Icon Sport

Pro D2 - Demi-finale Mont-de-Marsan-Albi: Farré, la belle histoire albigeoise

Farré, la belle histoire albigeoise

Le 13/05/2015 à 18:02

Formé à Mont-de-Marsan, Vincent Farré va disputer ses premières phases finales de Pro D2 sous le maillot… albigeois. Une belle revanche pour celui qui n’avait pas été conservé par le Stade montois en 2013…

Débarqué dans le Tarn dans la peau d’un inconnu pour y faire des tests, Vincent Farré (1m93, 103kg) est devenu en l’espace de quelques mois un élément incontournable du SCA et disputera sous le maillot albigeois ses premières phases finales de Pro D2 face à Mont-de-Marsan, son club formateur. Une belle histoire pour ce joueur, non conservé par le club landais à la fin de l’exercice 2013 et qui évoluait encore à Vannes en Fédérale 1 la saison passée. "J’ai intégré le centre de formation de Mont-de-Marsan à 16 ans et j’y suis resté jusqu’à 23 ans mais le club m’a annoncé à trois semaines de la fin des mutations qu’il ne me garderait pas. Cela m’a mis un gros coup sur la tête et j’ai même voulu un temps arrêter le rugby", raconte le natif d’Aire-sur-l’Adour. "J’ai eu la chance de rebondir à Vannes en Fédérale 1 qui m’a très bien accueilli. Il avait un bon projet sportif".

Un plaqueur incontournable

Fondamental dans le secteur défensif tarnais tout au long de la saison, Vincent Farré totalise une vingtaine de plaquages réussis en moyenne par matchs et impressionne par sa régularité. "C’est le joueur le plus constant sur l’ensemble de la saison. C’est le joueur le plus utilisé. C’est un garçon qui nous a beaucoup apporté par son caractère et ses qualités rugbystiques. Je me pose encore la question de savoir comment il a pu passer à côté du haut niveau", concède Jean-Christophe Bacca, l’entraîneur des avants du SCA. "C’est sans doute notre meilleur plaqueur et c’est un excellent preneur de ballon en touche. C’est une pièce essentielle de notre dispositif. C’est vraiment la grosse recrue de cette saison".

" Désormais, je suis Albigeois, je ne suis plus Montois"

Repéré sur une vidéo lors de son premier match avec les professionnels lors d’un match de Top 14 entre le Stade toulousain et Mont-de-Marsan en 2012 (défaite 37-22), le troisième ligne a très rapidement intéressé le staff albigeois, "j’ai fait mon premier match professionnel avec Mont-de-Marsan à Toulouse en Top 14. J’étais remplaçant et Yann Brethous s’est blessé dès le début de la rencontre. Du coup, j’ai presque fait le match en entier. Je ne me suis pas trop posé de questions et j’ai réussi à faire un bon match", raconte le joueur de 24 ans. Un pari sur l’avenir entièrement gagnant pour le jeune troisième ligne et le club tarnais.

Vincent Farre, un atout essentiel en touche pour Albi

Vincent Farre, un atout essentiel en touche pour AlbiIcon Sport

Titulaire lors des deux matchs perdus face au Stade montois cette saison, Vincent Farré devrait à nouveau être de la partie pour cette demi-finale forcément un peu particulière. "Honnêtement, je suis forcément un peu revanchard mais désormais, je pense avant tout à Albi. C’est mon club et c’est grâce au SCA que j’ai pu goûter à la Pro D2. Désormais, je suis Albigeois, je ne suis plus Montois. Je suis surtout très content et très fier de jouer devant ma famille qui sera très nombreuse dans le Stade dimanche mais il n’y a pas de rancune", confie le joueur. "Si Mont-de-Marsan ne m’a pas gardé, c’est qu’il y avait de bonnes raisons et je dois les accepter. Au final, cela m’a porté chance".

Contenus sponsorisés