Р-Спорт

Pro D2 - Perpignan ou Biarritz, l’un des deux pourrait bien manquer les demies

Perpignan ou Biarritz, l’un des deux pourrait bien manquer les demies

Le 05/05/2015 à 16:30Mis à jour Le 05/05/2015 à 16:33

Ce week-end, on sera fixé sur l’affiche des demi-finales d’accession de Pro D2. Si Albi a le vent en poupe, il pourrait bien y avoir une victime de poids. Cela devrait se jouer entre Perpignan et Biarritz, les deux relégués du Top 14.

Alors que se profile la 30e et dernière journée de phase régulière, on ne connait pour l’heure qu’un seul demi-finaliste: Mont-de-Marsan. Pour les trois dernières places, ils sont encore cinq à pouvoir y croire: Agen, Perpignan, Albi, Biarritz et Aurillac. Nous avons étudié le cas de chaque candidat: une très grosse surprise est à prévoir. Tour d’horizon.

Agen (3e avec 80 points)

Le contexte: Agen a son destin en match. Et à l’aube de cette dernière journée, c’est un énorme avantage. Le deal est simple : un succès et le SUALG verra les demies. Il les disputera même dans son enceinte d’Armandie. Seul souci : l’adversaire. Perpignan viendra à Agen dimanche le couteau entre les dents. C’est un véritable quart de finale qui attend les hommes de Mathieu Blin. Ces derniers auront vraiment intérêt à rectifier leurs soucis récurrents en mêlée fermée. En cas de défaite, Agen devra prier pour qu’Albi et Biarritz n’aient pas gagné tous les deux. Les cas d’égalité avec ces deux clubs lui sont défavorables, même celui d’une égalité à trois avec le BOPB et le SCA. 

Le match de la 30e journée: réception de Perpignan.

Notre avis: Le SUA va devoir cravacher. Mais ça devrait passer, Agen n’ayant perdu qu’une fois à la maison cette saison...

L'ailier Taylor Paris (Agen)

L'ailier Taylor Paris (Agen)Icon Sport

Perpignan (4e avec 78 points)

Le contexte: Cela ne va pas fort du tout à Perpignan. L’Usap fait du surplace au pire des moments et reste sur deux déconvenues (défaite à Aurillac (52-14) et contre Albi (21-22)). La dernière à Aimé-Giral lui a sérieusement compliqué la tâche alors qu’un résultat positif le hissait d’ores et déjà en demie. On ne refera pas l’histoire : l’Usap ne doit pas perdre ce week-end. A Agen, la mission s’annonce ardue. Mais c’est le prix à payer pour rester en vie.

Le match de la 30e journée: déplacement à Agen.

Notre avis: Cela pourrait être la très grosse surprise: l’Usap pourrait bien manquer les demies...

Duvenage et Perpignan ont perdu gros en perdant à Aimé-Giral contre Albi - Mai 2015

Duvenage et Perpignan ont perdu gros en perdant à Aimé-Giral contre Albi - Mai 2015Icon Sport

Albi (5e avec 76 points)

Le contexte: Albi s’était fixé un objectif: s’imposer lors des déplacements à Dax et Perpignan. Mission parfaitement réussie. Ce qui place le club tarnais en position très favorable dans la course à la qualification. Son dernier match, Albi le joue à domicile et de surcroit contre Pau, assuré de monter en Top 14 et qui n’a plus la tête à ferrailler actuellement. Grand soleil dans le Tarn donc.

Le match de la 30e journée: réception de Pau.

Notre avis: Albi a de très grandes chances d’être en demie. De plus, une grande majorité des cas d’égalité lui est favorable.

Malik Hamadache (Albi) face à Perpignan - 3 mai 2015

Malik Hamadache (Albi) face à Perpignan - 3 mai 2015Icon Sport

Biarritz (6e avec 76 points)

Le contexte: Avant de jouer la 30e journée, le BOPB n’est pas qualifiable. Victoire obligatoire donc pour croire aux demies. Difficile de connaître les intentions de son adversaire, Dax, relégué en Fédérale 1, mais qui pourrait bien jouer le jeu afin de terminer 15e et espérer se maintenir en cas de relégation financière d’un autre club. En plus de son propre résultat, Biarritz aura un œil du côté d’Armandie. Une défaite de Perpignan pourrait bien l’aider...

Le match de la 30e journée: déplacement à Dax.

Notre avis: Le BOPB n’est pas dans la meilleure des situations. Mais il a peut-être un peu plus de chances de se qualifier que Perpignan.

Erik Lund, le capitaine de Biarritz

Erik Lund, le capitaine de BiarritzIcon Sport

Aurillac (7e avec 72 points)

Le contexte: Pas vraiment favorable. Aurillac a perdu gros en s’inclinant sans prendre le moindre point à Mont-de-Marsan. S’il a la chance de jouer son dernier match à domicile, Aurillac doit compter sur des défaites conjuguées de Biarritz et Albi et que tous les deux ne décrochent pas le bonus défensif. A moins d’un miracle...

Le match de la 30e journée: réception de Bourgoin.

Notre avis: La saison d’Aurillac va s’arrêter ce dimanche.

Jacobus Kemp, le centre d'Aurillac

Jacobus Kemp, le centre d'AurillacIcon Sport

  • Les cas d’égalité à trois

Entre Albi, Biarritz et Agen : défavorable à Agen
Entre Albi, Biarritz et Perpignan : défavorable à Biarritz
Entre Albi, Biarritz et Aurillac : défavorable à Aurillac

Contenus sponsorisés
0
0