné en tête du classement provisoire. Pour ce faire, les Suavistes sont allés prendre Sapiac pour la première fois de la saison (18-22). Le bonus défensif des Tarn-et-Garonnais ne pèse pas lourd par rapport à leur déception dans ce choc intense avec deux rouges et trois essais. Darbo a marqué 17 points (100%) décisifs pour les siens.

Des chocs terribles, deux cartons rouges, trois essais et du suspense au score, ce Montauban – Agen a tenu toutes ses promesses ! Malgré quelques ballons tombés et des décisions arbitrales que l’on peut toujours contester, le choc pour la qualification a offert un spectacle intense au terme duquel le SUA est sorti vainqueur 22-18. L’essai de Denos et surtout les 17 points de Darbo (100% !) ont permis aux Lot-et-Garonnais de réaliser trois bonnes opérations. Voir Sapiac tomber pour la première fois cette saison à un moment crucial. Ecarter l’USM de la course à la première place. Et prendre le fauteuil de leader en attendant les autres résultats.

A quelques matches de la fin de la saison régulière, les confrontations directes entre concurrents ont cela de spécial que les points valent cher au classement quand les dégâts psychologiques peuvent être lourds. Quand la meilleure défense de ce championnat (Montauban) reçoit la meilleure attaque de Pro D2 (Agen), il faut s’attendre à des étincelles. Elles ont eu lieu ce jeudi dans le Tarn-et-Garonne. Et les Suavistes en ont tiré parti. Ce succès (18-22) porte à quatre la série de victoires des Lot-et-Garonnais contre cet adversaire éloigné de quelques 70 kilomètres.

Darbo "on fire"

Pour comprendre pourquoi l’USM n’est plus invaincue à domicile cette saison, il faut d’abord se souvenir que le SUA a dominé la conquête (et surtout la mêlée) avant de passer la main aux Vert et noir en cours de match, puis de se reprendre sur la fin. Plus en place défense et disciplinés, les Agenais se sont aussi reposés sur leur demi de mêlée. "On fire", Darbo a gagné son duel à distance avec Bosviel. Avec 17 points et un 100% au pied, sa réussite (notamment de loin) a fait la différence. Les en-avants sapiacains ainsi que leur gestion passable des surnombres ont aussi coûté cher quand les deux cartons rouges (Esclauze et Mchedlidze après une bagarre générale à la 48e) ont ouvert des espaces. Mais les trois essais du match avaient tous étaient inscrits dans le premier acte, laissant au deuxième le suspense et aux joueurs de Lafond et Whitaker la charge de devoir revenir au score pour finalement se contenter d’un bonus défensif.

Sapiac n’est donc plus imprenable cette saison. Seul Bendichou à Colomiers résiste. Et même si cette défaite peut encore être compensée en déplacement, à sept matches de la fin de la phase régulière, ce court revers a peut-être définitivement écarté les Sapiacains de la course à la première place. Tout en les faisant douter quant aux quatre suivantes du classement, qui qualifient encore pour les phases finales.

Contenus sponsorisés