Icon Sport

12e journée Pro D2 - Dax-Lyon (26-33): Le Lou poursuit sa chevauchée en tête

Lyon poursuit sa chevauchée en tête

Le 13/12/2015 à 16:12Mis à jour Le 13/12/2015 à 16:51

Vainqueur de son 11e match en 12 journées de championnat à Dax (26-33), le Lou poursuit sa chevauchée fantastique en tête de la Pro D2. Lyon possède déjà dix points d'avance sur son dauphin, Bayonne, et seize sur Béziers et Aurillac!

Lyon remporte sa sixième victoire à l'extérieur cette saison mais laisse échapper le bonus offensif face à une équipe de Dax pas toujours capable de rivaliser (26-33). Le Lou a montré quelques faiblesses en fin de partie mais a surpassé les Landais, surtout lors de la première période. Occupation du terrain, possession, conquête: les Rhodaniens ont dominé dans tous les secteurs et n'ont jamais laissé Dax mener au score! Après 12 journées de championnat, les Rouge et Noir sont donc premiers, avec 10 points d'avance sur leur dauphin bayonnais.

Les Lyonnais étalaient toute leur vitesse, leur puissance et leur réalisme lors de la première demi-heure de jeu. A ce moment-là, le Lou avait déjà marqué deux essais (Matadigo à la 8e, Njewel à la 29e). Le premier faisait parler sa vitesse, après que le ballon avait été écarté à l’aile où attendait le troisième ligne, alors que le deuxième était plutôt adepte de puissance après une séquence au ras.

Dans les deux cas, Dax essayait de lutter mais craquait devant la supériorité de son adversaire. Avant la pause, les Landais y avaient cru pendant trois minutes, pas plus. Buckle, dépassé à l’instar de ses coéquipiers, écopait d’un carton jaune pour un en-avant volontaire alors que l’USD filait à l’essai. Bernard concluait deux minutes plus tard et Dax revenait à 5 points du leader du Pro D2! Un espoir de courte durée pour les Landais. A 14 contre 15, Lyon continuait de marquer (Puricelli, 38e). A la pause, douze points séparaient les deux formations (13-25), et Gondrand victime d’un plaquage à l’épaule, cherchait ses dents sur le terrain.

Un manque de concentration ?

La seconde période lyonnaise était moins convaincante. Etait-ce dû à cette perte de quatre dents de son ouvreur? Pas si sûr. Les Dacquois, depuis ce début de saison, ont besoin d’être menés au score pour se surpasser. C’était encore une fois le cas. A dix minutes de la fin, Dax était revenu à 6 points de Lyon et le leader avait subi plusieurs percées de Chiappesoni et Lacoste. Enfin, à la 73e, Arnold, très chanceux et très bien placé, aplatissait son 13e essai de la saison, synonyme de bonus offensif à ce moment du match.

Napolioni Nalaga (Lyon) - décembre 2015

Napolioni Nalaga (Lyon) - décembre 2015Icon Sport

Ce sont ces cinq points que le leader venait chercher à Maurice-Boyau. La tâche était rude, mais c’était fait. A un détail près: les Lyonnais se trouvaient face à des Landais prêts à tout pour glaner le bonus défensif! Pour cela, il fallait marquer deux fois. Les Dacquois n’y parvenaient pas mais réussissaient tout de même à priver Lyon du bonus: après une énorme avancée de 20 mètres sur ballon porté, l’USD obtenait un essai de pénalité mérité (76e). Eprouvés et fatigués en fin de partie, les Lyonnais devaient se satisfaire des quatre points de la victoire et Dax pouvait regretter cette nouvelle défaite à domicile, une défaite à 0 point qui les laisse à seulement 5 longueurs de la zone rouge.

Contenus sponsorisés
0
0