Icon Sport

A son tour, le CNOSF refuse la montée de Lille en Pro D2

A son tour, le CNOSF refuse la montée de Lille en Pro D2

Le 10/08/2015 à 14:37Mis à jour Le 10/08/2015 à 15:03

Après un peu moins d'une semaine d'attente, les dirigeants lillois ont été informés que le CNOSF se rangeait du côté de la DNACG et refusait la montée en ProD2.

Six jours, voilà le temps qu'auront dû attendre les Lillois pour connaître la décision du CNOSF. Finalement, le couperet est tombé ce lundi avec un avis défavorable concernant leur montée en Pro D2. Petit rappel des faits : mardi dernier, les dirigeants nordistes avaient été entendus par le Comité national olympique et sportif français après avoir fait appel à la suite des deux décisions négatives de la DNACG en juin puis de la commission d'appel de la FFR mi-juillet.

Le président du Lille Métropole Rugby s'était d'ailleurs montré confiant : "On peut être optimiste car c'est un organisme indépendant de la fédération de rugby. On a été dur avec nous avant, on a montré (devant le CNOSF, ndlr) les conventions signées avec les sponsors, alors qu'on avait montré les factures la fois d'avant. Je ne vois pas ce qu'ils peuvent nous reprocher ce coup-ci". Visiblement, la mise à jour des dettes de 800.000 euros n'a pas suffi à convaincre le CNOSF. Si dans un premier temps le verdict devait tomber sous 48h après avoir été mis en délibéré, il a donc fallu quelques jours supplémentaires de réflexion.

"Nous ne lâcherons rien !"

Jusqu'à ce lundi où les Nordistes ont communiqué une fois l'information connue : "Le conciliateur du CNOSF propose à l'association et la SAS du Lille Métropole Rugby de s'en tenir à la décision de la commission d'appel fédérale de la FFR du 20 juillet 2015 et par conséquent de ne pas remettre en cause cette décision. Nous contestons la décision du CNOSF et nous allons saisir dès maintenant le tribunal administratif en espérant avoir un référé avant le début du championnat. Nous ne lâcherons rien !" .

Il y a une semaine cette éventualité avait été déjà évoquée par le président. Celui-ci avait confié alors : "Avec un avis défavorable du CNOSF, ce serait nettement mois jouable". Vice-champions de Fédérale 1 la saison dernière, les Lillois n'ont donc pas encore épuisé toutes les options pour faire valoir leur accession en Pro D2 gagnée sur le terrain. A onze jours du début du championnat, c'est donc Dax qui est réintégré dans la deuxième division du rugby pro. En attendant le dénouement de cette bataille juridique...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés