Icon Sport

27e journée Pro D2 - Narbonne - Perpignan : la peur du vide ou l’ivresse des sommets ?

RCNM - Usap : la peur du vide ou l’ivresse des sommets ?

Le 06/04/2017 à 14:51Mis à jour Le 06/04/2017 à 14:55

PRO D2 - Il arrive parfois que le logiciel de la LNR chargé d’éditer les calendriers accouche de situations un peu ubuesques. C’est le cas lors de cette 27e journée qui verra s’affronter, dans le cadre d’une lutte en voisins, Narbonne et Perpignan.

L’un fuit la relégation quand l’autre chasse la qualification. "C’est d’autant plus fou que lorsqu’on regarde le classement, l’Usap n’a qu’une victoire de plus que nous", souligne Sébastien Buada, coentraîneur du Racing. Une seule victoire certes mais tout de même 13 points d’écart qui stigmatisent la difficulté des Narbonnais en déplacement. "C’est aussi pour cela que chaque réception revêt une importance capitale pour nous poursuit le technicien. Pour autant il n’est pas question de dramatiser notre situation. Nous ne sommes pas encore maintenus mais nous avons notre destin en main avec deux réceptions sur les quatre derniers matchs (réception de l’Usap, puis à Carcassonne, à Bourgoin et réception de Soyaux-Angoulême). Nous n’avons plus de joker mais nous avons gagné ce confort d’être maîtres de notre avenir".

Car qui se souvient encore de l’annus horribilis à laquelle était promise les Narbonnais ? Relégués administrativement en juin 2016, sauvés in extremis par un groupe de partenaires locaux en juillet mais avec un groupe à reconstruire. D’ailleurs au soir du premier bloc, Narbonne était dernier avec 4 points… juste derrière l’Usap qui en comptait 5 ! "Mais nous nous sommes accrochés et la débauche d’énergie a été énorme de la part du groupe. Les pépins physiques nous ont obligés à ne pas laisser de répit à certains joueurs qui se sont logiquement usés au combat. Certains ont vu leur rendement baisser mais je suis convaincu que ceux qui nous ont porté en début de saison sont capables d’aller chercher les ressources pour assurer la fin du championnat".

Les joueurs de Perpignan

Les joueurs de PerpignanIcon Sport

Un 32e de finale pour l’Usap

Quant à l’Usap, elle est engagée dans une Coupe où tous les matches sont des matches à élimination directe. Le moindre faux pas la priverait, comme l’an passé, de phases finales. Pour mémoire lors de l’exercice 2015-2016, la cinquième et dernière place s’était jouée à 78 points et c’était Colomiers qui avait raflé la mise.

Et il a fort à parier que cette année encore il faille compiler plus de 75 points pour décrocher une place au bal de promo de fin d’année. On peut donc considérer que les Catalans qui visent une place en demi-finale du championnat jouent face à Narbonne un 32e de finale… Reste à savoir si cette équipe qui a eu du mal à gérer les matches couperets sur ces trois dernières saisons sera en mesure de relever le défi que lui propose l’ordinateur de la LNR…

Contenus sponsorisés