Icon Sport

PRO D2 - 19e journée : Oyonnax et Agen sans pitié, Colomiers et Dax engrangent

Oyonnax et Agen sans pitié, Colomiers et Dax engrangent
Par Rugbyrama

Le 27/01/2017 à 21:59Mis à jour Le 27/01/2017 à 22:53

PRO D2 - Ce vendredi soir, les cadors Oyonnax et Agen n'ont fait aucun cadeau aux deux relégables Albi et Bourgoin. Les bons coups de cette 19e journée sont à mettre au crédit de Colomiers et Dax, vainqueurs à Narbonne et Vannes.

Oyonnax - Albi : 54-16

Sur sa pelouse de Charles-Mathon, Oyonnax n’a fait qu’une bouchée d’Albi (54-16). Les joueurs de l’Ain ont inscrit 8 essais à une équipe tarnaise mal en point au classement et qui avait déjà la tête aux réceptions de Vannes et de Dax en février. Les coéquipiers de Jamie Cudmore ont fait parler leur puissance et leur vitesse face à une formation albigeoise joueuse malgré tout. Les Oyomen remportent une victoire bonifiée, qui permet à l’USO de prendre provisoirement la tête du championnat avant le déplacement de Montauban à Mont de Marsan dimanche.

Agen - Bourgoin : 34-0

Dans une rencontre très brouillonne, notamment en première période, Agen s’est imposé sur sa pelouse d’Armandie (34-0). Le SUA, qui avait titularisé 9 joueurs issus du centre de formation, n’a laissé aucune chance à une formation berjallienne elle aussi rajeunie pour l’occasion. Grâce à une mêlée dominatrice de bout en bout, Agen a décroché le bonus offensif (5 essais au total) et pris provisoirement la deuxième place du championnat, avant le match de Montauban à Mont-de-Marsan ce dimanche. Le CSBJ semble lui bel et bien condamné.

Béziers - Aurillac : 25-9

Victoire ô combien importante pour l’ASBH. Un succès qui fut très difficile à construire notamment avec une mêlée chahutée par son homologue cantalienne dans le premier acte. Petitjean convertissait avec trois pénalités. Mais le SACA s’est complètement délié au fil de la rencontre. Très indisciplinés, les Aurillacois se sont retrouvés à trois reprises en infériorité numérique suite aux cartons jaunes de Khatiashvili (10e), Fournier (67e) et Lilomaïava (78e). Forcément, cela a permis aux Biterrois de trouver des espaces et de casser la défense cantalienne. Ramoneda passait deux fois la ligne (17e et 53e). Il ne manquait plus que le bonus offensif pour réjouir l’ASBH. Comme un symbole, sur la sirène, après un nouvelle séquence éclair progressant sur 50 mètres, Gmir aplatissait pour offrir les 5 points aux siens. Béziers enchaîne un second succès consécutif, Aurillac pour sa part continue de dégringoler au classement.

Narbonne - Colomiers : 10-16

Dans la tempête, Colomiers a su garder le cap. Dans des conditions dantesques, avec du vent et de la pluie, les Haut-Garonnais ont pris la mesure de Narbonne (10-16), dans le sillage notamment d'une conquête dominatrice. Les Columérins ont su concrétiser leurs temps forts par la botte de Ramos dans un premier temps avant de trouver la faille sur un ballon porté suite à une pénaltouche. Un essai inscrit par Devergie (59e). Narbonne répondait sur une action similaire à 9 minutes de la fin de la rencontre. Dans ces conditions, difficile d'espérer autre chose en terme de jeu. Colomiers s'impose pour la troisième fois de la saison à l'extérieur et réalise un gros coup en haut du classement. Narbonne concède sa deuxième défaite à domicile.

Vannes - Dax : 16-22

Le choc du bas de tableau au stade de la Rabine a tenu toutes ses promesses et finalement, l'expérience dacquoise l'a emporté (16-22). Après une première mi-temps où les deux équipes ont fait jeu égal, la combativité des Landais a pris l'avantage (A. Naqalevu, 48e). Grâce à dix minutes en supériorité numérique, les Bretons sont parvenus à revenir au score par l'intermédiaire d'Éric Fry (68e) mais ont trop souvent pêché dans la finition pour espérer l'emporter. Dax empoche finalement quatre précieux points dans la course au maintien, alors que les Morbihanais enchainent une sixième défaite consécutive et s'enfoncent un peu plus dans le bas de tableau.

Perpignan - Carcassonne : 17-13

Un stade plongé dans le noir pendant 15 minutes pour commencer ! Des éclairs tout au long de la partie ! Et un match qui se termine dans la pénombre ! La foudre qui s’est abattue sur Perpignan ce vendredi soir a offert des conditions de jeu surréalistes. Il y avait de l’électricité dans l’air aussi sur la pelouse d’Aimé-Giral. Des contacts rudes, beaucoup de provocations et un arbitre obligé de faire le gendarme à plusieurs reprises. Au final, Perpignan s’est imposé dans la douleur (17-13). Parfaitement lancés par un essai de Ratini (31e) et plusieurs pénalités offertes sur un plateau, les Catalans ont pourtant souffert jusqu’au bout. L’USC, grâce à un essai de Gimeno à l’heure de jeu et une pénalité sur la sirène, a décroché le bonus défensif. Ce derby restera à coup sûr dans les mémoires. Mais le spectacle était surtout…dans le ciel !

Soyaux-Angoulême - Biarritz : 12-19 (joué jeudi)

Vidéo - Le résumé de Soyaux-Angoulême - Biarritz en vidéo

02:31

Mont-de-Marsan - Montauban (dimanche à 14h15)

Suivez le match en direct commenté sur notre site et en direct sur Eurosport 2.

Contenus sponsorisés
0
0