Icon Sport

La 15e journée de Pro D2: Perpignan écrase Narbonne, le gros coup pour Albi

Perpignan écrase Narbonne, le gros coup pour Albi
Par Rugbyrama

Le 21/12/2014 à 17:09Mis à jour Le 21/12/2014 à 18:08

Perpignan a facilement disposé de Narbonne, dernier. Albi a réalisé un gros coup à Colomiers. Succès également de Tarbes et Montauban sur leurs pelouses.

Perpignan - Narbonne: 38-12

Dernier du championnat, Narbonne n'a pas fait illusion longtemps du côté d'Aimé-Giral. La faute à Mjekevu, auteur du premier essai usapiste avant même vingt minutes de jeu. La botte de Ruiz a longtemps permis aux Audois de sauver les apparences mais les Catalans ont encore accéléré après l'heure de jeu avec trois nouveaux essais signés Bousquet, homme du match, Votu et Bothma. Un large succès bonifié qui permet à Perpignan de conforter sa place sur le podium. Pour le RCNM, demi-finaliste l'an passé et lanterne rouge à la fin de cette phase aller, la situation est décidément bien grave...

Colomiers - Albi: 16-17

Le coup de la journée pour Albi! En déplacement sur la pelouse d'un Colomiers très solide depuis le début de la saison, le SCA l'a emporté et en profite pour conserver sa quatrième place et terminer la phase aller dans le wagon des qualifiables. Longtemps fermée, la partie s'est résumée à un duel de buteurs pendant plus d'une heure, Lafforgue répondant par trois fois à Peluchon, qui inscrivait tout de même une pénalité de plus que son vis-à-vis columérin (4). C'est finalement dans les dernières minutes de jeu qu' Herry donnait la victoire au Tarnais. L'essai collectif de Colomiers après la sirène n'allait rien y changer, si ce n'est le gain du point de bonus défensif. Albi, dominateur en mêlée fermée, fait ainsi oublier sa défaite à domicile le week-end dernier face à Perpignan.

Tarbes - Aurillac: 25-15

Après l’exploit à Pau (16-20) la semaine passée, les Tarbais ont prouvé qu’ils pouvaient également enchaîner. Contre Aurillac, le TPR a aligné un troisième match victorieux de rang ce dimanche, ce qui ne lui était jamais arrivé depuis le début de la saison. De quoi prendre encore un peu de distance avec la zone rouge (dix points d’avance sur Bourgoin et Narbonne). Pourtant, tout n’a pas été facile à Maurice-Trélut, face à des Cantalous accrocheurs. Il a fallu attendre cet essai du centre Maxime Veau en début de seconde période pour donner de l’ampleur au score. De quoi réveiller les Aurillacois, auteurs de deux essais bien aidés par l’indiscipline des Haut-Pyrénéens (trois cartons jaunes). Pas suffisant cependant pour accrocher le bonus défensif. Le TPR est 12e à la fin de la phase aller, Aurillac 7e.

Contenus sponsorisés