Icon Sport

Les 4 bonnes raisons de suivre la 20e journée de Pro D2

Les 4 bonnes raisons de suivre la 20e journée

Le 08/02/2017 à 17:00

PRO D2 - Un Colomiers ambitieux face à un Oyonnax revanchard, Biarritz dans le rôle du trouble-fête, un Albi - Vannes capital pour le maintien et deux légendes face-à-face sur la pelouse d’Armandie… Voici les 4 bonnes raisons de suivre la 20e journée de Pro D2 ce week-end, de jeudi soir à dimanche.

Biarritz à l'heure de la confirmation

Biarritz, c’est l’équipe de ce début d’année. C’est simple : depuis le passage en 2017, les Basques n’ont plus perdu un match et restent sur un solide bilan de 4 victoires consécutives. Un rendement digne d’un champion (avec deux victoires décrochées à Vannes et Soyaux-Angoulême) qui a fait passer le BO du ventre mou du classement aux portes du Top 5 des qualifiables.

Et ce week-end, les Biarrots auront justement l’occasion de mettre la pression sur Mont-de-Marsan (5e) et Colomiers (4e), mais aussi de montrer qu’ils pèsent à nouveau dans ce championnat de Pro D2 en tentant de faire chuter Montauban. Toujours impeccables à domicile, les Montalbanais sont actuellement en quête d'une victoire à l'extérieur car le dernier succès hors de leurs bases remonte au 25 novembre dernier (17-28 contre Carcassonne).

Yohan Le Bourhis - Biarritz

Yohan Le Bourhis - BiarritzIcon Sport

Albi - Vannes, survie en jeu

A 11 journée de la fin de la phase régulière, ce match revêt déjà une importance capitale. Dos à dos au classement, Albi (15e) et Vannes (14e) sont plus que jamais en mode survie. Les Tarnais ont enchaîné 3 revers de rang ajoutés à un match nul à domicile. Pour les Bretons, le bilan n’est guère plus positif avec 6 défaites consécutives dont 3 à la maison.

Et le bon coup, c’est Albi qui pourrait le faire en gagnant ce week-end, les Tarnais enchainant avec la réception de Dax lors de la prochaine journée. Pour eux, c’est le moment ou jamais de prendre des points ! Quant à Vannes, il faut tout miser sur ce match à Albi avant de recevoir le leader Oyonnax et de voyager à nouveau à deux reprises en allant à Perpignan et Mont-de-Marsan.

Vincent Farré (Albi) - 2016

Vincent Farré (Albi) - 2016Icon Sport

Choc à l’horizon au stade Michel-Bendichou

En ce moment, Oyonnax est vraiment costaud... La place de leader du championnat, les Oyomen ne l’ont pas volée en réussissant la passe de trois face à Albi (victoire 54-16) et en signant notamment un résultat retentissant avec la chute d'Aurillac à Jean-Alric à mettre à leur actif. Mais c’est surtout avec un esprit revanchard qu’ils vont se déplacer en Haute-Garonne.

Vaincus sur leur pelouse 19-21 par les Columérins lors de la 3e journée, les Haut-Bugistes auront pour objectif de rester en tête du championnat. Certes, Colomiers est averti mais Colomiers aime le défi et une victoire devant son public pourrait propulser le club à la colombe sur le podium.

Nicolas Plazy - Colomiers

Nicolas Plazy - ColomiersIcon Sport

Un match à 19 Brennus

Dimanche, 19 boucliers de Brennus seront présents sur le pelouse d’Armandie. Agen (8 titres de champion de France) recevra Béziers (11 titres) pour un match au doux parfum d’antan. Un remake des finales 1962, 1976 et 1984 qui se déroule désormais à l’étage inférieur. Mais finalement, peu importe la division puisque ce sera tout de même une solide confrontation qui attend des Lot-et-Garonnais (2e), qui visent la première place face à Béziers (13e) qui a un tout autre visage depuis le changement de staff.

Et les Héraultais ont tout intérêt à bien négocier ce déplacement pour éviter les retours de Vannes ou Albi et surtout quand on sait que les hommes du duo Gérard-Aucagne devront ensuite composer avec la réception de la séduisante équipe de Caracassonne puis un voyage au pays Basque pour y défier la sensation du moment : Biarritz.

Antoine Erbani - Agen

Antoine Erbani - AgenIcon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés