Icon Sport

PRO D2 - Cette fois, Mont-de-Marsan n'est même pas en retard

Cette fois, Mont-de-Marsan n'est même pas en retard

Le 05/01/2017 à 09:33Mis à jour Le 05/01/2017 à 09:36

PRO D2 - Le Stade montois ne fait pas beaucoup parler de lui cette saison. Pourtant, les Landais sont plus que jamais en course pour la qualification. Ils attaquent la phase retour avec la réception de Perpignan samedi (13h).

Jouer les phases finales est devenu une belle habitude au Stade montois. Sur les six dernières saisons, le club des Landes n'a raté les phases finales de Pro D2 qu'à deux reprises : lors de la saison 2012-2013 pour la bonne raison que l'équipe évoluait en Top 14 et lors de la saison 2013-2014 (7e). Pour le reste, les Jaune et Noir font preuve d'une belle régularité "exceptionnelle et unique à ce niveau là", jugeait même Jean-Bernard Cazeaux lors des vœux de fin d'année.

Le président montois rappelait au passage le scénario du dernier exercice (2015-2016) : "Au terme d'une saison longue et passionnante, et d'un final époustouflant, le Stade montois s'est qualifié une nouvelle fois pour les phases finales de la Pro D2 en mai dernier". La saison dernière le Stade montois compta jusqu'à 15 points de retard sur les qualifiables. 11e à la 19e journée, Mont-de-Marsan s’empara la 4e place à quatre journées de la fin grâce à dix victoires de rang.

Jean-Robert Cazeaux, le président de Mont-de-Marsan

Jean-Robert Cazeaux, le président de Mont-de-MarsanIcon Sport

En embuscade pour la qualification

Des deuxièmes parties de championnat canons, Mont-de-Marsan en a fait une sorte de spécialité maison. C'était déjà le cas en 2014-2015, une saison qui se termina par une finale d'accession perdue d'un point contre Agen. Cette année, les débuts ont une nouvelle fois été moyens pour des Jaune et Noir accrochés à domicile par Dax et Bourgoin avant de tomber face à Agen. Mais le Stade montois n'est jamais rentré bredouille, hormis lors de son déplacement à Narbonne.

Les victoires à Béziers et à Vannes, lors de la dernière journée, ont ainsi permis de propulser l'équipe à un point de Colomiers, le premier des qualifiables, à mi-championnat. "C'est un bon bilan", juge Christophe Laussucq. "On a redressé la barre. On était plutôt habitué à être négatif ou autour de zéro à Noël (classement britannique, NDLR). Cette année, on a dix points en positif. Nous avons beaucoup plus de points que l'an dernier à la même époque. J'ai l'impression qu'on est mieux, qu'on progresse."

Christophe Laussucq - entraîneur de Mont-de-Marsan

Christophe Laussucq - entraîneur de Mont-de-MarsanIcon Sport

Une belle marge de progression

Une fois n'est pas coutume les Landais ne doivent pas leur rendement à l'attaque. Une bonne défense, une conquête sérieuse et un jeu au pied efficace sont les ingrédients de ce début de saison montois. Avec 60 pénalités, Mont-de-Marsan est l'équipe qui a marqué le plus de points sur pénalités, Top 14 et Pro D2 confondus. 55% des points ont été marqués par l'un des trois buteurs, Danre Gerber, Mathew James ou Christophe Loustalot.

Avec seulement 23 essais, l'attaque des Jaune et Noir est même l'un des plus mauvais élèves de la Pro D2 (14e sur 16). Image de ces difficultés à marquer ballon en main, Vilikisa Salawa. L'ailier fidjien voit son compteur bloqué à un essai en treize matches, lui qui tournait les deux dernières saisons à un essai marqué toutes les deux rencontres. Le Stade montois possède donc une belle marge de progression si l'on considère le potentiel de ses attaquants.

Danre Gerber le centre du Stade montois

Danre Gerber le centre du Stade montoisIcon Sport

Lors de cette phase retour, les Montois recevront huit fois pour sept déplacements. Perpignan, Montauban, Colomiers, Vannes, Béziers, Narbonne, Aurillac et Biarritz viendront au stade Guy-Boniface. Le Stade montois se déplacera à Agen, Albi, Carcassonne, Oyonnax, Soyaux-Angoulême, Bourgoin et Dax. Au regard de son expérience, de son effectif et de son calendrier Mont-de-Marsan est bien l'un des favoris à la qualification.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0