Icon Sport

Pro D2 - Alain Tingaud: "Je pense que Mont-de-Marsan est favori pour cette finale"

Tingaud: "Je pense que Mont-de-Marsan est favori pour cette finale"

Le 22/05/2015 à 16:36

Heureux que le SUA se soit qualifié pour la finale de Pro D2 après une demi-finale assez incroyable remportée après prolongations (32-32) et au bénéfice de quatre essais inscrits, Alain Tingaud croit au potentiel de son groupe même si pour lui, le favori reste Mont-de-Marsan.

Comment s’est passée cette semaine un peu particulière pour vous ?

Alain TINGAUD: Pour tout vous avouer, j’ai pris une semaine de vacances et je passe un très bon moment. La journée de dimanche a été un moment très intense et je suis parti dès lundi. Malgré tout, je suis quand même resté en contact tous les jours avec le club et mes collaborateurs. On a eu des réunions tous les soirs en vue de la finale.

Le groupe a-t-il bien récupéré après cette demi-finale assez incroyable remportée face à Perpignan ?

A.T: Je fais entièrement confiance à notre préparateur physique (Jean-Luc Arnaud). Il a été au plus haut niveau avec l’équipe de France. Les joueurs ont effectivement joué vingt minutes supplémentaires mais cela va leur permettre de rester dans le rythme. On a très peu de casse, tout le monde est quasiment sur le pont. Et quand on a le bonheur d’être en finale, les blessures et les petits pépins disparaissent rapidement.

Quelle a été votre sentiment sur cette victoire assez incroyable à Aimé-Giral face à Perpignan ?

A.T: D’abord l’impression d’avoir fait le job pour les entraîneurs et les joueurs. C’est eux qu’il faut remercier. Ensuite, on est très fier du travail effectué par les dirigeants du club pour le professionnaliser et le rendre encore plus structuré. On a reconstruit une nouvelle génération de joueurs qui est encore perfectible. On a bien vu qu’on a eu une saison compliquée avec des hauts et des bas. On est en train de reconstruire un groupe pour l’avenir et on a beaucoup de jeunesse. On est très fier que le travail accompli paye sur une demi-finale assez exceptionnelle. Beaucoup de fierté et de plaisir. C’est le résultat de beaucoup de travail.

Lionel Mazars et les Agennais ont maintenant le regard tourné vers la finale de Pro D2 et, pourquoi pas le Top 14 - mai 2015

Lionel Mazars et les Agennais ont maintenant le regard tourné vers la finale de Pro D2 et, pourquoi pas le Top 14 - mai 2015Icon Sport

Est-ce un des moments les plus forts de l’histoire récente du SUA ?

A.T: En tout cas, cela restera comme un des moments les plus remarquables de l’histoire de ce club. Avec les Perpignanais, on a donné une très belle image du rugby et une très belle image de la Pro D2. La Pro D2 n’est pas un championnat mouroir. C’est un championnat où il y a beaucoup de jeunesse et beaucoup d’envie. Il y a des réflexions sur le rugby qui se font à partir des centres de formation. L’objectif est à long terme de ne plus jouer un rugby archaïque avec seulement une grosse mêlée et un ouvreur. La Pro D2 de demain est un rugby qui sera de très haut niveau et passionnant à vivre.

" Il ne faut pas arriver sur le terrain en étant trop sûr de nous. La sérénité ne nous convient pas trop."

Agen va disputer sa deuxième finale consécutive, est-ce un avantage pour votre groupe ?

A.T: Très sincèrement, je pense que Mont-de-Marsan est favori pour cette finale. On a les crocs et on a très envie de la gagner mais si on respecte la logique, Mont-de-Marsan a terminé second de la phase régulière en faisant une deuxième partie de championnat assez exceptionnelle. Ils ont un groupe très équilibré avec de très bonne qualité, très fort en conquête et en défense. Mais même s’ils sont peut-être les favoris sur cette finale, Agen est un club qui a de l’expérience. Cela va être équilibré.

Et pourtant, le SUA a dominé les Montois deux fois dans la phase régulière du championnat…

A.T: C’est vrai mais souvenez-vous de l’année dernière. Nous avions battu deux fois La Rochelle lors de la phase régulière et nous avions perdu en finale. À l’inverse, Perpignan nous a battus deux fois cette année et nous allons faire un match nul chez eux en demi-finale qui nous permet de nous qualifier. Il n’y a pas de règle. Mont-de-Marsan est une équipe très solide, c’est une des meilleures formations de la Pro D2. J’ai beaucoup de respect pour ce club et il peut parfaitement aspirer à monter en Top 14.

Quelle sera la clé de cette finale pour le SUA ?

A.T: Tout au long de l’année, la clé pour le SUA a été d’évacuer les doutes et de croire en lui. On a vraiment beaucoup de potentiel dans cette équipe. Il y a de la jeunesse et de l’expérience. Il y a un groupe qui s’est forgé dans des moments difficiles. Il ne faut pas douter et quand on commence à croire en nous, on devient peut-être dangereux. Il ne faut pas arriver sur le terrain en étant trop sûr de nous. La sérénité ne nous convient pas trop.

Burton Francis face à Perpignan en demi-finale - mai 2015

Burton Francis face à Perpignan en demi-finale - mai 2015Icon Sport

Contenus sponsorisés