Icon Sport

Affiches de légende, course pour le maintien... 3 bonnes raisons de suivre la 12e journée de Pro D2

Affiches de légende, course pour le maintien... 3 bonnes raisons de suivre la 12e journée

Le 23/11/2016 à 11:58Mis à jour Le 23/11/2016 à 18:40

PRO D2 - Des matches qui fleurent bons le rugby d'antan, la course pour le maintien qui continue et les deux équipes en forme du mois de novembre face à face... Voici les 3 bonnes raisons de suivre cette 12e journée de Pro D2.

  • La 12e journée a rendez-vous avec l'histoire

Lors de cette journée, trois matches, qui, autrefois, occupaient le haut de l'affiche vont se dérouler. A commencer par la rencontre opposant Perpignan à Narbonne. Si les deux clubs totalisent 191 ans de présence dans l'élite (88 pour les Audois et 103 pour les Catalans), aujourd'hui c'est à l'étage inférieur que les deux clubs s'affrontent. En déplacement, les hommes de Christian Labit voudront enregistrer leur 6e victoire en 7 matches, un rendement qui leur a permis d'effectuer une remontée fantastique au classement. A contrario, l'Usap, qui a carburé entre la 6e et la 9e journée, semble accuser le coup après les défaites contre Colomiers et Agen.

Autre match au parfum d'antan, Biarritz-Mont-de-Marsan. Le duel basquo-landais promet d'être relevé avec des Montois sur une série de 3 victoires consécutives et des Biarrots en quête de points après la déconvenue enregistrée contre Vannes et le déplacement infructueux à Aurillac.

Enfin, ce jeudi, Dax et Agen s'affronteront, près de 50 ans après la finale de championnat de France 1966 qui avait vu la victoire des Lot-et-Garonnais (9-8). Et c'est dans un tout autre contexte, que ces clubs vont désormais croiser le fer. D'un côté Agen, qui a retrouvé la solidité défensive tant recherchée par Mathieu Blin à la suite de la victoire contre l'Usap (23-6), de l'autre Dax, qui doit gagner à tout prix pour éviter de dégringoler au classement après trois défaites consécutives.

Jean-Philippe Genevois et les Catalans attendent le RCNM de pied ferme

Jean-Philippe Genevois et les Catalans attendent le RCNM de pied fermeIcon Sport

  • Béziers, Albi et Bourgoin lancés dans la course au maintien

Ce vendredi soir au stade de la Méditerranée, ce sont deux équipes aux parcours similaires qui vont se disputer de précieux points pour assurer leur survie. Béziers comme Bourgoin n'ont pas gagné depuis le 23 septembre dernier. Les deux clubs ont même poussé leur ressemblance jusqu'à la veille de leur confrontation. Les Héraultais ont ramené un convaincant bonus défensif de leur voyage à Colomiers (défaite, 15-12) tandis que les Berjalliens ont décroché leur premier point (bonus défensif) depuis la 5e journée. Avec un nouveau staff et le léger mieux observé face à Oyonnax, les Isérois ont retrouvé un peu d'allant mais ils devront se confronter à la détermination biterroise, l'ASBH étant bien décidé à ne pas basculer dans la zone rouge.

Autre équipe au départ du sprint pour le maintien, Albi, qui recevra Colomiers. Une réception déjà cruciale afin d'éviter d'être distancé par les concurrents. Les Albigeois pourront toutefois s'appuyer sur la récente victoire face à Soyaux-Angoulême (23-16), même si les Tarnais devront aussi composer avec les nombreuses blessures qui touchent l'effectif.

Josh Valentine (Béziers) - octobre 2016

Josh Valentine (Béziers) - octobre 2016Icon Sport

  • Carcassonne pour confirmer, Montauban vise le podium et les promus dans une période charnière

Carcassonne et Montauban sont les deux équipes en forme de ce mois de Novembre. Carcassonne reste sur deux victoires consécutives contre quatre succès de rang pour Montauban. Invaincus à domicile, les Audois voudront certainement préserver cette invincibilité, qui leur permettrait de monter dans le wagon des qualifiables.

Pour les promus, c'est une période charnière qui commence. En entrant dans l'hiver, Vannes comme Soyaux-Angoulême vont être amenés à produire un rugby plus restrictif et réaliste. Les Charentais tenteront de retrouver le goût de la victoire en recevant Aurillac tandis que pour les Bretons, il faudra faire fructifier le long déplacement à Oyonnax.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0