Icon Sport

Pro D2 - 24e journée - Lyon broie Perpignan (40-19), avant le titre ?

Lyon broie Perpignan, avant le titre

Le 31/03/2016 à 22:41Mis à jour Le 01/04/2016 à 21:55

Pro D2 - 24e journée - Le LOU devait l'emporter avec bonus offensif contre Perpignan et attendre une défaite de Bayonne à Montauban par la suite pour être sacré champion et accéder au Top 14. En gagnant 40 à 19 face à l'Usap ce jeudi (avec notamment un doublé de Porical), les Rhône-Alpins ont rempli la première partie du deal et attendent avec sérénité le résultat des Basques ce vendredi.

Lyon est à 80 minutes du titre ! Après son succès bonifié et éclatant 40 à 19 contre l'Usap en cette ouverture de la 24e journée au Matmut Stadium, l'incontesté leader de Pro D2 s'est offert le droit d'être sacré champion et promu en Top 14 dès ce vendredi. En effet, si Bayonne perd son match à Montauban, le LOU sera titré à six journées de la fin. Sinon, il lui faudra juste un peu patienter.

Comme un air de vacances. Entre des Lyonnais qui avaient fait le plus dur à Bayonne la semaine passée pour remporter le titre en fin de saison et une Usap qui avait profité de ce déplacement pour faire tourner son effectif, il y avait de l'insouciance sur la pelouse. Les deux équipes étaient bien décidées à envoyer du jeu (aucune pénalité tentée) quitte à oublier quelques fondamentaux.

Perpignan, avec sa jeune garde de sans grades n'eut pas à rougir, se permettant même le luxe d'ouvrir le score avec le premier essai inscrit par Carbou. Dans ce match à l'ambiance de fin de saison, l'Usap était dans les clous à la pause, seulement menée 21-12. A contrario, jamais les Sang et Or ne rivalisèrent en mêlée fermée, dans le combat du sol, dans la prise d'intervalles ou dans la discipline (encore un jaune et un rouge ce soir). Mais peut-être qu'avant de recevoir Bayonne lors de la prochaine journée pour lutter pour son objectif, la qualification, les Catalans se sont-ils rassurés quelque peu sur leurs intentions ?

Le titre "à Sapiac" ?

Lyon s'appuya sur ses schémas habituels où la puissance des Fearns et Paea fit merveille quand les accélérations de Durand, Potgieter ou Porical (deux essais) furent parcimonieusement distillées. Mais les initiatives individuelles, les fautes (coup de poing de Paea pour un jaune seulement) ou le nombre de ballons rendus étaient plus nombreux qu'à l'accoutumée pour ce leader de Pro D2 en route vers le titre. La victoire à six essais à trois avec bonus offensif fut incontestable et place ces Gones, joyeux comme des mômes en fin de rencontre, sur la voie du titre dès ce weekend. Comment ? Bayonne doit perdre à Montauban ce vendredi et le LOU sera tout à la fois sacré champion de France de Pro D2 et retrouvera (encore) le Top 14, en espérant s'y amarrer durablement avec son recrutement (encore) cinq étoiles.

Contenus sponsorisés