Icon Sport

Fin du rêve pour Lille, c'est Dax qui devrait évoluer en Pro D2

Fin du rêve pour Lille, c'est Dax qui devrait évoluer en Pro D2

Le 20/08/2015 à 18:56Mis à jour Le 20/08/2015 à 19:24

Après un ultime recours devant le Tribunal administratif de Versailles, le club de Lille n'a pas été autorisé à évoluer en Pro D2. Dax devrait être repêché.

Cette fois, c'est bien terminé pour les Lillois. Promu l'an passé en Pro D2 après sa finale de Fédérale 1, le club nordiste s'est vu refuser la montée à l'étage supérieur par le Tribunal administratif de Versailles ce jeudi. La fin d'un doux rêve pour les dirigeants du LMR dont c'était la première à ce niveau.

Ce n'est certainement pas le dénouement auquel Lille s'attendait à la fin de la saison dernière alors que ses joueurs avaient décroché leur accession en Pro D2 pour la toute première fois de leur histoire. En juin, ce fut douche froide pour eux. La Direction nationale d'aide et de contôle de gestion (DNACG) a refusé la montée du LMR à cause de 800.000 euros de dettes. Pas de quoi décourager les Lillois qui ont alors fait appel aux dons et ont trouvé de quoi combler leur passif également grâce notamment aux collectivités.

Dax en bonne position pour récupérer la place

Pas suffisant cependant pour convaincre la Commission d'appel de la FFR puis le Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Il restait alors une dernière chance pour Lille en sollicitant le Tribunal administratif à dix jours seulement du coup d'envoi de la saison de Pro D2. Finalement, ce jeudi soir, les dirigeants nordistes ont annoncé la sentence au travers d'un communiqué et sur les réseaux sociaux : "Nous venons de prendre connaissance de la décision du tribunal administratif. La requête de l'association et de la SAS Lille Métropole Rugby a été rejetée. Le club n'évoluera pas en Pro D2 la saison prochaine".

Lille doit désormais digérer cette nouvelle et retourner se battre sur les terrains de Fédérale 1. Dans la logique des choses, c'est donc Dax qui devrait être repêché par la Ligue. Celle-ci va se réunir vendredi afin de valider le nom du club qui viendra prendre la 16e place disponible dans la deuxième division du rugby français. Les Landais, même si rien n'est encore officiel, vont devoir se plonger dans le vif du sujet ces prochains jours après avoir eu une préparation pour le moins particulière. Le public lillois, lui, devra encore patienter au moins une saison avant de vibrer face aux autres formations de la Pro D2.

Contenus sponsorisés
0
0